Qu’il s’agisse d’un oral en anglais ou d’un entretien professionnel, il est plus qu’indispensable de savoir se présenter. La majorité d’entre nous ont déjà étudié cela en primaire, c’est-à-dire il y a plusieurs années (voir plusieurs décennies si comme moi vous avez dépassé les « thirty years old »). Il y a de fortes chances que l’on ait oublié quelques principes. D’autant plus qu’avec l’apologie des réseaux sociaux actuelle, on a tendance à oublier de se présenter pensant que l’autre voit déjà notre nom, notre photo et nos informations alors pourquoi devoir se présenter ?

Pour y remédier, je vais vous refaire un petit rappel sur la manière de bien se présenter en anglais. Ce sera une occasion de revoir les classiques. J’en profiterai aussi pour vous donner quelques astuces pour exceller dans la langue des « gentlemen ».

Si vous débutez l’anglais et que vous n’avez pas encore reçu vos 5 vidéos de formation offertes ainsi que votre ebook « débuter l’anglais » qui vous donnera des méthodes d’apprentissage et une technique qui vous aidera à garder le cap sur votre apprentissage. Vous pouvez « cliquer ici » et vous recevrez vos cadeaux dans les minutes qui viennent ou vous pouvez allez dans l’onglet cadeau en haut de cette page.

 


L’étape préalable : bien organiser son discours

 

La structure d’une présentation en anglais est la même que celle en français. Ce sera donc un jeu d’enfant de trouver les mots adéquats. Tout d’abord, il est important de décliner son identité, soit son nom et ou son prénom. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi indiquer votre âge ainsi que votre profession. Gardez en tête que vous devez révéler toutes les informations utiles afin d’instaurer une atmosphère de confiance. Essayez d’être le plus naturel possible. C’est plus facile à dire qu’à faire. Aussi, je vous conseille de faire des exercices personnels. Par exemple, essayez de vous présenter à vous-même devant le miroir. Plus vous répéterez, plus votre discours sera fluide et naturel.

Une petite astuce : essayez d’écrire votre texte sur une feuille. Dès que vous aurez un peu de temps libre, lisez-le. Encore une autre astuce, lisez-le devant le miroir pour parfaire vos expressions faciales et votre gestuelle. Cet exercice est loin d’être chronophage. En cas de difficulté, ne dédaignez surtout pas à jeter un coup d’œil au dictionnaire. D’ailleurs, vous pouvez aussi utiliser les algorithmes de traduction en ligne comme Google Traduction ou Bing Translator. Même s’ils ne sont pas fiables à 100 %, ils restent très utiles.

Dans le cadre d’une présentation professionnelle, pour un entretien d’embauche, par exemple,  optez pour le principe KISS. Il s’agit de l’acronyme de « KEEP IT SIMPLE, STUPID ». Si l’on traduit cela en français, on obtiendra « garde ça simple, idiot ». Le concept est assez facile à appréhender : il suffit de prioriser la simplicité et de bannir dans la mesure du possible toute chose complexe. Ce même principe s’applique dans des domaines variés, à l’instar de la planification stratégique, du développement de logiciel, du journalisme et de l’ingénierie.

 


Les points essentiels à trouver dans sa présentation

 

L’identité

 

se présenter en anglais

 

Pour illustrer mes propos sur le fait de se présenter en anglais, je vous propose des exemples bien concrets. Mais avant de faire quoi que ce soit, n’oubliez pas de dire bonjour (hi, hello, good morning), puis annoncez à votre interlocuteur que vous allez vous présenter : Let me  introduce myself.

  • I am Peter/Mary : cette phrase est la plus basique. Vous pourriez l’utiliser lorsque vous vous présentez à un inconnu ou à votre auditoire.
  • My name is Peter/Mary : cette formulation est très simple et facile à prononcer.

 

Au moment de vous présenter en anglais, vous pouvez aussi énoncer de façon claire votre nom de famille et vos prénoms, avant de dire votre âge. De cette manière, la personne qui vous écoute pourra immédiatement vous appeler par votre prénom. À titre d’exemple, vous pouvez dire :

  • My first name is Steve : mon prénom est Steve
  • My surname is Johnson : mon nom de famille est Johnson

 

L’âge

Après avoir dit qui vous êtes et comment vous vous appelez, vous pouvez donner votre âge. Le fait de donner son âge est un acte de confiance. Plus concrètement, ce geste montre que vous souhaitez vous ouvrir à vos interlocuteurs. Sachez tout de même que rien ne vous oblige à divulguer cette information. En effet, certaines personnes sont mal à l’aise à l’idée de dévoiler leur année de naissance. Quoi qu’il en soit, les phrases suivantes vous aideront à indiquer avec aisance votre âge :

  • I’m 32 years old : j’ai 32 ans. Petite remarque : la langue française utilise le verbe « avoir » pour indiquer l’âge. En anglais, on utilise le verbe « être ». Cette petite subtilité est à souligner afin que vous vous rappeliez que la traduction mot par mot est à bannir de votre esprit.
  • I’m 32 : c’est une version abrégée et plus décontractée de la première variante ci-dessus.

Si vous avez 32 ans, mais que notre anniversaire est bientôt, vous pouvez utiliser la formule suivante : I’m turning 33 next week.

Pour aller encore un peu plus loin dans les détails, il est possible de donner sa date et son lieu de naissance :

  • I was born on 22nd march 1991
  • I was born on 4th February in England

 

L’adresse

L’adresse est un élément clé de la présentation. Il permettra à votre interlocuteur de connaitre le pays ou l’endroit où vous vous situez. Si possible, essayez d’être bref. Vous pouvez tout simplement dire : « I live in Paris in France ». Pour davantage de précision, dites votre adresse postale, c’est-à-dire le numéro de la rue où se trouve votre maison. Ce détail s’avère extrêmement utile dans le cadre d’une présentation professionnelle.

 

La nationalité

La nationalité et les langues maîtrisées sont des informations pertinentes que votre interlocuteur aimerait connaitre. C’est la raison pour laquelle elles doivent être incluses dans une présentation en anglais. En plus, il est facile de les dire en anglais. Il vous suffit d’utiliser les expressions suivantes :

  • I am + adjectif de nationalité (ex: I am French)
  • I’m a/an (adjective) citizen (ex: I am a French citizen)
  • I’m a/an (adjective) national (ex: I am a French national)

Si vous avez une double nationalité, la formule à employer sera : « I have dual (adjectif) and (adjective) nationality »

En ce qui concerne la langue parlée, vous avez la possibilité d’utiliser les phrases suivantes. Le choix se fera bien évidemment en fonction de votre situation :

  • I speak fluent french : Je parle couramment le français
  • I understand french but I don’t speak it very well : Je comprends le français, mais je ne le parle pas très bien
  • My mother tongue is French : Ma langue maternelle est le français.

 

Les autres éléments à mettre dans son discours

À part les salutations, le nom, l’âge et l’adresse, il existe d’autres éléments à intégrer dans un discours. Il s’agit, en l’occurrence, de :

se presenter en anglais

 

Poste que l’on occupe actuellement

D’une grande importance, ce détail permettra à votre interlocuteur d’avoir un aperçu global de votre profil.  Par exemple, vous pouvez dire :

  • I work as a… (je travaille comme…)
  • I’m a… (je suis…)

Au cas où vous seriez à la recherche d’un emploi ou si vous assistez à un entretien d’embauche, le mieux serait d’évoquer votre spécialité, votre formation professionnelle ainsi que votre précédent emploi.

La présentation prendra alors la forme suivante :

My name is John. I am 26 years old and I work as computer engineer. I have graduated from Oxford two years ago and since then I have been working as a programmer of website.

Mon nom est John. J’ai 26 ans et je suis informaticien. J’ai obtenu mon diplôme à Oxford il y a deux ans. J’ai déjà travaillé en tant que développeur de site web.

 

La situation personnelle

Il s’agit sans doute de l’élément le plus personnel à insérer dans un discours. Le but est d’être totalement sincère avec son interlocuteur. Ce dernier s’attend à recevoir des informations variées, comme votre situation matrimoniale. Si vous êtes marié, pensez à mentionner le nom de votre conjoint, son âge ainsi que son occupation actuelle. Même chose si vous avez des enfants. Une brève présentation fera très bien l’affaire. Inutile de vous pencher longtemps sur le sujet.

En revanche, si vous êtes célibataire, l’idéal serait de présenter vos parents ainsi que vos frères et sœurs, si vous en avez.

Pour cela, appliquez les formules ci-après :

  • I am single (célibataire) ou I am married (marié)
  • I don’t have any children (à utiliser si vous êtes marié, mais que vous n’avez pas encore d’enfant) ou I have… children (si vous avez déjà des enfants)
  • I have … brothers and sisters (j’ai … frères et sœurs)
  • I have three brothers (j’ai trois frères)
  • I have two sisters (j’ai deux sœurs)

 

Les hobbies

Cette étape consiste à dévoiler votre passe-temps. C’est l’occasion parfaite pour partager votre passion. Se présenter en anglais, c’est aussi faire découvrir à votre interlocuteur vos attraits pour le sport, l’art, la cuisine, etc.

Vous pouvez utiliser les phrases suivantes :

  • I like to + verbe infinitive (I like to watch TV)
  • I love to + verbe infinitive (I love to swim)
  • I am passionate about + nom (I am passionate about books)
  • I enjoy + verbe—ing (I enjoy cooking food)
  • I’m into + nom (I’m into video games)

 

Comment clore la présentation ?

Pour clore votre présentation, n’oubliez pas la formule de politesse classique : Nice To Meet You. Il vous est possible d’employer des versions plus formelles, comme It’s a pleasure to meet you.

 

Les erreurs à éviter lors de son discours

Pour parfaire sa présentation, il faut éviter quelques erreurs. Il s’agit de ces petites maladresses fréquentes lorsqu’on parle en anglais.

 

Confondre Since et For

Force est d’admettre que nous avons tous confondu ces deux termes au moins une fois lors d’une conversation en anglais. Eh oui, ce sont deux mots différents. En effet, vous utiliserez « since » lorsque vous évoquerez un point de départ.

La formule de base est la suivante :

  • Since + point de départ (date par exemple)
  • I live in France since 2013 (je vis en France depuis 2013)
  • I work as a musician since 2000 (je suis musicien depuis 2000)

 

Par contre, si vous voulez présenter une chose qui a duré longtemps, il faudra employer “for” :

  • For + durée
  • I have lived in France for 5 years (j’ai vécu en France pendant 5 ans)
  • I was a musician for 5 years (j’étais musicien pendant 5 ans)

 

Négliger la préposition “a” avant de dire son poste

En anglais, il n’est pas du tout correct de dire «I am ingeneer » (Je suis ingénieur en traduction libre mot par mot). Il faut mettre la préposition « a » avant de préciser la profession. À titre d’illustration : “I am an ingeneer”, “I am a doctor” (Je suis docteur) ou “I am a teacher” (Je suis instituteur ou professeur).

 

Confondre la nationalité et le pays

Cela fait partie des erreurs les plus fréquentes, même si elle parait évidente à l’écrit. Évitez notamment de dire « I am from french ». En anglais, cette phrase sonne faux et est incorrecte. En français, FROM signifie « venir de ». En d’autres termes, il vous incombe de mettre votre pays d’origine ou votre pays de résidence. Donc, pensez à deux fois avant d’utiliser ce mot.

Sinon, vous pouvez remplacer « from » par l’expression « I am » suivie de votre nationalité. Ce sera plus simple et plus fluide. Si vous êtes Français et que vous voulez donner votre nationalité, vous direz « I am French ».

Si vous souhaitez donner le pays d’ou vous venez, par exemple pour répondre à un douanier à l’aéroport qui vous demandera « Where are you from?« . A ce ce moment vous pouvez répondre : « I am from France. »

 

Utiliser le verbe avoir pour désigner l’âge

Lorsque l’on parle anglais, il faut à tout prix éviter de copier littéralement les verbes en français en version anglaise. Ainsi, la phrase « I have 35 years old » ne signifie rien en anglais. Elle est totalement dénuée de sens. C’est surtout pour ce genre d’erreurs que nous insistons sur le fait de ne pas penser en français puis de traduire quand vous formulez vos phrases. Il vaut mieux, dès la construction d’idées, pensez en franglish.

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que la mention de l’âge requiert l’utilisation de l’auxiliaire « être ». Vous direz, par exemple, « I am 35 years old ». (modifiez le français et imagez plutôt votre phrase comme : « Je suis âgé de 35 ans »)

 

Oublier la signification exacte de « actually »

Contrairement à ce que l’on pense, « Actually » ne signifie pas actuellement en français. Ce terme veut tout simplement dire : effectivement, en effet, en fait. Alors, lorsque vous présentez votre poste actuel, évitez d’intégrer ce mot à votre discours. Remplacez-le plutôt par «  Currently » ou bien «  at the moment ».

Vous pouvez ainsi dire « Currently, I am a teacher… ». En français, cela signifie : « Actuellement, je suis enseignant ».

Si vous respectez bien toutes ces consignes, vous réaliserez à coup sûr un meilleur discours. Pour vous, se présenter en anglais ne serait plus un supplice. En effet, plus vous gagnez en confiance pour vous présenter, plus vous ferez bonne impression aux yeux de vos interlocuteurs.

Si vous êtes arrivé à la fin de cet article c’est que vous êtes plus motivé que les autres à améliorer votre anglais et je me permet de vous diriger sur une page qui peut vous intéresser : > English 101 <