Ce n’est plus une surprise que la phonétique en anglais soit l’une des plus compliquées dans la langue. En effet, il n’y a pas de règles strictes de prononciation. Une même lettre peut être prononcée différemment. Cela dépend principalement de la combinaison de lettres et de chaque mot. Mais cela dépend aussi du pays anglophone. D’ailleurs, la phonétique peut varier en fonction de la région du même pays.

Cependant, maîtriser la phonétique d’une langue est essentiel afin de parler correctement cette dernière. À part cela, elle est aussi utile pour décrire les sons grâce aux symboles spécifiques pour chaque alphabet. Il s’agit ici de l’API ou l’Alphabet Phonétique International. C’est ce qui permet, en fait, de connaître la prononciation d’une lettre.

Vous l’aurez compris, l’apprentissage de l’anglais se corse dès qu’on parle de phonétique. Mais pas de panique ! Voici les astuces qui pourraient vous aider à maîtriser la phonétique en anglais.

Comprendre l’API ou Alphabet Phonétique International

 

phonétique en anglais

 

En linguistique, il y a ce qu’on appelle l’API ou Alphabet Phonétique International qui facilite l’apprentissage d’une langue étrangère. Il s’agit de plusieurs symboles universels permettant d’interpréter chaque son existant dans les différentes langues du monde. C’est pourquoi il est appelé ainsi. Il permet de contourner les barrières linguistiques, car il est unique pour n’importe quelle langue. Chaque symbole de l’API est attribué à un phonème. Néanmoins, aucun symbole n’est attribué à une lettre silencieuse dans un mot.

Il est donc important d’apprendre à lire et à interpréter les symboles de l’API afin de maîtriser la phonétique en anglais, afin de parler cette langue de manière claire et naturelle. Cela permet également de supprimer le problème d’orthographe (spelling).

Avec l’API, les sons sont classés en fonction des voyelles brèves, voyelles longues, diphtongue (voyelle qui change de timbre en cours d’émission), consonnes, etc.

 

Mais c’est quoi l’API exactement ? Où et comment l’apprendre ?

Il s’agit de la transcription phonétique entre crochets à côté du mot quand on cherche dans le dictionnaire.

Pour l’anglais, il faut bien déterminer si vous souhaitez apprendre la phonétique de l’anglais britannique ou l’anglais américain, ou canadien. En effet, la phonétique de chaque dialecte peut être différente. Il faut toujours se référer et se familiariser avec l’API dans le dictionnaire pour maîtriser la langue.

 

Les principaux sons de l’API utiles en anglais

Il existe 4 sons principaux dont les voyelles brèves, les voyelles longues, les diphtongues, et les consonnes.

Phonétique en anglais

Sons SymboleExemple
Voyelles brèves[I]
[e]
[æ]
[ɒ]
[ʊ]
[ʌ]
[ə]
Fish, Kiss, Miss
Led, bed, red
Hat, cat,
Box, not, hot
Look, book, cook
Bus, us, but
an, America
Voyelles longues[i:]
[ɑ:]
[ɔ:]
[u:]
[ɜ:]
bee, read, sea
bar, car, part
door, before, store
shoe, rude, too
girl, pearl, nurse
Diphtongues[aɪ]
[aʊ]
[eɪ]
[eə]
[ɪə]
[ɔɪ]
[əʊ]
[ʊə]
I, bike, mine
house, how, mouth
plate, create, late
chair, staires, aware
here, beer, weird
boy, oil, join
boat, go, over
pure, curious, security
Consonnes[b]
[d]
[f]

[g]

[h]
[j]
[k]
[l]
[m]

[n]
[p]
[r]
[s]
[t]
[v]
[w]
[z]
[θ]
[ð]
[ʃ]

[tʃ]

[dʒ]

[ʒ]

[ŋ]
[ɹ]
alibi, butter, bus
dad, add, do
fair, enough, elephant
green, diagnostic, grade
hello, ahead, happy
yes, unit
cup, back, take
lamb, child, leave
mood, mother, mountain
nose, man, near
stop, park, parrot
red, read, roar
say, sea, fabulous
get, fiesta, excited
love, view, vowel
well, walk, wind
lazy, opposite, zone
thanks, smooth, tooth
mother, that, thought
english, british, population
attach, nutshell, cheers
judge, generous, injure
television, precision, nation
long, think, thankful
summer, turn, primarily

Pour bien lire la phonétique d’un mot, il faut aussi faire attention au stress linguistique. Il s’agit, en fait, d’un signe permettant de distinguer l’accent principal et l’accent secondaire d’une syllabe ou d’une phrase. La contrainte principale d’une syllabe est précédée par le signe /’/, tandis que le secondaire est marqué par un /,/. S’il y a interruption de la syllabe, on utilise le signe /./. Les détails dans les lignes précédentes.

 

Les bases de la prononciation en anglais

 

transcription phonétique en anglais

 

L’accent tonique ou word stress

L’accent tonique, appelé aussi l’accent du mot, est la première chose à identifier dans la phonétique en anglais. Il est donc important de toujours vérifier ce détail dans le dictionnaire quand vous recherchez un mot dans cette langue. C’est la clé pour avoir l’accent parfait, car contrairement aux mots français, l’accent d’un mot en anglais ne se trouve pas toujours dans la dernière syllabe. C’est d’ailleurs très rare.

Par ailleurs, l’accent tonique en anglais permet la compréhension du mot en question, car nombreux sont les mots qui peuvent être mélangés si on les prononce mal.

Exemple : (en italique la contrainte secondaire et en gras majuscule l’accent principal. Les pauses sont marquées par un espace souligné)

Information – inforMAtion = /ˌɪnfərˈmeɪʃn/

Important – ImPOrtant = /ɪmˈpɔːrtnt/

Action – ACtion = /’æk·ʃən/

Outre le fait que l’accent des syllabes est placé différemment pour les mots en anglais et en français, il diffère aussi un nom et un verbe ou un adjectif et un verbe.

 

Exemple :

  • Le nom : Record- RECord (record, disque, trace écrite) = /ˈɹɛk·ɝd/
  • Le verbe : To record – To reCORD = /ˈɹɛk·ɝd/ (enregistrer)

À l’écrit, ces deux mots peuvent être distingués facilement. Mais il doivent être prononcés correctement à l’oral pour pouvoir comprendre le sens du mot.

  • L’adjectif : perfect – PERfect (parfait) = /pɝ·fɪkt/
  • Le verbe : to perfect – to perFECT (perfectionner) = /pɝˈfɛkt/

Beaucoup de points peuvent affecter l’emplacement d’un accent du mot en anglais, à savoir les mots à deux syllabes, les mots à plus de deux syllabes, les affixes, les suffixes, et les mots composés. .

 

L’accent de la phrase ou « sentence stress »

L’accent de la phrase contribue aussi à améliorer notre accent en anglais. Le but étant de parler le plus naturellement la langue, il faut alors considérer ce détail souvent négligé, mais d’une importance cruciale.

Ainsi, sachez repérer les “content words”, ou les mots qui contiennent les informations principales. Ce sont eux qui vont être accentués dans une phrase.

Exemple :

** les mots en italique sont souvent prononcés plus faiblement (raccourcis) dans la phrase, car il n’est pas nécessaire à la compréhension de celle-ci. Cela concerne, généralement, les prépositions, les connecteurs logiques, ou les auxiliaires “have”, “be”, et “do”.

** Les mots en majuscule soulignés sont accentués.

** Les autres mots sont aussi prononcés faiblement, mais ils restent distincts.

  • I have beenWORKING in this ORGANIZATION for FIVE YEARS.(Je travaille dans cette organisation depuis 5 ans).
  • When was the LAST TIME you had a REAL MEAL? (Quand est-ce que tu as mangé un vrai repas pour la dernière fois ?)

 

Les sons du mot ou l’articulation

Là, on revient à la nécessité de l’apprentissage de l’Alphabet Phonétique International. Pour faciliter la mémorisation de ce dernier, il est conseillé d’identifier les sons qui n’existent pas, ou rarement utilisés en français. Cela concerne notamment les sons [θ], [ð]; [tʃ], et [dʒ].

 

Perfectionner sa prononciation : les astuces pour maîtriser facilement la phonétique en anglais

 

Phonétique anglais apprendre

Vous pouvez choisir parmi les propositions suivantes pour perfectionner votre prononciation de la langue anglaise.

Lire et écouter un livre

Associer la lecture et l’audio est une méthode efficace si vous aimez lire. Effectivement, il ne faut rien forcer, et faire ce qui vous plaît le plus parmi les différentes propositions qui suivent.

En ce qui concerne la lecture et l’écoute de livre, il facilite la différenciation entre le mot écrit et le mot parlé. En même temps, vous vous habituez à la prononciation de la langue. C’est-à-dire que la lecture et l’écoute de l’audio doivent se faire en même temps.

D’autre part, votre liseuse électronique dispose, en générale, d’un dictionnaire intégré. Ce qui signifie que vous avez la possibilité de vérifier la phonétique en anglais du mot dans le dictionnaire quand vous bloquez sur un mot en particulier. En plus d’améliorer votre capacité d’écoute et de vous habituer à l’accent, cela enrichira également votre vocabulaire en anglais.

 

Écouter

À part les livres audio, il est aussi conseillé d’écouter des natifs dans des situations réelles, dans la vie quotidienne pour mieux maîtriser la phonétique en anglais. Pour cela, il existe plusieurs moyens :

 

Après, cette dernière option est moins préconisée, car la précision au niveau des accents n’est pas très fiable. En effet, l’identification des accents ne peut être très nette avec la mélodie de la chanson.

Sinon, pour le reste, il est prôné d’être attentif sur l’intonation des animateurs ou acteurs. Vous pouvez également écouter des phrases ou des conversations, puis, vous les répéter jusqu’à ce que vous soyez satisfait de votre prononciation. Mais avant cela, il est préférable de regarder la phonétique des mots dans un dictionnaire pour faciliter l’exercice.

 

Utiliser un dictionnaire

En rapport avec le précédent conseil, l’utilisation d’un dictionnaire est indispensable. En effet, c’est l’outil le plus proche qui vous permet de regarder la transcription phonétique d’un mot. Cela peut être un dictionnaire classique, en version imprimée, ou votre dictionnaire numérique dans votre Smartphone.

Avec l’évolution de la technologie, vous avez aussi la possibilité d’avoir recours aux dictionnaires en ligne. Cela peut prendre plus de temps que de consulter un dictionnaire numérique ou classique, mais ces outils vous permettent d’écouter la prononciation du mot. Du coup, vous n’aurez plus de difficulté à déchiffrer les accents primaires et secondaires.

 

Faire des exercices

Nous avons parlé du shadowing, ou du fait de répéter ce que l’on vient d’entendre dans une émission ou autre. Mais cela ne suffit pas comme exercice de prononciation pour maîtriser la phonétique en anglais. Effectivement, le son de certains mots est plus difficile à reproduire parce qu’il n’existe pas dans notre langue, ou que l’accent est placé différemment.

Faire quelques exercices quotidiennement est donc fortement recommandé. Vous pouvez commencer par les lettres qui vous posent le plus de difficultés, pour ensuite les utiliser dans une phrase avec des mots plus ou moins simples. Au fur et à mesure de votre apprentissage, n’hésitez pas à toujours augmenter le niveau, et retravailler l’accent de la phrase.

Pour mieux préparer vos exercices, il est préférable de vous référer à des tutoriels vidéo, et qui proposent des activités pour vous entraîner.

 

S’enregistrer

Peu importe l’exercice que vous pratiquez (shadowing ou exercice planifié), enregistrer votre voix vous aide à vous corriger ou à conclure que c’est dans la poche. En fait, cela vous permet de comparer votre prononciation à l’original. L’enregistrement peut aussi vous servir de trace de votre amélioration depuis que vous débutez votre apprentissage. De cette manière, vous verrez, par vous-même, sur quel axe vous devez encore retravailler, et quelles sont les catégories à ne plus inclure dans vos exercices.

Il existe aussi des applications qui vous permettent de tester votre prononciation en anglais. Ils peuvent être bénéfiques pour déterminer ce qui est bon, ou ce qui ne l’est pas encore.

 

Se familiariser avec le diagramme phonémique

On revient toujours à l’Alphabet Phonétique International. Nous avons assez insisté sur le fait de la nécessité de se familiariser avec les symboles. Mais pour faciliter cette technique, il est préférable de choisir un ou plusieurs outils qui vous permettront de vous exercer à la lecture de l’API, et aussi à la mémorisation.

Certaines applications vous permettent aussi de chercher un mot, de voir la transcription phonétique de ce dernier, et d’écouter sa prononciation. C’est à peu près le même principe qu’un dictionnaire en ligne, mais ces applications sont accessibles hors connexion.

 

Se familiariser avec les paires minimales

Cela fait partie aussi des exercices à inclure dans votre programme. Il s’agit des mots qui, d’un premier coup d’œil, ont une prononciation assez similaire. Ils se diffèrent simplement d’un seul son que l’on ne peut remarquer si on n’étudie pas la phonétique en anglais. Autrement dit, il peut être difficile de distinguer la prononciation des deux mots, surtout à l’écoute. Même un traducteur instantané ne saura pas de quoi vous voulez parler. C’est pourquoi il faut lister les paires minimales à chaque fois que vous en entendez ou en voyez, pour mieux identifier le type de son par la suite.

 

Exemple :

Ship [/ʃɪp/] (navire) et sheep[/ˈʃiːp/] (mouton)

Ship” utilise donc une voyelle brève tandis que c’est une voyelle longue pour “sheep”.

 

Les outils recommandés pour apprendre la phonétique en anglais

 

phonétique en anglais

 

Voici quelques suggestions d’outils que vous pouvez utiliser pour apprendre la phonétique en anglais.

 

Pour ceux qui apprennent l’anglais britannique :

  • Dictionnaire des transcriptions phonétiques de l’anglais britannique : plus de 110 000 mots avec plus de 1 000 mots homographes, et plus de 4 000 mots de variantes de prononciation.
  • Define X de Google : accessible partout et sur n’importe quel support (Smartphone, ordinateur, tablette,…). Il suffit de taper define X suivi du mot que vous recherchez pour voir la définition de ce dernier et sa transcription phonétique, ainsi que la possibilité d’écouter la prononciation.

 

Pour ceux qui apprennent l’anglais américain :

  • Dictionnaire des transcriptions phonétiques de l’anglais américain : plus de 140 000 formes de mots modifiés, avec 300 homographes et plus de 500 mots de variantes de prononciation.
  • CMUpronouncingdictionary : plus de 110 000 mots pris en charge avec plus de 200 mots d’homographes et plus de 8 000 variantes de prononciation.

 

Pour les deux dialectes :

  • X pronunciation in English sur Google également : permet de voir le mouvement exact des lèvres et de la bouche  lors de la prononciation d’un mot. Offre également la possibilité d’écouter la prononciation d’un mot au ralenti.
  • WordReference : enregistrements audio dans de multiples dialectes. Il offre aussi la possibilité de réduire ou d’augmenter la vitesse de l’enregistrement selon votre niveau.
  • Wiktionary : permet de vérifier la prononciation d’un mot dans plusieurs dialectes en anglais. Il offre, ainsi, la possibilité de comparer la phonétique en anglais américain et britannique. Il met également à disposition l’étymologie des mots.
  • Youglish.com : offre plusieurs exemples d’utilisation d’un mot dans des contextes différents. En fait, il met à disposition des utilisateurs de plusieurs vidéos contenant le mot recherché.