Saviez-vous que la langue anglaise est la plus parlée dans le monde entier ? Faisant partie des langages les plus utilisés par les organisations internationales, notamment l’ONU, le nombre d’apprenants ne cesse de croître. De l’Amérique à l’Afrique en passant par la France jusqu’en Arabie, elle attire de plus en plus de personnes. Si c’est votre cas, alors sachez que la tâche n’est pas difficile. Vous pouvez très bien parler en anglais en quelque temps, à condition d’avoir la volonté de le faire bien sûr. Mais rien ne vous empêche de passer par l’aide d’un professionnel, d’un logiciel, voire même des supports de cours. Ce genre de démarche est, d’ailleurs recommandé. À ce sujet, vous avez l’embarras de choix. Pour vous accompagner, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs moyens d’apprendre rapidement cette langue.

 

 

I. Les bases de la langue anglaise

 

Si vous venez de vous initier, inutile de vous compliquer la vie avec les leçons compliquées ou encore les mots incompréhensibles. Pour débuter, il vous faut juste apprendre les bases de la langue anglaise. Vous allez ensuite progresser avec le temps. Vous devrez apprendre les bases pour converser correctement en anglais. Pour cela, vous êtes invité à connaître les meilleures locutions et les bonnes expressions. Vous devrez impérativement savoir la grammaire, la conjugaison et le vocabulaire à utiliser.

 

hello parler en anglais

 

A. La grammaire

En ce qui concerne la grammaire, vous êtes obligé d’apprendre plusieurs règles pour vous en sortir rapidement.

 

Les pluriels et les singuliers

Cette étape vous permet ainsi d’accorder les verbes en fonction du nombre et de la quantité. Ici, la règle est la même que celle de la langue française. Vous n’aurez juste qu’à mettre un « s » à la fin du nom, comme « bottle » au singulier et qui devient « bottles » pour le pluriel. Vous pouvez suivre la même procédure pour certains noms : « sticker, cup, desk, pencil, etc. »

Néanmoins, la règle change pour certains noms, tels que :

  • Pour les noms qui finissent par « ch, x, s, », vous devrez par contre ajouter « es ». nous prenons l’exemple de : « watch » au singulier et qui devient « watches » au pluriel. Il s’agit également des noms, comme : box (boxes), bus (buses) et bien d’autres encore.
  • Pour Les noms qui se terminent par « f ou fe », assurez vous de modifier le f par un « v » tout en mettant « es » à la fin. Par exemple : si au singulier on écrit « wolf » au pluriel ce nom change en « wolves ».
  • Certains noms ne changent pas même quelle que soit leur mode. On prend l’exemple de « sheep, deer, species, etc. »
  • Quelques noms peuvent prendre des formes assez différentes. C’est le cas de « child avec children, woman avec women,… »

 

B. La conjugaison

Même si la conjugaison suit généralement les mêmes règles, la traduction mot par mot est déconseillée. En effet, vous devrez conjuguer les verbes en fonction de l’action qui se produit. Cela signifie qu’il n’y a pas vraiment d’équivalence entre ces deux langues. Ainsi, pour réussir sa conjugaison en anglais, la première règle à savoir est de connaître les liens entre les actions qui se sont produites. Vous ne devrez pas non plus oublier la liste des verbes irréguliers. Essayez dans ce cas de les retenir par cœur. C’est également le cas des verbes qui ne prennent pas la forme « ing » à la fin.

Premièrement, vous devrez connaître les verbes être et avoir « to be » and « to have ». Rassurez-vous, ils sont faciles à apprendre. Pour le verbe être (to be) :

  • I am
  • you are
  • he or she is
  • we are
  • you are
  • they are.

Pour le verbe avoir (to have) :

  • I have
  • You have
  • He or she has
  • We have
  • You have
  • They have

Mais la principale règle à suivre en conjugaison anglaise est certainement le temps à employer. C’est la raison pour laquelle, vous devrez le connaitre pour bien parler en anglais.

 

1. Le temps présent

Vous utilisez généralement le temps présent pour exprimer une action présente, un fait véridique ou encore votre appréciation sur une chose déterminée (ce que vous aimez et ce que vous détestez). Exemple :

  • I drink water every day (je bois de l’eau tous les jours). Ici, on est en présence d’une action régulière, car on boit de l’eau tous les jours.
  • I like to read, but I hate sport (j’aime lire, mais je déteste le sport). Cette fois ci, le présent indique ce que l’on aime et ce que l’on déteste.
  • The weather is always cold in winter (le climat est toujours froid en hiver). Ici, on exprime un fait véridique.

La règle à suivre est simple : on rajoute tout simplement un « s » à la fin de « he, she, it ». sinon, on peut aussi ajouter un indicateur de temps, comme :

  • « every day (tous les jours),
  • before (avant),
  • after (après),
  • until (jusqu’à ce que),
  • when (quand),
  • as soon as (dès que, aussitôt que).

 

2. Le présent continu

En général, on utilise le présent continu pour exprimer une action qui se produit sur le moment, c’est-à-dire que ce l’on est en train de faire. Néanmoins, vous pouvez aussi l’utiliser pour exprimer une action que l’on va faire dans un futur proche ou des généralités. Par exemple :

  • I am reading a book (je suis en train de lire un livre)
  • Nowadays, women are becoming beautiful. (de nos jours, les femmes deviennent belles). Ici, on est en présence des généralités.
  • She is leaving tomorow (elle s’en va demain). Cette fois ci, l’action arrivera bientôt.

La forme à suivre est aussi simple : to be (être) conjugué + VERBE + ING à la fin du verbe (I am reading, I am eating,…). Mais lorsque le verbe se termine par une voyelle et une consonne, dans ce cas, vous devrez doubler la consonne avant d’ajouter ING. C’est le cas de : “run” qui devient “running” après.

 

3. Le temps passé

Comme nous l’avons déjà évoqué, le temps du verbe en anglais dépend de l’action. Le temps passé suit généralement cette règle. Si vous souhaitez par exemple raconter une histoire, un fait, ou si vous voulez tout simplement parler du passé, sans aucun lien avec le présent, dans ce cas, vous allez utiliser le passé simple ou “preterit simple” en anglais. La règle est simple, car vous n’aurez juste à ajouter “ed” à la fin de chaque verbe, sauf pour les verbes irréguliers. Pour être plus précis, nous allons prendre un exemple :

  • From 2000 to 2003, I worked in America (De 2000 à 2003, j’ai travaillé en Amérique). Ici, l’action est sans lien avec le présent.
  • Last year, I met a famous star (année dernière, j’ai rencontré une célébrité)

Par contre, nous employons un autre temps lorsque l’action produit une conséquence à l’heure où l’on parle ou si l’action a un lien avec le présent. Dans ce genre de cas, on utilise le “present perfect”. Pour la forme, vous allez conjuguer l’auxiliaire avoir au temps présent et ajouter ensuite le participe passé “ed”. voici des exemples :

  • He has worked today. (il a travaillé aujourd’hui)
  • They have finished their work. (ils ont fini leur travail)

Il existe d’autres mode que vous pouvez utiliser pour exprimer une action passée, tel que le past perfect, le present perfect continu,… Dans tous les cas, vous aurez toujours l’occasion de les apprendre au fur et à mesure de votre apprentissage.

 

4. Le temps futur

Si vous voulez conjuguer un verbe au futur, le plus simple est d’utiliser “will”. Vous allez le placer avant le verbe. Par exemple, vous allez dire “I will go” pour je partirai. Vous pouvez même l’utiliser pour tous les pronoms. Sinon, vous avez aussi la possibilité d’utiliser le présent continu qui est utilisé pour exprimer un futur proche.

 

C. Le vocabulaire

Si vous avez l’intention d’enrichir votre vocabulaire en anglais, la meilleure façon d’y procéder est certainement de chercher. Effectivement, vous devrez rester curieux. Si possible, vous devrez connaître au moins cinq mots tous les jours. Avec le temps, vous allez ensuite enrichir votre champ lexical. Pour y arriver n’hésitez pas à consulter votre dictionnaire. Internet peut aussi vous aider. L’essentiel est de vous cultiver, afin de réussir rapidement à parler en anglais.

 

 

II. La pratique de la langue anglaise

 

Pour pouvoir assimiler vos leçons de grammaire, de conjugaison et de vocabulaire, vous êtes invité à les pratiquer. Vous avez d’ailleurs de multiples façons d’y procéder.

parler en anglais pratique

 

1. S’immerger dans la langue

 

Si vous souhaitez apprendre rapidement l’anglais, la meilleure façon de le faire est de vous y mettre tous les jours. Ici on parle d’immersion totale. Pour ce faire, vous êtes donc conseillé de faire de l’anglais votre langue de référence. Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons vous guider :

 

  • La conversation :

Celle-ci est recommandée pour exercer votre élocution et votre oral. Inutile de débuter avec des discussions compliquées, commencez toujours avec les bases et les salutations quotidiennes. Vous pouvez par exemple dire bonjour en anglais, discuter en anglais, dire au revoir en anglais, parler en anglais à la maison, etc. Si nécessaire, essayez toujours de parler en anglais même si vous avez du mal à trouver les mots au début.

 

  • Penser en anglais :

Cela semble être étonnant, mais penser en anglais est indispensable pour son apprentissage. Comment procéder à de telle démarche, vous demanderiez vous ? eh bien, en essayant de trouver les mots anglais qui correspondent à nos pensées. Par exemple, si vous pensez à vos enfants, alors assurez-vous de chercher les termes qui conviennent.

 

  • La description de chaque action :

Cette fois-ci, vous êtes invité à décrire en anglais les actions que vous avez effectuées ou celle que vous envisagez de faire. Pour ce faire, n’hésitez pas à prendre des notes en utilisant le temps et le verbe idéal.

 

  • La discussion avec un natif :

Discuter avec un anglais ou avec une personne qui parle couramment l’anglais est un excellent moyen pour pratiquer. Cela vous aide d’ailleurs à vous améliorer progressivement, car converser avec un natif enrichi votre vocabulaire et corrige votre grammaire.

 

  • La volonté d’apprendre :

Celle-ci est la plus indispensable, si vous avez l’intention de parler en anglais. L’apprentissage ne consiste pas uniquement à suivre des cours en quelques mois. Il signifie que l’anglais doit s’apprendre tous les jours. Vous ne devrez donc pas vous contenter de seulement écouter ou de parler « un peu », mais essayez de vous améliorer chaque jour et de repousser vos limites. Et même s’il vous arrive de faire des fautes, ne vous découragez pas, tout le monde fait des erreurs et elles font partie de l’apprentissage. En rectifiant les erreurs, vous allez vite progressez.

 

 

2. Trouver les meilleurs supports

 

Pour parler en anglais, il faut trouver les meilleurs supports. Ici, posséder des leçons de grammaire ou de conjugaison ne suffit pas. Vous devrez également avoir des supports en vidéo ou en audio. Ces derniers pourront ainsi vous aider à travailler rapidement votre oral, notamment votre élocution. Pour vous prêter main-forte, nous allons vous sélectionner les meilleurs supports :

 

  • Les vidéos où les conversations :

Elles sont nombreuses sur Youtube. Vous avez d’ailleurs l’embarras du choix, car elles se catégorisent en fonction des modules que vous souhaitez apprendre. Mais pour bien parler l’anglais commencez toujours avec les bases. C’est en assimilant ces derniers que vous allez pouvoir progresser rapidement. Au final, vous allez pouvoir parler en anglais sans difficulté.

 

  • Les séries en anglais :

Elles sont excellentes pour la pratique de la langue. Elles vous offrent également l’occasion d’améliorer non seulement votre écrit, mais également votre oral. Effectivement, à force d’écouter leurs discussions, vous allez pouvoir connaître des mots de vocabulaire, savoir comment bien prononcer les bons termes, etc. Mais pour y arriver, assurez-vous que vos séries sont en versions sous-titrées françaises. Après quelques mois, vous allez ensuite changer la version et passer tout de suite à une version totalement anglaise.

 

  • Les exercices :

Vous le savez très bien : si vous voulez exceller en expression oral, il va falloir travailler l’écrit. C’est la raison pour laquelle, nous avons proposé les bases que vous devrez connaître. Pour les compléter, voire les renforcer, essayez de faire des exercices. Celles-ci consistent généralement à traiter des sujets de grammaire, de conjuguer des verbes en temps présent, au futur et à l’inconditionnel.

 

  •  Les logiciels :

A l’heure de l’évolution technologique, vous avez la possibilité de travailler avec des logiciels. Ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas excessivement chers. En plus, ils vous offrent un apprentissage à la fois complet et personnalisé. Vous avez d’ailleurs l’embarras du choix, mais nous avons sélectionné pour vous les meilleurs. Il s’agit de « rosetta stone » et « d’Assimil« . Ces derniers ont l’avantage de vous plonger totalement dans l’apprentissage de la langue en travaillant non seulement l’écrit, mais aussi bien l’oral et la prononciation.

 

  • Les applications :

Choisir de parler en anglais avec des applications est conseillé surtout si vous souhaitez vous habituer rapidement. Vous pouvez par exemple utiliser Duolingo pour enrichir votre vocabulaire et améliorer votre prononciation. Sinon, vous avez aussi la possibilité d’utiliser babel, busuu, et bien d’autres encore comme Mosalingua (vous pouvez découvrir une de leur offre ci-dessous.)

MosaLingua Web