La forme interrogative en anglais se construit généralement avec l’auxiliaire « do ». Dans certains cas cependant, la construction de la phrase interrogative ne suit pas cette règle. Pour apprendre la forme interrogative en anglais, il convient alors de connaître les règles de bases. Il s’agit d’un ensemble de règles que vous allez retenir très facilement.

En effet, ces règles se basent sur la logique de la construction d’une phrase affirmative. Généralement, pour faire une phrase interrogative en anglais, il faut simplement repérer le verbe de la phrase affirmative et de placer les bons auxiliaires ou pronoms. Bien entendu, il ne faut pas oublier le point d’interrogation à la fin de la phrase.

Quoi qu’il en soit, pour vous aider à mieux comprendre la forme interrogative en anglais, nous allons détailler tout ce qui a été dit ci-haut.

 

Construction de la forme interrogative en anglais si le verbe est ordinaire

 

Construction de la forme interrogative en anglais si le verbe est ordinaire

 

Quand le verbe est ordinaire dans la phrase interrogative, la forme interrogative en anglais se construit avec le verbe « to do ». Attention, le verbe est ici conjugué selon le temps de la phrase. Mais encore, il prend la forme d’un auxiliaire. Voici quelques exemples pour mieux vous illustrer ce qui a été dit :

  • Do I take English courses? (Est-ce que je prends des cours d’anglais ?)
  • Does she like her new shoes? (Est-ce qu’elle aime ses nouvelles chaussures ?)
  • Did they approve the transfer? (Ont-ils accepté le transfert ?)

 

Dans ces trois phrases, nous avons les verbes ordinaires : « to take », « to like », et « to approve ». En outre, ici nous avons conjugué et placé l’auxiliaire « do » au début de la phrase. En ce sens, le verbe initial de la phrase est mis à l’infinitif sans « to ». Alors, la forme affirmative de la troisième phrase (Did they approve the transfer?) est par exemple :

  • They approved the transfer. Dans la forme interrogative en anglais de la phrase, le verbe « approved » n’est plus conjugué au passé. Cependant, l’auxiliaire « do » est conjugué au passé, et nous avons « did ».
  • Il en est de même pour « Does she like her new shoes? ». La phrase affirmative serait : She likes her new shoes. Mais quand nous la mettons a la forme interrogative c’est l’auxiliaire « do » qui se conjugue : Do I like? / Does he like?

 

 

La forme interrogative en anglais avec le verbe ordinaire « to do »

 

Lorsque le verbe « to do » est utilisé en tant que verbe ordinaire dans une phrase interrogative, nous avons toujours besoin d’utiliser l’auxiliaire « do » pour faire la forme interrogative en anglais.

Exemple :

  • Do I do my homework ? (Est-ce que je fais mes devoirs à la maison ?)
  • Does he do his laundry correctly? (Est-ce qu’il fait sa lessive correctement ?)
  • Did Missy and John do the necessary things to prepare their big wedding? (Missy et John ont-ils fait le nécessaire pour la préparation de leur grand mariage ?)

Comme vous l’avez remarqué, nous avons ici les mêmes règles que lorsque le verbe est ordinaire. Donc, dans ces trois phrases le verbe « to do » est toujours mis à l’infinitif sans « to ». Quant à l’auxiliaire « do » il est conjugué selon le temps de la phrase et en accord avec le genre et le nombre du sujet.

Donc, le verbe « to do » est ici considéré en verbe ordinaire et non en auxiliaire. Il est très important de se rappeler de cette note pour faire une construction de phrase correcte. En effet, si vous confondez le verbe « to do » à l’auxiliaire « do » dans ce cas de figure, vous pourriez avoir une phrase telle que « Does he his laundry correctly ? ». Bien entendu, cette phrase est fausse.

 

 

La forme interrogative en anglais si le verbe est déjà un auxiliaire

 

Dans la forme interrogative en anglais, quand le verbe est déjà un auxiliaire, nous n’avons plus besoin de l’auxiliaire « do ». Donc, quand vous avez les auxiliaires « have », « be », et les auxiliaires modaux « can, could, may, might, will, shall, should, must ».

Exemple :

  • Am I pretty with this dress? (Est-ce que je suis jolie avec cette robe ?)
  • Was he in the kitchen? (Était-il à la cuisine ?)
  • Are they ready? (Sont-ils prêts ?)
  • Have you watch this movie? (Avez-vous vu ce film ?)
  • Had we achieve our first goal? (Avons-nous atteint notre premier but ?)
  • Can I help ? (Est-ce que je peux aider ?)
  • Could you lend me a pen, please? (Peux-tu me prêter un stylo s’il te plait ?)
  • May she come with you? (Peut-elle venir avec vous ?)
  • Might they miss the bus? (Auraient-ils manqué le bus ?)
  • Will you tell them the new rules? (Leur direz-vous les nouvelles règles ?)
  • Shall I go with you? (Devrais-je y aller avec vous ?)
  • Should she keep the secret for herself? (N’aurait-elle pas dû garder le secret pour elle-même ?)
  • Must she visit the doctor? (Doit-elle aller chez le docteur ?)

Dans ces phrases, l’auxiliaire est placé au début, tout comme dans toutes les formes interrogatives en anglais. En outre, le deuxième verbe est toujours à l’infinitif sans « to ».

 

 

La forme interrogative en anglais avec les pronoms interrogatifs

 

La forme interrogative en anglais avec les pronoms interrogatifs

 

La forme interrogative en anglais peut aussi se construire avec des pronoms interrogatifs. Alors, les pronoms interrogatifs servent à déterminer un lieu, une personne, une date, une appartenance, etc. Voici la liste des pronoms interrogatifs en anglais : whose (à qui), which (quel), how (comment), why (pourquoi), where (où), when (quand), who (qui), et what (quoi). Nous allons parler des 6 premiers pronoms interrogatifs. En effet, pour les pronoms « who » et « what », il existe deux règles bien distinctes à retenir, mais nous y reviendrons plus trad.

 

Le pronom interrogatif whose signifie à qui. Voici comment construire la forme interrogative en anglais avec ce pronom :

  • Whose pen is that? (A qui est ce stylo ?)
  • Whose children are these? (A qui sont ces enfants ?)

 

Le pronom interrogatif which veut dire quel :

  • Which plates should we use? (Quelles assiettes devons-nous utiliser ?)
  • Which road should we take? (Quelle route devons-nous prendre ?)

 

Le pronom interrogatif how veut dire comment :

  • How are you ? (Comment allez-vous ? /Comment vas-tu ?)
  • How can you affirm this? (Comment pouvez-vous affirmer cela ?)

 

Why veut dire pourquoi :

  • Why are they sad ? (Pourquoi sont-ils tristes ?)
  • Why did your mother tell that? (Pourquoi ta mère a-t-elle dit cela ?)

 

Where signifie  :

  • Where do you live ? (Où habites-tu ?)
  • Where is my pen ? (Où est mon stylo ?)

 

When veut dire quand :

  • When will you visit your grandparents? (Quand rendras-tu visite à tes grands-parents ?)
  • When are you going to talk to them ? (Quand est-ce que vous leur parlerez ?)

 

 

Le cas des pronoms interrogatifs « who » et « what »

 

Passons maintenant aux pronoms interrogatifs « who » et « what », il existe deux formes de construction. Il s’avère que ces deux pronoms peuvent prendre le rôle de sujet ou de complément. La construction de la forme interrogative en anglais n’est pas la même dans ces deux cas de figure. En effet, quand le pronom interrogatif « who » ou « what » se met à la place du sujet, nous n’avons pas d’inversion. Cependant, si « who » ou « what » sert de complément, il faut faire une inversion.

 

Exemple pour le premier cas (sujet) :

  • Who is this person ? (Qui est cette personne ?)
  • Who are these young people? (Qui sont ces jeunes gens ?)
  • What is your next plan? (Quel est ton prochain plan ?)
  • What is this? (Qu’est ce que c’est ?)

Dans ces quatre phrases, on ne peut pas inverser les sujets. En effet, les phrases : “Who this person is ?”, “Who these young people are?”, “What your next plan is?” ou “What this is?”, ne sont pas grammaticalement correctes.

 

Exemple pour le deuxième cas (complément):

  • Who are you talking about ? (De qui parlez-vous ?)
  • Who is she looking for? (Qui est-ce qu’elle cherche ?)
  • What is this book about ? (De quoi parle ce livre ?)
  • What are they crying for ? (Qu’est-ce qui les fait pleurer ?)

Voici les formations de ces formes interrogatives sans inversions du sujet, et donc les formes fautives : « Who you are talking about ? », « Who she is looking for ? », « What this book is about ? » et « What they are crying for ».

 

 

La forme interro-négative en anglais

 

Quand nous parlons de la forme interrogative en anglais, nous ne devons pas oublier la forme interro-négative. Alors, il s’agit de la forme négative d’une phrase interrogative. Pour construire une phrase interro-négative, on reprend les mêmes règles que pour la forme interrogative. Cependant, il faut rajouter la négation « not » à la phrase. Voici la formule qu’il faut retenir : Auxiliaire + sujet + not.

Exemple :

  • Did they not tell you the truth? (Ne vous ont-ils pas dit la vérité ?)
  • Have you not finish yet ? (N’as-tu pas encore terminé ?)
  • Can she not be braver ? (Ne peut-elle pas être plus brave ?)
  • Will Andy not come ? (Andy ne viendra-t-il pas ?)
  • Must I not go home now? (Ne devrais-je pas rentrer maintenant ?)

Voici ce que ces phrases donnent avec la forme contractée :

  • Didn’t they tell you the truth ?
  • Haven’t you finished yet?
  • Can’t she be braver ?
  • Won’t Andy come?
  • Mustn’t I go home now?

 

Bien entendu, la forme contractée est correcte en soi. Cependant, à l’écrit, il convient toujours d’avoir la forme complète de l’expression interro-négative. Donc, l’utilisation de la forme contractée est notamment préférable à l’oral.

 

 

La politesse dans la forme interrogative en anglais

 

La politesse dans la forme interrogative en anglais

 

La forme interrogative en anglais est aussi évoquée dans les formules de politesse. En effet, nous ne devons jamais oublier ce détail quand nous parlons de la forme interrogative en anglais. Alors, en anglais, la forme interrogative dans un cadre poli est appelée interrogation indirecte. Il convient notamment d’utiliser l’interrogation indirecte dans les situations suivantes :

  • Quand on s’adresse à une personne que l’on ne connait pas encore ;
  • Lorsque l’on parle à une personne respectée ;
  • Quand on parle avec les personnes du milieu de notre profession.

 

« Could » et « would » dans l’interrogation indirecte

Quand vous formulez une question de sorte à rester poli en anglais, vous utilisez « could » ou « would ».

Exemple :

  • Would you please give me this glass? (Pouvez-vous me donner ce verre s’il vous plaît ?)
  • Could you tell them to come back later, please? (Pouvez-vous leur dire de repasser plus tard s’il vous plaît ?)
  • Would it be possible to talk to the headmaster? (Serait-ce possible de parler avec le directeur ?)
  • Could you close the door please? (Pouvez-vous fermer la porte s’il vous plaît ?)

 

Les autres formes d’interrogation indirecte

Dans la forme interrogative en anglais, il est également possible d’utiliser les formules suivantes pour introduire une interrogation indirecte :

  • Do you know…
  • Is there any chance…
  • I was wondering…
  • I would like to know…

Cette liste n’est pas exhaustive bien entendu. En effet, il existe bien d’autres formules que l’on peut utiliser pour formuler une interrogation indirecte.

 

Exemple:

  • Do you know if she likes chocolate? (Sauriez-vous si elle aime le chocolat ?) Au lieu de: Does she like chocolate? (Aime t-elle le chocolat ?)
  • Is there any chance to know more about your project? (Serait-il possible d’en savoir plus sur votre projet ?) Au lieu de : Can you tell us more about your project ? (Pouvez-vous nous en dire plus sur votre projet ?)
  • I was wondering if she plays piano. (Je me demandais si elle jouait du piano.) Au lieu de : Does she play piano ? (Est-ce qu’elle joue du piano ?)
  • I would like to know if you will come to the diner ? (Je voudrais savoir si vous vous présenterez au dîner ?) Au lieu de : Will you come to the diner ? (Viendras-tu au dîner ?).

 

La forme interrogative en anglais, les « question tags »

 

Dans la forme interrogative en anglais, nous avons aussi les « question tags ». Alors, il s’agit de ces petites questions que l’on ajoute à la fin d’une phrase pour avoir la confirmation de ce que l’on a affirmé. En quelque sorte, il s’agit de l’équivalent de « n’est-ce pas ? » en français.

 

Exemple :

  • It is time to leave, isn’t it? (C’est le moment de partir, n’est-ce pas ?)
  • You are Mary, aren’t you? (Vous êtes Mary, n’est-ce pas ?)
  • He was polite, wasn’t he?  (Il a été poli, n’est-ce pas ?)
  • They can’t come, can they? (Ils ne peuvent pas venir, n’est-ce pas ?)
  • You play guitar, don’t you? (Tu joues de la guitare, n’est-ce pas ?)