Comment parler anglais en 1 mois quand on débute à peine l’apprentissage ? Cette question a été posée maintes et maintes fois par les débutants. De premier abord, le projet semble un tantinet irréalisable. Avec les bonnes techniques toutefois, on peut y arriver.

Alors, comment parler anglais en 1 mois ? Pour répondre à cette question, je vous propose de vous pencher sur quatre points. Premièrement, apprenez des phrases pratiques. Deuxièmement, écouter l’élocution des natifs. Ensuite, conversez avec un natif quotidiennement. Finalement, lisez !

Comment parler anglais en 1 mois

Vous connaissez certainement toutes ces astuces. Reste à savoir, comment parler anglais en 1 mois en les appliquant.

 

Comment parler anglais en apprenant des phrases pratiques

Comment parler anglais quand on débute et que l’on veut avoir des phrases correctes à dire après 30 jours d’apprentissage ? Avant de répondre à cette question, je vous invite à oublier l’idée de vous tuer à la tâche avec l’apprentissage des règles grammaticales. De toutes les façons, les leçons du collège doivent encore être ancrées quelque part dans votre subconscient !

Par contre, vous devez pratiquer tous les jours et commencer par apprendre des phrases pratiques. Mais comment parler anglais en apprenant des phrases pratiques ? Qu’entend-on par « phrases pratiques » d’ailleurs ? Alors, les phrases dites pratiques sont les répliques, locutions, et expressions que vous pouvez utiliser en tout temps.

On distinguera notamment :

  • Les phrases pratiques générales ;
  • Les phrases pratiques spécifiques.

 

Se baser sur les thèmes généraux

Si vous ne savez comment parler anglais rapidement pour pouvoir entretenir votre relation avec un correspondant anglophone par exemple, vous pouvez vous baser sur les phrases pratiques générales. Pour cela, penser à des thèmes assez génériques comme : les formules de présentation, de salutation, de politesse, et les questions et les réponses habituelles.

 

Exemple de dialogue sur les thèmes généraux

A : Hello! How are you?

Bonjour, comment vas-tu (comment allez-vous) ?

B : Hi! I’m fine, thanks! And you?

Bonjour, je vais bien merci, et toi (vous) ?

A : Fine as well! So, what’s up? How is the weather from where you are? In here, it’s a bit cloudy and cold!

Je vais également bien! Alors, quoi de neuf ? Quel temps fait-il chez toi (vous) ? Ici le ciel est un peu couvert et il fait froid !

B : Oh! Be sure not to catch cold then. From here it’s sunny. What are your plans for today? From part I’m gonna keep on doing my usual tasks, going to work, having lunch with my co-workers, work again and going back home.

Oh! Fais gaffe à ne pas attraper froid alors. Ici il fait beau. Que vas-tu faire aujourd’hui ? Moi, je vais simplement m’atteler à mes tâches habituelles, aller au travail, déjeuner avec mes collègues, reprendre le boulot et rentrer.

A : Seems like a busy day! As I’m still on holiday, I’m gonna keep my apartment tidy and watch some movies on Netflix!

Ta journée s’annonce chargée! Comme je suis encore en congé, je vais faire du rangement dans mon appartement et regarder quelques films sur Netflix !

B : How lucky you are!

Qu’est-ce que tu es chanceux!

A : You know, we all have to take break from time to time!

Tu sais, on a tous besoin de faire une petite pause de temps à autre!

B : You are right! I have to go now, have a nice day and see you around!

Je dois y aller maintenant, passe une bonne journée et à plus!

A : Ok, have nice day, see you!

Ok, passé une bonne journée, à plus !

 

Trouver des thématiques plus spécifiques

Vous trouverez assez facilement des répliques générales à formuler quand vous débuterez l’anglais. Par contre, comment parler anglais en se penchant sur les thématiques spécifiques ?

Pour cette partie, vous pouvez vous informer sur toutes les thématiques possibles et imaginables. Vous pouvez par exemple, vous renseigner sur les lexiques qui se rapportent à votre domaine professionnel ou étudiant. Pour aller plus loin, vous pouvez regrouper les thèmes par pertinence. Vous pouvez par exemple regrouper les thèmes qui parlent des vacances, des voyages, et des fêtes.

En bref, vous auriez simplement à trouver plusieurs thèmes, à les inscrire dans un cahier de notes avec leurs champs lexicaux.

 

Comment parler anglais en écoutant l’élocution des natifs ?

Comment parler anglais en écoutant l’élocution des natifs 

On vous demande toujours d’écouter des natifs pour pouvoir parler en anglais. Mais, comment parler anglais par le simple fait d’écouter l’élocution des natifs ? Voici les réponses à votre question :

 

Prêter attention à la prononciation

Premièrement, vous devez prêter attention à la prononciation. Exercez vos oreilles pour que vous puissiez influencer votre cerveau et donc votre langue. Eh oui, si vous ne savez comment parler anglais rapidement et facilement, testez cette technique. Ecoutez BBC, écoutez des chansons anglophones en boucle, écoutez des podcasts en anglais, etc.

 

Prendre note et utiliser les bons outils

Dans votre travail d’écoute, vous devez également prendre note et avoir quelques outils en main. En d’autres termes, vous devez avoir un cahier de listening, des stylos de toutes les couleurs, des surligneurs, et par-dessus tout deux dictionnaires (un monolingue et un bilingue). Certainement, si vous demandez à un linguiste comment parler anglais, il vous dira de prendre un dictionnaire monolingue. Ne minimisez pas l’importance de cet outil. En effet, avec un dictionnaire monolingue, vous allez pouvoir apprendre un peu plus que le mot recherché comme vous auriez des descriptions en anglais.

 

Comment parler anglais en conversant avec un natif quotidiennement ?

Comme vous ne savez comment parler anglais rapidement, je vous propose de parler quotidiennement avec un natif. Dans cet exercice, vous allez pouvoir exercer aussi bien la partie parlée que la partie écoute. Donc, faites en sorte de parler avec votre correspondant à vive voix chaque jour.

 

Aviser le correspondant

Avant d’entamer une conversation à vive voix avec votre correspondant anglophone, avisez-le de votre niveau d’anglais. Car oui, comment parler anglais et se faire comprendre quand on n’a pas encore l’habitude de converser !

Ne vous inquiétez pas, les anglophones sont très compréhensifs, notamment les américains. Ils se font toujours un grand plaisir à communiquer avec les gens du monde entier. N’ayez donc pas peur de trébucher sur les mots.

De plus, une fois que votre correspondant est avisé, il va naturellement s’investir dans votre apprentissage. Alors, n’hésitez pas à l’informer, il y va de la bonne continuité de votre relation et du bon aboutissement de votre apprentissage.

 

Utiliser les bonnes techniques

Quand vous conversez quotidiennement avec un anglophone, vous pourriez être amené à discuter par messagerie privée écrite de temps à autre. Vous n’allez certainement pas comprendre tous les mots et les expressions qu’il formulera.

Cette situation est tout à fait normale, mais vous pouvez y changer quelque chose. Comment parler anglais par texto quand on a un champ de vocabulaire assez pauvre ? Alors, premièrement, sachez qu’internet est votre ami. Utilisez les divers outils de traduction connectés proposés sur le web pour vous aider dans vos écrits. (Consultez notre article sur les traducteurs)

 

Comment parler anglais en lisant un livre ?

Comment parler anglais en lisant un livre 

Comment parler anglais en lisant un livre alors qu’on n’aime pas forcément lire ? La réponse est simple, trouvez un type de livre qui vous intéresse. Que vous soyez plutôt enclin à une lecture de livres techniques, de romans ou de bande dessinée, vous n’auriez rien à craindre. Vous pouvez même lire des magazines de mode, d’économie ou pourquoi pas des journaux en anglais. Trouvez les bons endroits pour avoir une bonne pièce d’écriture à lire chaque jour.

Non seulement la lecture enrichira vos connaissances, généralement parlant, mais elle va aussi vous aider à mieux parler en anglais. Mais pour que vous puissiez réellement apprendre, vous devez lire avant de vous coucher et utiliser de bons outils !

 

Lire avant de se coucher

Notre cerveau mémorise mieux les écrits dans la nuit. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez toujours été plus attiré par les révisions de nuit. Eh oui, il y va d’une question biologique. Si vous espérez apprendre l’anglais en seulement 30 jours, consacrez donc deux à trois heures par jour pour la lecture. Mais surtout, lisez avant de vous coucher. Votre cerveau se chargera tout seul à enregistrer les vocabulaires et le sens de certaines expressions, dans vos « souvenirs » pendant que vous serez endormi.

 

Utiliser les bons outils

Au cours de votre lecture, vous devez absolument utiliser des outils qui vous aideront à comprendre le sens des mots. Sans cela, vous ne pourriez certainement pas aider votre cerveau dans ses travaux de mémorisation. Alors, une fois de plus, je le répète, utilisez un dictionnaire bilingue et un dictionnaire monolingue. Vous pouvez également utiliser vos outils de traduction connectés et pourquoi pas Google traduction. Si vous ne voulez pas avoir trop de travail à faire, pensez à prendre des livres et PDF en format kindle. De la sorte, vous allez pouvoir jongler facilement entre les outils connectés et votre pièce de lecture !

 

N’oubliez pas de recevoir nos 5 vidéos de formation gratuites ainsi que notre ebook. Vous devez simplement remplir le formulaire ci-dessous et vous recevrez votre contenu par email.