Expression idiomatique anglaise, les expressions à connaitre

L’expression idiomatique anglaise s’utilise de la même manière que l’expression idiomatique en français. À titre de rappel, une expression idiomatique est une locution qui renferme un sens en particulier. On l’utilise dans une phrase ou individuellement pour exprimer une idée bien définie. En effet, une expression idiomatique se suffit à elle-même pour exprimer une phrase ou une idée entière. Dans cette leçon, nous allons voir l’expression idiomatique anglaise dans plusieurs catégories. En outre, nous parlerons des expressions idiomatiques anglaises les plus utilisées. Vous découvrirez ces expressions à travers des exemples pratiques.

 

 

L’expression idiomatique anglaise à équivalence française

 

L’expression idiomatique anglaise à équivalence française

 

L’expression idiomatique anglaise peut avoir une équivalence française. Il vous suffit d’avoir la traduction de chaque mot en français pour comprendre le sens de ces expressions.

 

 

L’expression idiomatique anglaise « Achilles’heel » : Talons d’Achille

 

Achilles est la traduction anglaise du nom du héros de la mythologie grecque Achille. En outre, « heel » est la traduction du mot « talon ». Donc, Achilles’heel est la traduction de l’expression « talon d’Achille ». Cette expression idiomatique anglaise a le même sens que son équivalent en français. En effet, elle désigne le point faible d’une personne.

 

Exemple

  • The exam was quite easy but mathematics was my Achilles’ heel. (L’examen était assez facile, mais les maths ont été mon Talon d’Achille).
  • Alcohol is his Achilles’ heel. (L’alcool est son Talon d’Achille).

 

 

Break the ice : Briser la glace

 

L’expression idiomatique anglaise « Break the ice » a le même sens que l’expression idiomatique française « briser la glace ». Alors, cette expression idiomatique signifie : « faire le premier pas ».

Exemple

  • Let’s welcome the new student and break the ice with a diner. (Souhaitons la bienvenue au nouvel étudiant et brisons la glace avec un dîner).
  • You must break the ice and talk to him seriously. (Tu dois briser la glace et lui parler sérieusement).
  • Break the ice; you can’t forever ignore your brother. (Brise la glace; tu ne peux pas ignorer ton frère pour toujours).

 

 

Give the benefit of the doubt : Accorder le bénéfice du doute

 

Cette expression idiomatique anglaise est utilisée pour dire qu’il convient de ne pas de suite juger ou accuser une personne.

Exemple

  • He is too young, he can’t be this nasty. Let’s give him the benefit of the doubt. (Il est trop jeune, il ne peut pas être aussi mauvais. Accordons-lui le bénéfice du doute).
  • I know you since our childhood; I give you the benefit of doubt. (Je te connais depuis notre enfance; je t’accorde le bénéfice du doute).

 

 

In the heat of the moment : Dans le feu de l’action

 

L’expression idiomatique anglaise « In the heat of the moment » veut dire « dans le feu de l’action ». On utilise cette expression pour signifier la ferveur de l’action à un moment donné.

Exemple

  • In the heat of the moment; he made promises he can’t hold. (Dans le feu de l’action; il a fait des promesses qu’il ne peut pas tenir).
  • Sometimes, we forget what we wanted to say in the heat of the moment. (Parfois, étant dans le feu de l’action, il nous arrive d’oublier ce que nous devions dire).

 

 

Take it with a pinch of salt : Prendre les choses avec des pincettes

 

Nous prenons les choses avec des pincettes quand nous devons être prudents. Donc, l’expression idiomatique anglaise « take it with a pinch of salt » signifie : user de prudence.

Exemple

  • She is still devastated by the loss of her father; take things with a pinch of salt when you will talk to her. (Elle est encore dévastée par la mort de son père; prenez les choses avec des pincettes quand vous lui parlerez).
  • We must take it with a pinch of salt. (Nous devons prendre cela avec des pincettes).

 

 

L’expression idiomatique anglaise et les métaphores

 

On utilise beaucoup de métaphores pour former une expression idiomatique anglaise. En effet, ces expressions imagées traduisent littéralement le sens à interpréter.

 

 

L’expression idiomatique anglaise « At the drop of a hat » : Tout de suite

 

L’expression idiomatique anglaise « at the drop of a hat » peut signifier: tout de suite, en un tour de main, pour un oui ou pour un non, etc. Alors, ici, on se réfère à la facilité avec laquelle nous retirons un chapeau !

Exemple

  • He can change his mind at the drop of a hat. (Il peut changer d’idée à tout moment).
  • They are marginalized by the society; they can become criminals at the drop of a hat if we don’t change the way we consider them. (Ils sont marginalisés par la société; ils peuvent facilement devenir des criminels si nous ne commençons pas à les considérer autrement.

 

 

Barking up the wrong tree : aller dans la mauvaise direction

 

Cette expression idiomatique anglaise porte référence à un chien qui aboie sur « le mauvais arbre ». Donc, il s’agit d’une métaphore pour dire que l’on se trompe.

Exemple

  • Don’t accuse him, you are clearly barking up the wrong tree. (Ne l’accusez pas ; vous vous trompez clairement de coupable).
  • They are barking up the wrong tree with this new idea. (Ils se trompent de but avec cette nouvelle idée).

 

 

Cold shoulder : snober

 

« Cold shoulder » est l’expression idiomatique anglaise qui nous indique qu’une personne est froide. Plus précisément, elle signifie qu’une personne démontre du désintérêt, ou snobe une personne ou une idée, etc. Alors, traduite littéralement en français, cette expression veut dire : « épaule froide ». Comme vous le savez, on se réfère toujours à l’épaule quand on parle d’une personne sur laquelle nous pouvons compter. Dans le sens métaphorique des choses, une épaule froide est une personne sur laquelle nous ne pouvons pas compter.

Exemple

  • He cold shouldered the project. (Il a snobé le projet).
  • She gave him the cold shoulder as he didn’t accept her offer. (Elle l’a ignoré parce qu’il n’a pas accepté son offre).

 

 

Let the cat out of the bag : révéler un secret

 

En anglais, quand on dit « révéler un secret », on utilise l’expression idiomatique anglaise « let the cat out of the bag ».

Exemple

  • Mary and Lucy let the cat out of the bag and we were punished by the teacher. (Mary et Lucy ont révélé le secret et le professeur nous a punis).
  • She was not surprised at all when she received her birthday gift! Who let the cat of the bag ? (Elle n’a pas été surprise quand elle a eu son cadeau d’anniversaire ! Qui est-ce qui lui a mis au parfum ?)

 

 

Through thick and thin : à travers toutes les épreuves

 

L’expression idiomatique anglaise « through thick and thin » signifie « à travers toutes les épreuves ». Nous pouvons aussi la traduire avec l’expression idiomatique française : « contre vents et marrées ».

Exemple

  • Wives are supposed to stay with their husbands through thick and thin. (Les épouses sont censées rester avec leurs époux quoiqu’il advienne).
  • Through thick and thin, we will reach the summit of this mountain. (Nous atteindrons le sommet de cette montagne, contre vents et marré).

 

 

L’expression idiomatique anglaise qui se comprend au mot

 

L’expression idiomatique anglaise qui se comprend au mot

 

Avec l’expression idiomatique anglaise, nous ne sommes pas toujours obligés de chercher un sens imagé. En effet, il arrive que ces expressions évoquent leur sens à travers les mots qui les composent.

 

 

L’expression idiomatique anglaise « Add insult to injury » : aggraver une situation déjà difficile

 

Lorsqu’une situation est déjà difficile et qu’un fait vient encore l’aggraver, on utilise l’expression idiomatique anglaise « add insult to injury ». Littéralement, cela signifie : « continuer à faire outrage au blessé » !

Exemple

  • To add insult to injury, they lied to the people. (Pour aggraver les choses, ils ont menti aux gens).
  • Don’t add insult to injury by excluding them. (N’aggravez pas la situation en les excluant).

 

 

Bite off more than one can chew : en faire plus que l’on ne peut

 

« Mordre plus que l’on ne peut mâcher », c’est ainsi que l’on traduit cette expression idiomatique anglaise littéralement en français. Donc, cela signifie tout bonnement « en faire plus que l’on ne peut ». En outre, cela peut aussi dire « avoir les yeux plus gros que le ventre ».

Exemple

  • He set a too much higher goal and bites off more than he can chew. (Il s’est fixé un but trop ambitieux, et est maintenant en difficulté).
  • They try to bite off more than they can chew. (Ils ont les yeux plus gros que le ventre).

 

 

Couch potato : une personne paresseuse ou pantouflarde

 

L’expression idiomatique anglaise « couch potato » peut se traduire par : pantouflard, casanier, paresseux, etc. On se réfère ici à une personne qui se vautre sur le canapé.

Exemple

  • On week-ends, I am such a couch potato. (Durant les week-ends, je suis une vraie casanière).
  • Leave your couch potato lifestyle if you want to be fit. (Si tu veux avoir une bonne forme physique, arrête d’être aussi sédentaire).

 

 

Off the hook : échapper à quelque chose

 

Cette expression idiomatique anglaise signifie : « échapper à quelque chose ». On l’utilise notamment pour dire qu’une personne a été pardonnée ou qu’elle n’est plus tenue responsable de ses actes.

Exemple

  • She was suspected of acting wrongly with the kids, but she was off the hook after security camera footage showed she really took good care of them. (Elle a été suspectée d’avoir mal traité les enfants, mais elle a été innocentée lorsque l’on a vu sur les vidéos de surveillance qu’elle prenait grand soin d’eux).
  • He was about to be accused but was off the hook thanks to his mother. (Il était sur le point d’être accusé, mais a été sauvé grâce à sa mère).

 

 

A piece of cake : Quelque chose de facile

 

Quand une chose est assez facile à entreprendre, on s’en réfère telle à une chose agréable. C’est pour cela que l’on utilise l’expression idiomatique anglaise « A piece of cake » quand on est face à une tâche facile.

Exemple

  • Don’t be afraid, this exam will be a piece of cake. (N’ai pas peur, l’examen sera assez facile).
  • She climbed the Himalayas last year, so climbing this mountain will be a piece of cake for her. (Elle a escaladé l’Himalaya l’année dernière, escalader cette montagne lui sera très facile).

 

 

L’expression idiomatique anglaise courante

 

Maintenant que vous avez une idée plus précise de l’expression idiomatique anglaise, nous allons voir celles qui sont les plus utilisées.

 

 

L’expression idiomatique anglaise « Under the weather » : se sentir mal

 

L’expression idiomatique anglaise « under the weather » signifie en général « se sentir mal ». Cependant, elle peut aussi se traduire par : être légèrement malade, ivre, ou encore avoir la gueule de bois, etc.

Exemple

  • Tom feels better now, but last week he was under the weather. (Tom se sent mieux maintenant, mais la semaine dernière, il ne se sentait pas bien).
  • He drank all night long and is under the weather now. (Il a bu toute la nuit et a la gueule de bois maintenant).

 

 

Break a leg : bonne chance

 

C’est notamment dans le monde du théâtre et de l’art que l’on utilise l’expression idiomatique anglaise « break a leg ». Cette expression idiomatique anglaise est aussi toutefois utilisée d’une manière générale pour souhaiter bonne chance à une personne.

Exemple

  • If I am not mistaken, your examination is for today! So, break a leg! (Si je ne me trompe pas, ton examen est pour aujourd’hui. Alors, bonne chance).
  • Break a leg! You will make it! (Bonne chance! Tu vas assurer!)

 

 

Once in a blue moon : rarement

 

L’expression idiomatique anglaise est utilisée pour dire qu’une situation ne se passe que rarement.

Exemple

  • She only comes here once in a blue moon. (Elle vient ici rarement).
  • I travel once in a blue moon as I am a couch potato. (Je ne voyage que rarement comme je suis casanière).

 

 

Come rain or come shine : quoi qu’il advienne

 

Avec l’expression idiomatique anglaise « come rain or come shine” nous avons le même sens que l’expression idiomatique française « qu’il vente ou qu’il pleuve ».

Exemple

  • Come rain or come shine, I will finish this work. (Qu’il pleuve ou qu’il vente, je finirai ce travail).
  • You must stay courageous, come rain or come shine. (Vous devez rester courageux quoiqu’il advienne).

 

 

Hit the sack : aller au lit

 

L’expression idiomatique anglaise « hit the sack » signifie « aller se coucher ».

Exemple

  • This travel made me so tired; I am going to hit the sack. (Ce voyage m’a beaucoup fatigué; je vais aller me coucher).
  • We hit the sack once we finish our work. (Nous allons nous coucher, une fois que nous finirons notre travail).

Les prépositions anglaises

Les prépositions anglaises les plus connues sont : in, on et at. Cependant, les prépositions anglaises ne se limitent pas à ceux-là. Effectivement, il existe dans la grammaire anglaise des prépositions de : temps, lieu et manière.

En clair, les prépositions sont un groupe de mots, ou un mot qui sert à définir le lieu, le temps ou la manière. En français par exemple nous avons les prépositions : à, de, pour, sur, avec, ainsi de suite. Comme vous l’auriez compris, ces mots servent à introduire ou indiquer une chose en particulier.

Les prépositions anglaises sont très diverses et c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de faire le point sur le sujet. D’ailleurs, cette leçon vous aidera à mieux comprendre ce qu’il en est.

 

Les prépositions anglaises de lieu

 

Les prépositions anglaises de lieu

 

Les prépositions anglaises de lieu servent à indiquer la position dans le temps ou encore dans l’espace d’une chose en particulier. Maintenant, nous allons voir les prépositions anglaises de lieu les plus courantes.

Les prépositions de lieu : in, at et on

Comme mentionné précédemment, les prépositions anglaises : in, on et at sont les plus courantes. Alors, que faut-il savoir quand ces prépositions sont utilisées pour indiquer le lieu ?

La préposition « at »

Nous utilisons la préposition « at » pour indiquer un lieu spécifique. En ce sens, c’est la préposition qui sert entre autres à indiquer : le lieu où se trouve, une adresse précise (et même une adresse email), l’endroit où une personne en particulier se trouve, etc.

Exemple :

  • Jamie arrived at his hotel.
  • Jamie est arrivé à son hôtel.

 

  • You can join me at home.
  • Tu peux me retrouver à la maison.

 

  • They live at 35 Madison Street.
  • Ils habitent au 35 Madison Street.

 

  • Mom will pick you up at school today.
  • Maman te prendra à l’école aujourd’hui.

 

La préposition « in »

La préposition « in » pour sa part sert à indiquer un endroit général, un quartier, une ville, ou un pays. Parmi toutes les prépositions anglaises, « in » est également celle qui sert à déterminer qu’un élément se trouve à l’intérieur d’une chose.

 

Exemple :

  • She travelled in Nicaragua.
  • Elle a voyagé au Nicaragua.

 

  • They were in Elm Street.
  • Ils étaient au Elm Street.

 

  • Marc was in Russia.
  • Marc était en Russie.

 

  • The pen is in the pencil box.
  • Le stylo est à l’intérieur de la trousse.

 

La préposition « on »

On utilise la préposition « on » pour indiquer un objet qui se trouve sur un autre objet. En outre, on l’utilise pour indiquer qu’une chose se trouve sur une partie du corps.

 

Exemple :

 

  • Put the basket on the table.
  • Pose le panier sur la table.

 

  • You have some mud on your feet !
  • Tu as de la boue sur tes pieds.

 

 

Les autres prépositions anglaises de lieu

 

Il existe bien d’autres prépositions anglaises pour indiquer le lieu. Ces prépositions indiquent entre autres : la direction, l’emplacement, la situation précise d’un objet, ou encore sa provenance. En outre, elles peuvent être un mot seul ou un groupe de mots.

Les prépositions anglaises : through, up, down, above, et under

 

Les prépositions : through, up, down, above et under, sont les 5 prépositions anglaises de lieu que nous utilisons le plus couramment après « in, at, et on ».

Alors, « through » signifie à travers.

 

Exemple :

  • I see my reflection through the mirror.
  • Je vois mon reflet à travers le miroir.

 

La préposition « up » veut dire en haut. Attention, son utilisation change le sens du verbe.

Exemple :

  • Put your hands up.
  • Les mains en l’air !
  • When you arrive at the hotel, walk up the stairs to reach room 30.
  • Quand vous arrivez à l’hôtel, montez les escaliers pour arriver à la chambre 30.

 

Contrairement à « up », « down » veut dire en bas. Bien entendu, il change également le sens du verbe.

Exemple :

  • I saw him down the street.
  • Je l’ai vu en bas, dans la rue.
  • Put this candy down!
  • Pause ce bonbon !

 

Les prépositions « above » et « under » signifient respectivement : « au-dessus/sur » et « au-dessous/sous ».

Exemple :

  • If you can’t find the soap above the blue shelf, you will probably find it under the red shelf!
  • Si tu ne trouves pas le savon sur l’étagère bleue, tu le trouveras certainement au-dessous de l’étagère rouge.

 

 

Les prépositions : underneath, over, below, in front of et between

 

« Underneath » est avant tout un adverbe. Ainsi, il ne faut pas mettre un nom après ce mot. En outre, il signifie : en-dessous ou encore dessous.

Exemple :

  • If you couldn’t find the soap on the shelf, look underneath!
  • Si tu n’as pas trouvé le savon sur l’étagère, regarde en dessous !

 

Nous utilisons la préposition « over » pour dire par-dessus ou sur.

Exemple :

  • She spilled water over the table.
  • Elle a renversé de l’eau sur la table.

 

La préposition « below » signifie également au dessous.

Exemple :

  • The name of the painter is below his art work.
  • Le nom du peintre se trouve au-dessous de son œuvre.

 

La préposition « in front of » veut dire : devant ou face à.

Exemple :

  • Stay in front of the line.
  • Reste devant la ligne.

 

« Between » est la préposition utilisée pour indiquer une chose se trouvant entre deux éléments.

Exemple :

  • I hung my umbrella between the jacket and the hat.
  • J’ai accroché mon parapluie entre la veste et le chapeau.

 

 

Les prépositions anglaises de temps

 

Les prépositions anglaises de temps

 

Les prépositions anglaises de temps sont utilisées pour indiquer le temps en général. En ce sens, ces propositions marquent aussi bien le passé, le présent que le futur.

 

Les prépositions de temps : in, at et on

Comme pour les prépositions anglaises de lieu, « in, at, et on » sont aussi utilisées pour indiquer le temps. Alors, voici ce que vous devez savoir à ce propos :

 

La préposition « at »

Nous utilisons la préposition « at » pour indique : une heure précise ou un moment de la journée.

Exemple :

  • The movie will be broadcasted tomorrow at 10 pm.
  • Le film sera diffusé demain à 10 heures du soir.
  • He always comes at breakfast.
  • Il vient toujours au petit déjeuner.

 

La préposition « in »

Parmi toutes les prépositions anglaises, « in » couvre un grand nombre de domaine. En effet, il est utilisé pour : le nom des mois, les années, décennies, et périodes historiques, les saisons, ou une durée.

Exemple :

  • It snows in December.
  • Il neige en décembre.
  • She was young in 1970.
  • Elle était jeune en 1970.
  • This design was famous in the Middle Ages.
  • Ce design était populaire au Moyen-âge.
  • The flowers come back in spring.
  • Les fleurs reviennent au printemps.
  • You can finish it in one hour.
  • Tu peux le finir en une heure.

 

La préposition « on »

Nous utilisons par contre la préposition « on » pour : indiquer un nom de jour, ou donner une date.

Exemple :

  • I will see you on Monday.
  • Je te verrai lundi.
  • Our next appointment is on 14th July.
  • Notre prochain rendez-vous est le 14 juillet.

 

 

Les autres prépositions anglaises de temps

Il existe bien d’autres prépositions anglaises de temps. En somme, nous en comptons 12 en plus des trois mentionnées ci-haut. Ainsi, nous allons scinder cette section en deux pour vous permettre de mieux comprendre ces 12 autres prépositions anglaises.

Les prépositions anglaises : for, since, before, after, during et within.

 

La préposition anglaise « for » indique la formule depuis + durée.

Exemple :

  • He is learning to speak English for 3 years.
  • Il apprend l’anglais depuis 3 ans.

 

La préposition « since » est utilisée pour marquer une durée plus une date.

Exemple :

  • They were working on this project since February.
  • Ils travaillaient sur ce projet depuis février.

 

Before est une préposition que l’on utilise pour signifier avant ou devant.

Exemple :

  • You must come back before noon.
  • Tu devrais revenir avant midi.
  • I saw a rabbit before my car and I stopped.
  • J’ai vu un lapin devant ma voiture et je me suis arrêté.

 

La préposition « after » signifie après.

Exemple :

  • They arrived after the course.
  • Ils sont arrivés après les cours.

La préposition « during » signifie « pendant ».

Exemple 

  • They wanted to see the show during their stay in London.
  • Ils voulaient voir le spectacle pendant leur séjour à Londres.

 

La préposition « within » signifie dans/sous.

Exemple :

  • You must try to plant it within two days.
  • Tu devrais essayer de le planter dans les deux jours.

 

Les prépositions : ago, by, from… until, still, already, yet

 

La préposition anglaise « ago » signifie : « il y a ». En outre, il est notamment utilisé avec le prétérit.

Exemple :

  • I saw him two days ago.
  • Je l’ai vu il y a deux jours.

 

La préposition anglaise « by » veut dire : avant quand il est utilisé avec une heure, lorsque, ou encore d’après ou selon.

Exemple :

  • She must be there by 5 o’clock.
  • Elle devrait être là avant 5 heures.
  • By the time I got in her home, she was reading your novel.
  • Lorsque je suis arrivé chez elle, elle lisait ton livre.
  • It is 12 o’clock by your watch.
  • Il est 12 heures d’après ta montre.

 

La préposition anglaise « from… until » veut dire « de… jusqu’à ».

Exemple :

  • The travel fees decrease from March to June.
  • Les frais de voyage baissent de mars à juin.

 

La préposition « still » signifie encore ou toujours.

Exemple :

  • Your friend is still here.
  • Ton ami est encore ici.

 

La préposition « already » veut dire déjà.

Exemple :

  • I have already paid the ticket.
  • J’ai déjà payé le billet.

 

La préposition « yet » veut dire encore. Cependant, il s’utilise notamment avec le present perfect.

Exemple :

  • They haven’t started yet.
  • Ils n’ont pas encore commence.

 

 

Les prépositions anglaises de manière

 

Les prépositions anglaises de manière

 

Les prépositions anglaises de manière sont en quelque sorte utilisées pour indiquer la manière dont une action est réalisée. Nous allons voir de suite ces prépositions ainsi que des exemples pour vous les faire mieux comprendre.

 

Les prépositions anglaises de manière : apart from, about, amid, among ou amongts, despite, except et unlike

 

Apart from est l’équivalent de sauf ou à part.

Exemple :

  • Apart from you, I have no other real friend.
  • À part toi, je n’ai pas de vrais amis.

 

La préposition « about » veut dire au sujet de ou à propos de.

Exemple :

  • The story is about the author’s childhood.
  • L’histoire est à propos de l’enfance de l’auteur.

 

La préposition « amid » signifie parmi ou au milieu de.

Exemple :

  • We heard a dull sound amid the silence.
  • Nous avons entendu un bruit sourd au milieu du silence.

 

La préposition among ou amongst veut dire parmi.

Exemple :

  • We are happy to have you among us.
  • Nous sommes heureux de vous avoir parmi nous.

 

La préposition « despite » veut dire malgré ou en dépit de.

Exemple :

  • Despite the bad weather, they decided to visit their parents.
  • Malgré le mauvais temps, ils ont décidé de rendre visite à leurs parents.

 

La préposition except signifie sauf ou excepté.

Exemple :

  • The meal was delicious, except the snails.
  • Le repas était délicieux, sauf les escargots.

 

« Unlike » est une préposition qui signifie à la différence de ou contrairement à.

Exemple :

  • This second season of the TV Show was more intense, unlike the first one.
  • La deuxième saison de la série était plus intense, contrairement à la première.

 

 

Les prépositions : according to, because of, due to, instead of, as far as

 

La préposition « according to » veut dire selon ou en accord avec.

Exemple :

  • According to his son, he is doing better.
  • Selon son fils, il va mieux.

 

La préposition « because of » veut dire à cause de ou en raison de.

Exemple :

  • I can’t come to the party because of my illness.
  • Je ne peux pas aller à la fête à cause de ma maladie.

 

Quant à la préposition « due to », elle signifie de par ou grâce à.

Exemple :

  • They won due to their hard work.
  • Ils ont gagné grâce à leur dur travail.

 

La préposition « instead of » est utilisée pour signifier au lieu de.

Exemple :

  • You must cook healthy meals instead of buying fast foods.
  • Tu devrais cuisiner des repas sains au lieu d’acheter du fast food.

 

« As far as » est une préposition qui signifie dans la mesure où. En outre, elle peut aussi signifier en ce qui me concerne.

Exemple :

  • This project is interesting as far as it allows you to learn something new.
  • Ce projet est intéressant dans la mesure où ça te permet d’apprendre de nouvelles choses.

 

 

Les prépositions anglaises de manière : in addition to, in spite of, on behalf of et on top of

 

La préposition « in addition to » veut dire et ou en plus de.

Exemple :

  • She received a gift in addition to the kind words.
  • Elle a reçu des cadeaux en plus des mots gentils qui lui ont été dits.

 

La préposition « in spite of » veut dire malgré ou en dépit de.

Exemple :

  • In spite of the challenges she managed to achieve her goals.
  • Malgré les défis, elle est arrivée à atteindre ses buts.

 

La préposition « on behalf of » veut dire au nom de, à la place de, ou de la part de

Exemple :

  • She wrote on the behalf of her son to the director.
  • Elle a écrit au nom de son fils au directeur.

 

La préposition « on top of » veut dire en plus ou au-dessus de.

Exemple :

  • It is a bonus on top of his salary.
  • C’est un bonus en plus de son salaire.

 

Ne partez pas sans votre ebook et vos vidéos gratuites 😉

Il faut simplement remplir le formulaire en bas de page ou cliquer dans l’onglet « cadeau » qui se trouve en haut de cette article

Le prétérit anglais

Le prétérit anglais est aussi appelé « past » ou « past simple ». Généralement, toutes les phrases en anglais utilisent soit le présent, soit le prétérit. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au prétérit anglais. Si par le passé vous aviez toujours eu du mal à comprendre l’utilisation de ce temps grammatical, ne vous en faites de rien. Dans cet article, simple et pratique, vous allez tout comprendre. En effet, vous allez vous amuser tout en apprenant le prétérit anglais.

Afin de mieux assimiler le cours, n’oubliez pas de prendre des notes. D’ailleurs, j’ai sectionné la leçon en 5 parties. De ce fait, vous avez simplement à placer 5 titres principaux dans votre fiche de cours. Cependant, vous remarquerez au cours de votre lecture deux sections possédant chacune des sous parties. Ces deux sections englobent les éléments les plus importants du prétérit anglais. Afin de mieux expliquer ces deux principales parties du cours, nous utiliserons des exemples simples et pratiques. Ne l’oubliez pas, l’objectif ici est de vous permettre d’apprendre le prétérit anglais le plus simplement possible.

 

 

Sens de base du prétérit anglais

 

 

Le prétérit anglais est utilisé pour exprimer un événement qui ne se passe plus dans le présent. En d’autres termes, il est utilisé pour exprimer le passé. Plus simplement exprimé, prétérit signifie passé. D’ailleurs, Wikipédia nous donne la définition suivante pour le mot prétérit : « En grammaire, le prétérit (prononcer [pʁeteʁit]), du latin praeteritum “le passé”, est la dénomination d’un temps du passé dans la conjugaison de certaines langues. Plus précisément, il s’agit du passé parfait ».

Désormais, vous savez donc que le prétérit inscrit dans la deuxième colonne de votre liste des verbes irréguliers en anglais est tout bonnement le verbe à utiliser au passé. En ce sens, si vous voulez mieux apprendre le prétérit anglais, vous devez avoir une liste des verbes irréguliers. Aussi, vous devez connaitre la forme au passé des verbes réguliers. Nous nous pencherons sur cette question dans les dernières parties du cours.

 

 

Les deux grandes catégories du prétérit anglais

 

Dans la règle grammaticale anglaise, le prétérit se présente en deux grandes catégories. Plus précisément, ce sont les seules formes de prétérit possibles. La première catégorie du prétérit anglais est : l’utilisation temporelle ; la deuxième catégorie est donc : l’utilisation non temporelle. Tel que nous le suggère le mot « temporelle », le prétérit est une forme verbale qui se rapporte à des actions liées au temps. À savoir, le temps évoqué ou supposé dans le cas du prétérit anglais est toujours localisé dans le passé. Cependant, il peut être révolu ou défini ou incertain et irréel. Nous allons clarifier tout ceci dans les prochaines sections.

 

Utilisation temporelle du prétérit anglais

 

L’utilisation temporelle du prétérit est aussi dite « emploi temporel ». Il s’agit ici de l’utilisation du prétérit anglais dans un contexte totalement coupé du présent. En d’autres termes, l’action, l’événement, l’occurrence, etc. sont situés dans un passé révolu. Normalement, nous devons utiliser un marqueur de temps ou repère temporel quand on évoque le passé révolu. Sachez que le repère temporel peut être : explicite, implicite, précis ou imprécis. Alors, voici quelques exemples de repères temporels :

  • Last year, last month, last Saturday, etc.
  • L’année dernière, le mois dernier, samedi dernier, etc.

 

  • When + Subject + prétérit
  • Quand +Sujet + prétérit

 

  • Yesterday
  • Hier

 

  • Long ago, a year ago, two days ago, etc.
  • Il y a longtemps de cela, il y a un an, il y a deux jours, etc.

 

  • Once upon a time / Formerly
  • Il était une fois / Auparavant

 

  • In past centuries / In 1970
  • Dans les siècles passés / En 1970

 

Dans le cas d’un fait passé connu et révolu, nous n’avons pas besoin de marquer temporel.

Exemple :

  • Some dinosaurs ate grass.
  • Certains dinosaures se nourrissaient d’herbes.

 

  • Michael Jackson wrote some of the songs he sang.
  • Michael Jackson écrivait quelques-unes des chansons qu’il chantait.

 

Quand le prétérit anglais porte sur un auxiliaire.

Le prétérit anglais peut porter sur un auxiliaire, comme il peut porter sur un verbe. Lorsque le prétérit porte sur un auxiliaire, voici ce que l’on a :

  • Le prétérit peut se porter sur quelques auxiliaires de modalité dans le cadre de l’emploi temporel, si et seulement si, l’auxiliaire modal est suffisant pour donner une valeur temporelle exacte. En d’autres termes, l’auxiliaire modal est utilisable pour l’emploi temporel du prétérit, s’il n’exprime ni doute, ni irréalité.

À titre de rappel, voici les auxiliaires modaux au prétérit en anglais : could, might, should et would. Lorsque l’on analyse ces modaux, seul « could » peut être utilisé au prétérit dans le cadre d’un emploi temporel. En effet, « could » exprime une possibilité (au négatif « could not » il exprime une impossibilité), en ce sens, il peut évoquer une réalité dans le passé.

 

Exemple :

 

  • She could run faster.
  • Elle pouvait courir plus vite.

 

Que l’on utilise un repère temporel ou non dans cette phrase ou non, on devine que l’action s’est passée dans un temps antérieur.

Le prétérit peut se porter sur l’auxiliaire have + Participe Passé dans le cadre de l’emploi temporel. Dans ce cas de figure, nous avons le « past perfect ».

Exemple :

 

  • They had left when she arrived.
  • Ils étaient partis, quand elle est arrivée.

 

Le prétérit peut se porter sur l’auxiliaire Be + -ING pour former ce que l’on appelle le « prétérit progressif ». En ce sens, l’action se déroulait au moment du passé évoqué.

Exemple :

 

  • Maria was cooking when Jim started watching TV.
  • Maria était en train de cuisiner quand Jim a commencé à regarder la télé.

 

Le prétérit simple

Nous avons ce que l’on appelle le « prétérit simple » quand le prétérit porte directement sur le verbe. Alors, on utilise le prétérit simple comme suit :

Le prétérit anglais est utilisé dans les récits.

Exemple :

  • I went to the market, to buy some apples. I thought about my aunt’s apple pie recipe, and realized I also needed some nutmegs. Then, I headed to the spice shop and took a pot of nutmeg. After that, I came back home and baked the apple pie.
  • Je suis allée au marché, pour acheter quelques pommes. J’ai pensé à la recette de tarte aux pommes de ma tante, et réalisé qu’il me fallait également des noix de muscade. Alors, je suis allée au magasin d’épice et j’ai un pot de noix de muscade. Après cela, je suis rentrée chez moi, et j’ai fait une tarte aux pommes.

 

Le prétérit anglais est aussi utilisé dans une phrase qui exprime un simple fait passé.

Exemple :

  • He drove the car.
  • Il conduisait la voiture.
  • They watched the movie.
  • Ils regardaient le film.

 

Le prétérit anglais s’utilise pour exprimer des événements habituels.

Exemple :

  • She ate sushi for lunch every noon.
  • Elle mangeait du sushi au déjeuner tous les midis.
  • We talked about this subject every evening.
  • Nous parlions de ce sujet tous les soirs.

 

On utilise également le prétérit anglais pour parler d’une action qui a été programmée dans le passé.

Exemple :

  • Marcy had to leave early: her bus left at 5 am
  • Marcy devait quitter de bonne heure : son bus partait à 5 h du matin.
  • The kids waited for the show, it was scheduled for 10 am.
  • Les enfants attendaient le spectacle, c’était programmé à 10 du matin.

 

Le prétérit anglais dans le discours indirect/discours direct

Lorsque l’on met un discours indirect au direct au passé, on utilise le prétérit. Dans ce cas de figure, quand le verbe qui introduit le discours indirect est au prétérit, le verbe de l’énoncé rapporté est également mis au prétérit.

Exemple :

  • Mary said that her brother played Call of Duty.
  • Mary disait que son frère jouait à Call of Duty.

 

Il est aussi possible de mettre le verbe de l’énoncé rapporté au présent.

Exemple :

  • Mary said that her brother plays Call of Duty.
  • Mary disait que son frère joue à Call of Duty.

 

Outre, il est possible d’avoir d’utiliser le verbe « think » au prétérit (thought) dans la partie qui introduit le discours indirect.

Exemple :

  • Mary thought that her brother played Call of duty.
  • Mary pensait que son frère jouait à Call of duty.

 

Dans le cas du discours direct, le verbe de l’énoncé rapporté est toujours au présent.

Exemple :

  • Mary said, « my brother plays call of Duty »
  • Mary disait : « mon frère joue à Call of Duty ».
  • The workers said “our boss is a gentleman”.
  • Les employés disaient : « notre boss est un gentleman ».

 

 

Utilisation non temporelle du prétérit anglais

 

Utilisation non temporelle du prétérit anglais

 

Maintenant, parlons de l’emploi non temporel du prétérit anglais. Si les faits étaient réels dans le passé, mais sont coupés du présent dans l’emploi temporel du prétérit anglais, ils sont imaginaires ou hypothétiques dans le cas de l’emploi non temporel. En d’autres termes, nous avons recours à l’emploi non temporel du prétérit anglais, lorsque nous énonçons : une hypothèse, un souhait, une probabilité, une improbabilité, etc.

De ce fait, l’emploi non temporel du prétérit anglais se fait par : présupposition irréelle ou par présupposition non certaine.

 

La présupposition irréelle

Une présupposition irréelle indique une hypothèse ou un souhait. En d’autres termes, l’énonciateur des faits ne fait que supposer au lieu d’annoncer une réalité. Cependant, il utilise le prétérit anglais, parce qu’il parle d’un événement qui se déroulait dans le passé.

En outre, pour annoncer une hypothèse, il faut introduire la phrase par « if ».

Exemple :

  • If he knew the right answer, he would inform you.
  • S’il connaissait la bonne réponse, il vous renseignerait.
  • If I could change his mind, I would spend the holidays in Hawaii.
  • Si je pouvais lui faire changer d’avis, j’aurais passé les vacances à Hawaii.

 

D’un autre côté, pour exprimer le souhait, nous utilisons le verbe « wish » au présent pour annoncer les faits.

Exemple :

  • He wishes he knew the right answer.
  • Il aimerait connaitre la bonne réponse.
  • I wish I could change his mind.
  • J’aurais aimé pouvoir lui faire changer d’avis.

 

La présupposition non certaine

Nous utilisons également le prétérit anglais dans le cas d’une présupposition incertaine. Dans ce cas de figure, la présupposition relève d’une totale improbabilité.

Exemple :

  • If you won the bet next Monday, you will become a billionaire!
  • Si tu gagnais le pari lundi prochain, tu serais milliardaire.

Dans cette phrase, l’action de gagner est totalement improbable. C’est pour cette raison que le verbe « to win » est mis au prétérit. En outre, « if you won the bet next Monday » présuppose « you will not probably win ».

La présupposition non certaine annoncée par les expressions : « It’s time » et « I’d rather » utilise également le prétérit anglais. À titre de rappel, ces deux expressions n’impliquent en aucun cas l’exécution de l’énoncé par les personnes concernées.

Exemple :

  • It’s time you left.
  • Il est temps que vous partiez.

Ici, rien ne nous dit que les personnes qui devraient partir partiront réellement.

 

  • I’d rather you left.
  • Je préférerais que vous partiez.

Ici, « I » émet simplement un souhait qui ne garantit pas une réalisation certaine de ce dernier.

 

On utilise également le prétérit anglais pour exprimer la politesse.

Exemple :

  • Could you close the door please ?
  • Peux-tu fermer la porte s’il te plait ?
  • Would you take some candies ?
  • Voulez-vous quelques friandises ?
  • You could take an aspirin to cure this headache.
  • Tu pourrais prendre de l’aspirine pour venir à bout de ce mal de tête.

 

 

Comment se forme le prétérit anglais ?

 

Alors, le prétérit anglais ou prétérit simple est déjà inscrit dans la liste des verbes irréguliers. Toutefois, dans le cas des verbes réguliers, il faut utiliser la règle suivante pour former le prétérit anglais : base verbale + ED

Exemple :

  • Jouer = to play = played
  • Travailler = to work = worked
  • Prier = to pray = prayed

 

Alors, lorsque la base verbale se termine par un « e », nous ajoutons simplement un « d » à la fin du prétérit anglais.

Exemple :

  • Aimer/apprécier = to like = liked
  • Vivre = to live = lived
  • Embaucher = to hire = hired

 

Outre, quand la base verbale se termine par un « y » et est précédée d’une consonne, le « y » devient « IED » au prétérit.

Exemple :

  • Essayer = to try = tried
  • Espionner = to spy = spied
  • Pleurer = to cry = cried

Cependant, le verbe « to play » fait exception à la règle. En effet, nous avons au prétérit « played » et non « plaied ».

 

Lorsque la base verbale se termine par une seule consonne qui est précédée d’une seule voyelle, et si la dernière syllabe est accentuée, il faut redoubler la consonne au prétérit anglais.

Exemple :

  • Préférer = to prefer = preferred
  • Reférer = to refer = referred

To love / aimer. Conjugaison et exemples.

 

Nous allons voir dans cet article différentes conjugaisons du verbe « to love ». Nous allons aussi voir quand utiliser ces temps et comment les former. Voici avant tout quelques informations sur ce verbe :

 

  • « to love » se traduit en français par « aimer ».
  • C’est un verbe irrégulier : love / loved / loved.

 

 



« to love » au « present simple »

 

Voyons immédiatement la forme affirmative.

 

On utilise le « present simple » pour indiquer des faits, des habitudes ou des choses qui sont toujours vraies.

 

 

  • I love                              J’aime
  • You love                         Tu aimes
  • He / She / It loves          Il / Elle aime
  • We love                          Nous aimons
  • you love                         Vous aimez
  • they love                        Ils / Elles aiment

 

 

Voici quelques exemples :

 

I love my house.              (J’aime ma maison.)

He loves my house.        (Il aime ma maison.)

She loves my house.      (Elle aime ma maison.)

We love your house.       (Nous aimons votre maison.)

You love my house.         (Vous aimez ma maison.)

They love my house.       (Ils aiment ma maison.)

 

 

 

 



 

 

Forme négative.

 

Sur la gauche vous avez la version longue, au milieu vous aurez la version contractée et tout à droite la traduction.

 

Pour former la forme négative nous devons commencer par le sujet puis utiliser l’auxiliaire do + not et enfin le verbe.

 

SUJET + DO NOT (conjugué) + VERBE (sans le to)

 

 

I do not love                I don’t love                Je n’aime pas

You do not love          You don’t love            Tu n’aimes pas

He does not love        He doesn’t love          Il n’aime pas

She does not love       She doesn’t love        Elle n’aime pas

It does not love           It doesn’t love            Il/Elle n’aime pas

We do not love            We don’t love            Nous n’aimons pas

You do not love           You don’t love            Vous n’aimez pas

They do not love         They don’t love          Ils/Elles n’aiment pas

 

 

Exemples :

 

I do not love your friend.                (Je n’aime pas ton ami.)

You do not love my friend.            (Tu n’aimes pas mon ami.)

He does not love your friend.        (Il n’aime pas ton ami.)

She does not love your friend.      (Elle n’aime pas ton ami.)

We don’t love your friend.             (Nous n’aimons pas ton ami.)

You don’t love my friend.              (Vous n’aimez pas mon ami.)

They do not love your friend.       (Ils n’aiment pas ton ami.)

 

 

 



 

 

La forme interrogative

 

Pour former la forme interrogative de tous les verbes (sauf « to be »), nous utiliserons l’auxiliaire « to do » de cette manière :

 

Forme interrogative:           Auxiliaire DO (conjugué) + SUJET + VERBE sans le « to »

 

 

  • Do I love?
  • Do you love?
  • Does he / she / it love?
  • Do we love?
  • Do you love?
  • Do they love?

 

 

Exemples :

 

Do I love to eat ice cream?              (Est-ce que j’aime manger de la glace ?)

Do you love to eat ice cream?          (Est-ce que tu aimes manger de la glace ?)

Does he love to eat ice cream?        (Est-ce qu’il aime manger de la glace ?)

Does she love to eat ice cream?      (Est-ce qu’elle aime manger de la glace ?)

Do we love to eat ice cream?          (Est-ce que nous aimons manger de la glace ?)

Do you love to eat ice cream?         (Est-ce que vous aimez manger de la glace ?)

Do they love to eat ice cream?        (Est-ce qu’ils aiment manger de la glace ?)

 

 

 

to love

 

 



« to love » au « Simple past / Prétérit »

 

On utilise le « simple past » pour parler d’une action qui est terminée et qui n’a pas d’influence sur le présent.

 

Pour les verbes réguliers la plupart du temps il faut ajouter « ed » à la base verbale :

talked, called, jumped …

 

Pour les verbes irréguliers c’est différent, il faut les apprendre :

be = was/were          eat = ate             know = knew

 

 

 

  • I loved                       We loved
  • You loved                  You loved
  • He/She/It loved         They loved

 

 

Exemples :

 

I loved him until last january.              (Je l’aimais jusqu’à janvier dernier.)

You loved him until last january.         (Tu l’aimais jusqu’à janvier dernier.)

He loved him until last january.           (Il l’aimait jusqu’à janvier dernier.)

She loved him until last january.         (Elle l’aimait jusqu’à janvier dernier.)

We loved him until last january.          (Nous l’aimions jusqu’à janvier dernier.)

You loved him until last january.         (Vous l’aimiez jusqu’à janvier dernier.)

They loved him until last january.        (Ils l’aimaient jusqu’à janvier dernier.)

 

 

 



 

 

« to love » au « future »

 

On utilise le « future » pour parler d’action qui arriveront plus tard, dans un avenir plus ou moins proche ( dans 1 minute, 1 jour, 2 mois etc.)

 

Pour la formation du « future » nous allons utiliser :

SUJET + WILL + VERBE à l’infinitif

 

 

  • I will love                   It will love
  • You will love             We will love
  • He will love               You will love
  • She will love              They will love

 

 

Exemples :

 

I will love you better tomorrow.            (Je t’aimerai mieux demain.)

You will love me better tomorrow.       (Tu m’aimeras mieux demain.)

He will love you better tomorrow.        (Il t’aimera mieux demain.)

She will love you better tomorrow.       (Elle t’aimera mieux demain.)

We will love you better tomorrow.       (Nous t’aimerons mieux demain.)

You will love me better tomorrow.       (Vous m’aimerez mieux demain.)

They will love you better tomorrow.     (Ils t’aimeront mieux demain.)

 

 

Ici nous pouvons aussi contracter « will » par  » ‘ll

 

I’ll love you better tomorrow.            (Je t’aimerai mieux demain.)

You’ll love me better tomorrow.       (Tu m’aimeras mieux demain.)

He’ll love you better tomorrow.        (Il t’aimera mieux demain.)

Shell love you better tomorrow.       (Elle t’aimera mieux demain.)

We’ll love you better tomorrow.       (Nous t’aimerons mieux demain.)

You’ll love me better tomorrow.       (Vous m’aimerez mieux demain.)

They’ll love you better tomorrow.     (Ils t’aimeront mieux demain.)

 

 

 



 

« to love » au « Present continuous »

 

Le « present continuous » est utilisé pour parler d’une action qui est en train de se dérouler au moment où on parle.

 

Par exemple, si tous les soirs vous racontez une histoire à votre enfant alors vous utiliserez le « present simple ».

I tell him a story.

(Je lui raconte une histoire.)

 

Par contre si vous êtes en train de raconter une histoire à votre enfant et que votre conjoint(e) vous demande ce que vous êtes en train de faire, vous utiliserez le « present continuous » pour répondre.

I am telling him a story.

(Je lui raconte une histoire / Je suis en train de lui raconter une histoire.)

 

Pour former le « present continuous » nous devons associer l’auxiliaire BE (conjugué)+ le verbe souhaité avec ING.

 

 

  • I am loving                      I’m loving
  • You are loving                 You’re loving
  • He is loving                     He’s loving
  • We are loving                  We’re loving
  • You are loving                 You’re loving
  • They are loving               They’re loving

 

« To love » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

« to love » au « Past continuous »

 

Le « past continuous » est utilisé pour exprimer quelque chose qu’on était en train de faire.

 

Par exemple vous raconter à votre ami que quelqu’un vous a appelé pendant que vous étiez en train de dire quelque chose d’important.

Vous direz : Someone called me when i was saying something important.

 

  • I was loving
  • You were loving
  • He was loving
  • We were loving
  • You were loving
  • They were loving

 

« To love » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

 

« to love » au « Conditional Present »

 

On utilise le « conditional present » pour parler de situation qui ne sont pas réelles, mais qui auraient été possible.

Pour former le « conditional present » on doit associer l’auxiliaire would + le verbe que l’on veut utiliser sans le « to ».

Il existe trois exceptions avec « can, shall et may »:

  1. would + can = could
  2. would + shall = should
  3. would + may = might

 

 

  • I would love
  • You would love
  • He would love
  • We would love
  • You would love
  • They would love

 

 

Exemples :

 

I would love this car if it were red.

(J’aimerais cette voiture si elle était rouge.)

 

You would love this car if it were red.

(Tu aimerais cette voiture si elle était rouge.)

 

He would love this car if it were red.

(Il aimerait cette voiture si elle était rouge.)

 

We would love this car if it were red.

(Nous aimerions cette voiture si elle était rouge.)

 

You’d love this car if it were red.

(Vous aimeriez cette voiture si elle était rouge.)

 

They would love this car if it were red.

(Ils aimeraient cette voiture si elle était rouge.)

 

Comme vous l’avez sûrement remarqué dans l’exemple « You’d« . On peut contracter l’auxiliaire would par  » ‘d  »

 

I’d love                         We’d love

You’d love                    You’d love

He’d love                     They’d love

 

 

 



 

 

« to love » au « Conditional Perfect »

 

 

On utilise le « conditional perfect » pour parler de quelque chose qui aurait pu arriver par le passé.

Il se construit comme ceci : WOULD + HAVE + votre verbe au PAST PARTICIPLE.

Petit rappel, le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

Exemple avec un verbe régulier :

I would have loved him, if he were nice.

(Je l’aurais aimé, s’il était gentil.)

 

Exemple avec un verbe irrégulier :

I would have known my lesson if only I had learned it.

(J’aurais su ma leçon si seulement je l’avais appris.)

 

 

  • I would have loved                  It would have loved
  • You would have loved             We would have loved
  • He would have loved              You would have loved
  • She would have loved             They  would have loved

 

 



 

« to love » au « Present perfect »

 

On utilise le « present perfect » pour parler d’action passées qui ont des conséquences sur le présent.

 

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué + PAST PARTICIPLE du verbe.

le past participle pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

 

  • I have loved
  • You have loved
  • He has loved
  • We have loved
  • You have loved
  • They have loved

 

 

Votre ami vous demande depuis quand vous aimez Paul. Vous pouvez répondre :

I have loved him since 2015.

(Je l’aimais depuis 2015.)

 

 

Votre sœur vous demande depuis quand votre ami aime Paul. vous pouvez répondre :

He has loved him since 2015.

(Il l’aimait depuis 2015.)

 

 

 



 

 

« to love » au « Past perfect »

 

On utilise le « past perfect » pour parler de l’antériorité d’une action passée par rapport à une autre action passée.

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué au passé  » had «   + PAST PARTICIPLE du verbe.

le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

 

  • I had loved
  • You had loved
  • He had loved
  • We had loved
  • You had loved
  • They had loved

 

 

Explications avec exemples :

 

Votre ami vous demande pourquoi vous ne mangez plus de pomme. Vous direz alors :

I had loved apples, but since I get pregnant I can stand it.

(J’avais aimé les pommes, mais depuis que je suis enceinte je peux le supporter.)

 

 

Dans cette phrase nous pouvons observer qu’il y a deux temps différents.

  1. get qui est au « past simple ».
  2. had loved qui est au « past perfect ».

 

 

to love

 

 

Grâce à la frise chronologique on peut avoir un visuel plus clair des événements.

Quand on parlera de deux événements qui ont lieu dans le passé, on pourra marquer la différence de temps entre ces deux actions à l’aide du « past perfect ».

Dans notre exemple nous parlons de deux actions qui se passent dans le passé mais l’une d’elle est antérieure à l’autre.

 

-Rouillon Adrien-

 

  • Vous voulez découvrir de nouvelle méthode d’apprentissage ?
  • Savoir comment garder en mémoire ce que vous avez déjà appris ?
  • Comment faire pour rester constant dans votre apprentissage et garder votre motivation au top ?

Cliquez ici pour recevoir votre Ebook offert « Débuter l’anglais ». Mais ce n’est pas tout, vous recevrez aussi 5 vidéos de formation totalement offertes

To hate / détester. Conjugaison et exemples.

 

Nous allons voir dans cet article différentes conjugaisons du verbe « to hate ». Nous allons aussi voir quand utiliser ces temps et comment les former. Voici avant tout quelques informations sur ce verbe :

 

  • « to hate » se traduit en français par « détester ».
  • C’est un verbe irrégulier : hate / hated / hated.

 

 



« to hate » au « present simple »

 

Voyons immédiatement la forme affirmative.

 

On utilise le « present simple » pour indiquer des faits, des habitudes ou des choses qui sont toujours vraies.

 

 

  • I hate                              J déteste
  • You hate                         Tu détestes
  • He / She / It hates          Il / Elle déteste
  • We hate                          Nous détestons
  • you hate                         Vous détestez
  • they hate                        Ils / Elles détestent

 

 

Voici quelques exemples :

 

I hate my house.              (Je déteste ma maison.)

You hate my house.         (Tu détestes ma maison.)

He hates my house.        (Il déteste ma maison.)

She hates my house.      (Elle déteste ma maison.)

We hate your house.       (Nous détestons votre maison.)

You hate my house.         (Vous détestez ma maison.)

They hate my house.       (Ils détestent ma maison.)

 

 

 

 



 

 

Forme négative.

 

Sur la gauche vous avez la version longue, au milieu vous aurez la version contractée et tout à droite la traduction.

 

Pour former la forme négative nous devons commencer par le sujet puis utiliser l’auxiliaire do + not et enfin le verbe.

 

SUJET + DO NOT (conjugué) + VERBE (sans le to)

 

 

I do not hate              I don’t hate                Je ne déteste pas

You do not hate        You don’t hate            Tu ne détestes pas

He does not hate      He doesn’t hate          Il ne déteste pas

She does not hate     She doesn’t hate        Elle ne déteste pas

It does not hate         It doesn’t hate            Il/Elle ne déteste pas

We do not hate          We don’t hate            Nous ne détestons pas

You do not hate         You don’t hate            Vous ne détestez pas

They do not hate       They don’t hate          Ils/Elles ne détestent pas

 

 

Exemples :

 

I do not hate your friend.                (Je ne déteste pas ton ami.)

You do not hate my friend.            (Tu ne détestes pas mon ami.)

He does not hate your friend.        (Il ne déteste pas ton ami.)

She does not hate your friend.      (Elle ne déteste pas ton ami.)

We don’t hate your friend.             (Nous ne détestons pas ton ami.)

You don’t hate my friend.              (Vous ne détestez pas mon ami.)

They do not hate your friend.       (Ils ne détestent pas ton ami.)

 

 

 



 

 

La forme interrogative

 

Pour former la forme interrogative de tous les verbes (sauf « to be »), nous utiliserons l’auxiliaire « to do » de cette manière :

 

Forme interrogative:           Auxiliaire DO (conjugué) + SUJET + VERBE sans le « to »

 

 

  • Do I hate?
  • Do you hate?
  • Does he / she / it hate?
  • Do we hate?
  • Do you hate?
  • Do they hate?

 

 

Exemples :

 

Do I hate to go to work?              (Est-ce que je déteste aller au travail ?)

Do you hate to go to work?          (Est-ce que tu détestes aller au travail ?)

Does he hate to go to work?        (Est-ce qu’il déteste aller au travail ?)

Does she hate to go to work?      (Est-ce qu’elle déteste aller au travail ?)

Do we hate to go to work?          (Est-ce que nous détestons aller au travail ?)

Do you hate to go to work?         (Est-ce que vous détestez aller au travail ?)

Do they hate to go to work?        (Est-ce qu’ils détestent aller au travail ?)

 

 

to hate

 

 

 



« to hate » au « Simple past / Prétérit »

 

On utilise le « simple past » pour parler d’une action qui est terminée et qui n’a pas d’influence sur le présent.

 

Pour les verbes réguliers la plupart du temps il faut ajouter « ed » à la base verbale :

talked, called, jumped …

 

Pour les verbes irréguliers c’est différent, il faut les apprendre :

be = was/were          eat = ate             know = knew

 

 

 

  • I hated                       We hated
  • You hated                  You hated
  • He/She/It hated         They hated

 

 

Exemples :

 

I hated him until last january.              (Je le détestais jusqu’à janvier dernier.)

You hated him until last january.         (Tu le détestais jusqu’en janvier dernier.)

He hated him until last january.           (Il le détestait jusqu’en janvier dernier.)

She hated him until last january.         (Elle le détestait jusqu’en janvier dernier.)

We hated him until last january.          (Nous le détestions jusqu’à janvier dernier.)

You hated him until last january.         (Vous le détestiez jusqu’à janvier dernier.)

They hated him until last january.        (Ils le détestaient jusqu’à janvier dernier.)

 

 

 



 

 

« to hate » au « future »

 

On utilise le « future » pour parler d’action qui arriveront plus tard, dans un avenir plus ou moins proche ( dans 1 minute, 1 jour, 2 mois etc.)

 

Pour la formation du « future » nous allons utiliser :

SUJET + WILL + VERBE à l’infinitif

 

 

  • I will hate                   It will hate
  • You will hate             We will hate
  • He will hate               You will hate
  • She will hate              They will hate

 

 

Exemples :

 

I will hate you forever.            (Je te détesterai pour toujours.)

You will hate me forever.       (Tu me détesteras pour toujours.)

He will hate you forever.        (Il te détestera pour toujours.)

She will hate you forever.       (Elle te détestera pour toujours.)

We will hate you forever.       (Nous te détesterons pour toujours.)

You will hate me forever.       (Vous me détesterez pour toujours.)

They will hate you forever.     (Ils te détesteront pour toujours.)

 

 

Ici nous pouvons aussi contracter « will » par  » ‘ll

 

I’ll hate you forever.            (Je te détesterai pour toujours.)

You’ll hate me forever.       (Tu me détesteras pour toujours.)

He’ll hate you forever.        (Il te détestera pour toujours.)

Shell hate you forever.       (Elle te détestera pour toujours.)

We’ll hate you forever.       (Nous te détesterons pour toujours.)

You’ll hate me forever.       (Vous me détesterez pour toujours.)

They’ll hate you forever.     (Ils te détesteront pour toujours.)

 

 

 



 

« to hate » au « Present continuous »

 

Le « present continuous » est utilisé pour parler d’une action qui est en train de se dérouler au moment où on parle.

 

Par exemple, si tous les soirs vous racontez une histoire à votre enfant alors vous utiliserez le « present simple ».

I tell him a story.

(Je lui raconte une histoire.)

 

Par contre si vous êtes en train de raconter une histoire à votre enfant et que votre conjoint(e) vous demande ce que vous êtes en train de faire, vous utiliserez le « present continuous » pour répondre.

I am telling him a story.

(Je lui raconte une histoire / Je suis en train de lui raconter une histoire.)

 

Pour former le « present continuous » nous devons associer l’auxiliaire BE (conjugué)+ le verbe souhaité avec ING.

 

 

  • I am hating                      I’m hating
  • You are hating                 You’re hating
  • He is hating                     He’s hating
  • We are hating                  We’re hating
  • You are hating                 You’re hating
  • They are hating               They’re hating

 

« To hate » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

« to hate » au « Past continuous »

 

Le « past continuous » est utilisé pour exprimer quelque chose qu’on était en train de faire.

 

Par exemple vous raconter à votre ami que quelqu’un vous a appelé pendant que vous étiez en train de dire quelque chose d’important.

Vous direz : Someone called me when i was saying something important.

 

  • I was hating
  • You were hating
  • He was hating
  • We were hating
  • You were hating
  • They were hating

 

« To hate » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

 

« to hate » au « Conditional Present »

 

On utilise le « conditional present » pour parler de situation qui ne sont pas réelles, mais qui auraient été possible.

Pour former le « conditional present » on doit associer l’auxiliaire would + le verbe que l’on veut utiliser sans le « to ».

Il existe trois exceptions avec « can, shall et may »:

  1. would + can = could
  2. would + shall = should
  3. would + may = might

 

 

  • I would hate
  • You would hate
  • He would hate
  • We would hate
  • You would hate
  • They would hate

 

 

Exemples :

 

If my house were pink, I would hate it.

(Si ma maison était rose, je la détesterais.)

 

If my house were pink, you would hate it.

(Si ma maison était rose, tu la détesterais.)

 

If my house were pink, he would hate it.

(Si ma maison était rose, il la détesterait.)

 

If my house were pink, we would hate it.

(Si ma maison était rose, nous la détesterions.)

 

If my house were pink, you’d hate it.

(Si ma maison était rose, vous la détesteriez.)

 

If my house were pink, they would hate it.

(Si ma maison était rose, ils la détesteraient.)

 

Comme vous l’avez sûrement remarqué dans l’exemple « You’d« . On peut contracter l’auxiliaire would par  » ‘d  »

 

I’d hate                         We’d hate

You’d hate                    You’d hate

He’d hate                     They’d hate

 

 

 



 

 

« to hate » au « Conditional Perfect »

 

 

On utilise le « conditional perfect » pour parler de quelque chose qui aurait pu arriver par le passé.

Il se construit comme ceci : WOULD + HAVE + votre verbe au PAST PARTICIPLE.

Petit rappel, le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

Exemple avec un verbe régulier :

If my house were pink, I would have hated it.

(Si ma maison était rose, je l’aurais détesté.)

 

Exemple avec un verbe irrégulier :

I would have known my lesson if only I had learned it.

(J’aurais su ma leçon si seulement je l’avais appris.)

 

 

  • I would have hated                  It would have hated
  • You would have hated             We would have hated
  • He would have hated              You would have hated
  • She would have hated             They  would have hated

 

 



 

« to hate » au « Present perfect »

 

On utilise le « present perfect » pour parler d’action passées qui ont des conséquences sur le présent.

 

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué + PAST PARTICIPLE du verbe.

le past participle pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

 

  • I have hated
  • You have hated
  • He has hated
  • We have hated
  • You have hated
  • They have hated

 

 

Votre ami vous demande depuis quand vous n’aimez plus les pommes. Vous pouvez répondre :

I have hated eating apples since 2015.

(J’ai détesté manger des pommes depuis 2015.)

 

 

Votre sœur vous demande depuis quand votre ami n’aime plus les pommes. vous pouvez répondre :

He has hated eating apples since 2015.

(Il a détesté manger des pommes depuis 2015.)

 

 

 



 

 

« to hate » au « Past perfect »

 

On utilise le « past perfect » pour parler de l’antériorité d’une action passée par rapport à une autre action passée.

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué au passé  » had «   + PAST PARTICIPLE du verbe.

le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

 

  • I had hated
  • You had hated
  • He had hated
  • We had hated
  • You had hated
  • They had hated

 

 

Explications avec exemples :

 

Votre ami vous demande pourquoi vous mangez autant de pommes. Vous direz alors :

I had hated apples before, but since Monday I love them.

(J’avais détesté les pommes avant, mais depuis lundi je les aime.)

 

 

Dans cette phrase nous pouvons observer qu’il y a deux temps différents.

  1. would have gone qui est au « conditional perfect ».
  2. had hated qui est au « past perfect ».

 

 

to hate

 

 

Grâce à la frise chronologique on peut avoir un visuel plus clair des événements.

Quand on parlera de deux événements qui ont lieu dans le passé, on pourra marquer la différence de temps entre ces deux actions à l’aide du « past perfect ».

Dans notre exemple nous parlons de deux actions qui se passent dans le passé mais l’une d’elle est antérieure à l’autre.

 

-Rouillon Adrien-

 

Cliquez ici pour recevoir votre Ebook offert « Débuter l’anglais » mais aussi plus d’1 heure de formation offerte.

 

Les adjectifs possessifs anglais

Les adjectifs possessifs existent dans toutes les langues, y compris l’anglais. Généralement, ils servent à désigner l’appartenance à un objet ou le lien avec une personne. En français, on parle par exemple de « mon » pour désigner une chose qui « est à moi ». Dans la plupart des cas, les règles sont pareilles pour toutes les langues. Néanmoins, même si ces dernières reconnaissent toutes l’existence de ces adjectifs, les adjectifs possessifs anglais présentent quelques caractéristiques spécifiques. Celles-ci se manifestent particulièrement au niveau du mode d’emploi, du nombre, et bien d’autres encore. Je vous dis tout dans cet article !

 

 

Les déterminants singuliers

 

Les adjectifs possessifs anglais ne sont pas nombreux par rapport aux autres langues. En effet, si l’on se base sur la première personne du singulier, c’est-à-dire le « je », il n’existe qu’une seule forme : « my ». Ainsi, peu importe l’objet auquel on le rattache, on emploie toujours ce déterminant. En d’autres termes, la règle est différente des autres langues. En français, nous pouvons choisir entre « mon, ma et mes » en fonction de la chose ou de la personne à laquelle on se rattache.

Exemple :

  • My bag (mon sac)
  • It’s my sister (C’est ma sœur)
  • My shoes (mes chaussures).

Ainsi, même si je parle de mon, de ma ou encore de mes objets, en anglais la traduction est toujours « my… ».

Pour l’instant ‘est plus simple que le français n’est-ce pas ?

 

Adjectifs possessifs debuter anglais

 

On emploie la même règle grammaticale pour la seconde personne du singulier. En effet, il n’existe également qu’un seul déterminant : « your ». Comme pour la première personne, peu importe le genre ou le nombre que vous allez utiliser, il suffit d’employer « your », même si en français, il désigne a trois formes différentes (ton, ta et tes).

Exemple :

  • Your book (ton livre)
  • It’s your mother (C’est ta mère)
  • Your dresses (tes robes)

 

Par contre, la règle est un peu différente pour la troisième personne du singulier. À la différence des autres adjectifs possessifs anglais, il existe plusieurs formes disponibles. Il s’agit de :

  • His (à lui)
  • Her (à elle)
  • Its (à un objet)

 

His est normalement employé pour désigner une chose appartenant à un sujet masculin. En français, on parle d’un objet appartenant « à lui ». Ce déterminant est également utilisé pour désigner plusieurs objets.

Exemple :

  • His houses (ses maisons)
  • His house (sa maison)

Dans le cas où le propriétaire est masculin ( Marc, John etc. )

 

Her est par contre un adjectif possessif anglais féminin. En règle générale, il est employé si le propriétaire est de sexe féminin. Pour illustrer cela, nous allons prendre un exemple. Pour dire sa jupe, on emploie « her skirt », et pour dire ses chapeaux, on utilise « her hats ».

Enfin en ce qui concerne « its », il est utilisé si le propriétaire de la chose est un objet ou une personne morale. Ainsi, lorsqu’on veut désigner des livres appartenant à une bibliothèque, on dit « its books ».

 

 

Les adjectifs possessifs pluriels

 

Les déterminants sont les mêmes que pour les singuliers. Il existe trois personnes : « our » (nos, notre), « your » (votre, vos) et « their » (leur, leurs).

Ici, les adjectifs possessifs anglais ne sont également pas nombreux, car on emploie our pour désigner la première personne du pluriel, même s’il désigne un objet féminin ou plusieurs choses.

Exemple :

  • Our teacher (notre professeur)
  • Our parents (nos parents)

 

En ce qui concerne la seconde personne du pluriel, la règle reste la même en anglais : on emploie donc « your », quel que soit le genre et le nombre.

Exemple :

  • Your baby (votre bébé)
  • Your babies (vos bébés)

 

Enfin, pour la troisième personne du pluriel (ils et elles), l’adjectif possessif anglais est « their », et ce peu importe le nombre et le genre. Si on a l’habitude de faire la différence entre leur et leurs en français, il est important de préciser que l’adjectif reste le même en anglais, même si l’objet ou les objets appartiennent à une ou à plusieurs personnes.

Exemple :

  • Their table (leur table)
  • Their tables (leurs tables)

 

 

Le mode d’emploi

 

Même si les adjectifs possessifs anglais semblent être faciles à retenir en raison de leurs nombres, ils ne sont pas pour autant simples à utiliser. En effet, il est toujours conseillé de respecter les règles grammaticales nécessaires. Ici, nous faisons principalement référence à trois éléments essentiels qui sont :

  • Le genre
  • Le nombre
  • La personne

 

Adjectifs possessifs debuter anglais

 

La première chose à faire lorsque vous avez l’intention d’employer les adjectifs possessifs anglais est d’identifier si vous êtes en présence d’un seul ou de plusieurs propriétaires. En effet, s’il est question d’un seul possesseur, alors, il faut utiliser la forme singulière (my, your, his, her, its). Par contre, s’il s’agit de plus de deux personnes, dans ce cas, vous devrez opter pour les déterminants pluriels (our, your, their).

Ici, à la différence de la langue de Molière, il est tout à fait inutile de se préoccuper du nombre d’objets que possèdent le ou les propriétaires. C’est parce que le déterminant reste le même en toutes circonstances. Pour être plus précis, nous allons prendre quelques exemples :

  • My skirt (ma jupe) – Our teacher (notre professeur)
  • My skirts (mes jupes) – Our teachers (nos professeurs)

 

Toutefois, dans le but de différencier le nombre d’objets que possède le propriétaire, il faut par contre mettre un « s » à la fin de chaque mot. De cette manière, il sera plus facile de préciser qu’une personne a plusieurs choses.

Une fois le nombre de possesseurs déterminé, vous pouvez ensuite identifier la personne ou la qualité du propriétaire. Dans cette étape, on fait principalement référence à la première, à la deuxième ou à la troisième personne du singulier ou du pluriel. Il s’agit de la règle la plus facile à suivre, car il suffit de déterminer le statut du propriétaire.

Par ailleurs, lorsqu’on utilise les adjectifs possessifs anglais, il va également falloir déterminer le genre, du moins si on emploie les adjectifs à la troisième forme du singulier. Ainsi en règle générale, il existe trois variétés : his, her, its; et dont l’usage dépend du sexe du propriétaire. A noter toutefois que l’emploie du genre neutre « its » ne doit pas non plus être confondu avec « it’s ». Sachez en effet que lorsqu’on parle d’adjectif possessif, cette troisième personne ne prend pas d’apostrophe.

 

Les adjectifs possessifs anglais footprint

 

L’utilité des adjectifs possessifs

 

Les adjectifs possessifs anglais facilitent le langage. C’est certainement l’une de leur principale utilité. En effet, au lieu de dire que « cette automobile est à moi », il suffit d’affirmer que c’est « mon automobile ». Il est important de préciser que cette règle de grammaire est la même pour toutes les langues, y compris pour l’anglais. En général, elle permet d’éviter la répétition dans une phrase.

Sinon, il convient toujours de rappeler que les adjectifs possessifs anglais servent à :

 

  • indiquer que quelques choses appartiennent à une personne. C’est comme dire que vous êtes propriétaire d’une maison, d’une voiture ou d’une chaise. En anglais on peut également dire : father’s book pour dire que ce livre appartient à son père. (exemple : my hat, your hat, his hat, her hat, our hat, our hat, their hat).

 

  • déterminer un lien de parenté entre plusieurs individus (exemple : my father, your father, his father, her father, our father, your father, their father).

 

  • Préciser une relation avec une personne (exemple : my friend, your friend, his friend, her friend, our friend, your friend, their friend).

 

Les adjectifs possessifs sont très faciles à utiliser, surtout dans la langue de Shakespeare. La raison est simple : ils sont invariables en anglais. Cela signifie que l’orthographe du mot utilisé reste la même, peu importe la façon dont vous allez l’utiliser.

En plus, lorsque le propriétaire ou le possesseur possède plusieurs objets, l’adjectif reste le même. En d’autres termes, vous allez employer un seul adjectif, même si le sujet possède plusieurs noms. Ce n’est pourtant pas la même règle en français, car si l’on souhaite parler d’une personne possédant deux choses, il faut toujours écrire l’adjectif avant chaque nom.

Exemple :

  • My dress and pant (ma robe et mon pantalon)
  • His cat and dog (son chat et son chien)
  • Her pen and book (son stylo et son livre)
  • Their cups, plates and spoons (leurs tasses, leurs assiettes et leurs cuillères)

 

Si vous êtes motivé à apprendre l’anglais facilement, vous êtes libre de recevoir gratuitement 5 vidéos de formation ainsi que l’ebook « Débuter l’anglais ». Vous les recevrez dans votre boite de réception après avoir rempli le formulaire se trouvant en bas de cette page ou en cliquant ici.

 

Les adjectifs possessifs et les notions connexes

 

Pour faciliter l’usage des adjectifs possessifs, il faut savoir les les différencier des pronoms possessifs. Ces derniers servent généralement à remplacer un nom qui précède un adjectif possessif (par exemple : mon chapeau : la mienne). Ils sont aussi employés pour désigner un objet appartenant à une personne. Mais ce n’est pas tout ! Les pronoms possessifs sont également invariables. Ils ne peuvent pas non plus changer, peu importe l’usage qu’on en fait. Toutefois, la seule différence avec les adjectifs est qu’ils substituent un nom.

En outre, il faut savoir que les adjectifs possessifs anglais peuvent également être appelés autrement. À part le mot adjectif, nous pouvons également les désigner en tant que « déterminant possessif ». En effet, il s’agit de la même règle de grammaire, car les déterminants ont également pour rôle de désigner qu’un bien appartient à une personne. Mais encore, ils servent également à indiquer le lien avec personne ou avec un animal. En tant que tel, les déterminants se situent ainsi avant le nom (exemple : my hat). Mais contrairement aux déterminants français, les déterminants possessifs anglais ne s’accordent pas en genre et en nombre, car ils restent toujours invariables.

 

Si vous avez choisi de recevoir les vidéos de formation je vous dis à tout de suite de l’autre coté pour passer à la pratique 🙂

Pour celles et ceux qui ont encore des doutes sur les bénéfices d’apprendre une nouvelle langue je vous invite à consulter cet article qui vous fera surement changer d’avis 🙂  /Pourquoi-apprendre-une-nouvelle-langue/

To deserve / mériter. Conjugaison et exemples.

 

Nous allons voir dans cet article différentes conjugaisons du verbe « to deserve ». Nous allons aussi voir quand utiliser ces temps et comment les former. Voici avant tout quelques informations sur ce verbe :

 

  • « to deserve » se traduit en français par « mériter ».
  • C’est un verbe régulier : to deserve / deserved / deserved.

 

 



« to deserve » au « present simple »

 

Voyons immédiatement la forme affirmative.

 

On utilise le « present simple » pour indiquer des faits, des habitudes ou des choses qui sont toujours vraies.

 

 

  • I deserve                                Je mérite
  • You deserve                            Tu mérites
  • He / She / It deserves             Il / Elle mérite
  • We deserve                            Nous méritons
  • You deserve                             Vous méritez
  • They deserve                           Ils / Elles méritent

 

 

Voici quelques exemples :

 

I deserve a reward.              (Je mérite une récompense.)

You deserve a reward.         (Tu mérites une récompense.)

He deserves a reward.        (Il mérite une récompense.)

She deserves a reward.      (Elle mérite une récompense.)

It deserves a reward.          (Il mérite une récompense.)

We deserve a reward.       (Nous méritons une récompense.)

You deserve a reward.         (Vous méritez une récompense.)

They deserve a reward.       (Ils méritent une récompense.)

 

 

 



 

 

Forme négative.

 

Sur la gauche vous avez la version longue, au milieu vous aurez la version contractée et tout à droite la traduction.

 

Pour former la forme négative nous devons commencer par le sujet puis utiliser l’auxiliaire do + not et enfin le verbe.

 

SUJET + DO NOT (conjugué) + VERBE (sans le to)

 

 

I do not deserve                   I don’t deserve                        Je ne mérite pas

You do not deserve              You don’t deserve                  Tu ne mérites pas

He does not deserve            He doesn’t deserve                Il ne mérite pas

She does not deserve          She doesn’t deserve               Elle ne mérite pas

It does not deserve              It doesn’t deserve                    Il/Elle ne mérite pas

We do not deserve              We don’t deserve                    Nous ne méritons pas

You do not deserve             You don’t deserve                    Vous ne méritez pas

They do not deserve            They don’t deserve                  Ils/Elles ne méritent pas

 

 

Exemples :

 

I do not deserve the gift.              (Je ne mérite pas le cadeau.)

He does not deserve the gift.       (Il ne mérite pas le cadeau.)

She does not deserve the gift.     (Elle ne mérite pas le cadeau.)

We don’t deserve the gift.           (Nous ne méritons pas le cadeau.)

You don’t deserve the gift.           (Vous ne méritez pas le cadeau.)

They do not deserve the gift.      (Ils ne méritent pas le cadeau.)

 

 

 



 

 

La forme interrogative

 

Pour former la forme interrogative de tous les verbes (sauf « to be »), nous utiliserons l’auxiliaire « to do » de cette manière :

 

Forme interrogative:           Auxiliaire DO (conjugué) + SUJET + VERBE sans le « to »

 

 

  • Do I deserve?
  • Do you deserve?
  • Does he / she / it deserve?
  • Do we deserve?
  • Do you deserve?
  • Do they deserve?

 

 

Exemples :

 

Do I deserve the scholarship?              (Est-ce que je mérite la bourse ?)

Do you deserve the scholarship?         (Est-ce que tu mérites la bourse ?)

Does he deserve the scholarship?       (Est-ce qu’il mérite la bourse ?)

Does she deserve the scholarship?     (Est-ce qu’elle mérite la bourse ?)

Do we deserve the scholarship?         (Est-ce que nous méritons la bourse ?)

Do you deserve the scholarship?        (Méritez-vous la bourse ?)

Do they deserve the scholarship?       (Est-ce qu’ils méritent la bourse ?)

 

 

to deserve

 

 

 



« to deserve » au « Simple past / Prétérit »

 

On utilise le « simple past » pour parler d’une action qui est terminée et qui n’a pas d’influence sur le présent.

 

Pour les verbes réguliers la plupart du temps il faut ajouter « ed » à la base verbale :

talked, called, jumped …

 

Pour les verbes irréguliers c’est différent, il faut les apprendre :

be = was/were          eat = ate             know = knew

 

 

 

  • I deserved                                             We deserved
  • You deserved                                         You deserved
  • He/She/It deserved                               They deserved

 

 

Exemples :

 

I deserved my holiday last December.            (J’ai mérité mes vacances en décembre dernier.)

You deserved your holiday last December.     (Tu méritai tes vacances en décembre dernier. )

He deserved his holiday last December.         (Il méritait ses vacances en décembre dernier.)

She deserved her holiday last December.       (Elle méritait ses vacances en décembre dernier.)

We deserved our holiday last December.       (Nous avons mérité nos vacances en décembre dernier.)

You deserved your holiday last December.     (Vous avez mérité vos vacances en décembre dernier.)

They deserved their holiday last December.   (Ils ont mérité leurs vacances en décembre dernier.)

 

 

 



 

 

« to deserve » au « future »

 

On utilise le « future » pour parler d’action qui arriveront plus tard, dans un avenir plus ou moins proche ( dans 1 minute, 1 jour, 2 mois etc.)

 

Pour la formation du « future » nous allons utiliser :

SUJET + WILL + VERBE à l’infinitif

 

 

  • I will deserve                   It will deserve
  • You will deserve             We will deserve
  • He will deserve               You will deserve
  • She will deserve              They will deserve

 

 

Exemples :

 

I will deserve the promotion.            (Je mériterai la promotion.)

You will deserve the promotion.       (Tu mériteras la promotion.)

He will deserve the promotion.        (Il méritera la promotion.)

She will deserve the promotion.       (Elle méritera la promotion.)

We will deserve the promotion.        (Nous mériterons la promotion.)

You will deserve the promotion.         (Vous méritez la promotion.)

They will deserve the promotion.    (Ils mériteront la promotion.)

 

 

Ici nous pouvons aussi contracter « will » par  » ‘ll

 

I’ll deserve the promotion.            (Je mériterai la promotion.)

You’ll deserve the promotion.        (Tu mériteras la promotion.)

He’ll deserve the promotion.        (Il méritera la promotion.)

Shell deserve the promotion.       (Elle méritera la promotion.)

We’ll deserve the promotion.        (Nous mériterons la promotion.)

You’ll deserve the promotion.       (Vous méritez la promotion.)

They’ll deserve the promotion.    (Ils mériteront la promotion.)

 

 

 



 

« to deserve » au « Present continuous »

 

Le « present continuous » est utilisé pour parler d’une action qui est en train de se dérouler au moment où on parle.

 

Par exemple, si tous les soirs vous racontez une histoire à votre enfant alors vous utiliserez le « present simple ».

I tell him a story.

(Je lui raconte une histoire.)

 

Par contre si vous êtes en train de raconter une histoire à votre enfant et que votre conjoint(e) vous demande ce que vous êtes en train de faire, vous utiliserez le « present continuous » pour répondre.

I am telling him a story.

(Je lui raconte une histoire / Je suis en train de lui raconter une histoire.)

 

Pour former le « present continuous » nous devons associer l’auxiliaire BE (conjugué)+ le verbe souhaité avec ING.

 

 

  • I am deserving                      I’m deserving
  • You are deserving                 You’re deserving
  • He is deserving                     He’s deserving
  • We are deserving                  We’re deserving
  • You are deserving                 You’re deserving
  • They are deserving               They’re deserving

 

« To deserve » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

« to deserve » au « Past continuous »

 

Le « past continuous » est utilisé pour exprimer quelque chose qu’on était en train de faire.

 

Par exemple vous raconter à votre ami que quelqu’un vous a appelé pendant que vous étiez en train de dire quelque chose d’important.

Vous direz : Someone called me when i was saying something important.

 

  • I was deserving
  • You were deserving
  • He was deserving
  • We were deserving
  • You were deserving
  • They were deserving

 

« To deserve » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

 

« to deserve » au « Conditional Present »

 

On utilise le « conditional present » pour parler de situation qui ne sont pas réelles, mais qui auraient été possible.

Pour former le « conditional present » on doit associer l’auxiliaire would + le verbe que l’on veut utiliser sans le « to ».

Il existe trois exceptions avec « can, shall et may »:

  1. would + can = could
  2. would + shall = should
  3. would + may = might

 

 

  • I would deserve
  • You would deserve
  • He would deserve
  • We would deserve
  • You would deserve
  • They would deserve

 

 

Exemples :

 

I would deserve a new job.

(Je mériterais un nouveau travail.)

 

You would deserve a new job.

(Tu mériterais un nouveau travail.)

 

He would deserve a new job.

(Il mériterait un nouveau travail.)

 

We would deserve a new job.

(Nous mériterions un nouveau travail.)

 

You’d deserve a new job.

(Vous mériteriez un nouveau travail.)

 

They would deserve a new job.

(Ils mériteraient un nouveau travail.)

 

Comme vous l’avez sûrement remarqué dans l’exemple « You’d« . On peut contracter l’auxiliaire would par  » ‘d  »

 

I’d deserve                         We’d deserve

You’d deserve                     You’d deserve

He’d deserve                   They’d deserve

 

 

 



 

 

« to deserve » au « Conditional Perfect »

 

 

On utilise le « conditional perfect » pour parler de quelque chose qui aurait pu arriver par le passé.

Il se construit comme ceci : WOULD + HAVE + votre verbe au PAST PARTICIPLE.

Petit rappel, le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

Exemple avec un verbe régulier :

I would have called if I were at home.

(J’aurais appelé si j’étais à la maison.)

 

Exemple avec un verbe irrégulier :

I would have deserved the promotion, but I resigned.

(J’aurais mérité la promotion, mais j’ai démissionné.)

 

  • I would have deserved                               It would have deserved
  • You would have deserved                         We would have deserved
  • He would have deserved                          You would have deserved
  • She would have deserved                         They  would have deserved

 

 



 

« to deserve » au « Present perfect »

 

On utilise le « present perfect » pour parler d’action passées qui ont des conséquences sur le présent.

 

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué + PAST PARTICIPLE du verbe.

le past participle pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

 

  • I have deserved
  • You have deserved
  • He has deserved
  • We have deserved
  • You have deserved
  • They have deserved

 

 

Votre ami vous demande si vous avez acheté cette médaille ou si vous l’avez gagné. Vous pouvez répondre :

I have deserved this gold medal.

(J’ai mérité cette médaille d’or.)

 

 

Votre sœur vous demande si votre ami a acheté cette médaille ou s’il l’a gagné. vous pouvez répondre :

He has deserved this gold medal.

(Il a mérité cette médaille d’or.)

 

 

 



 

 

« to deserve » au « Past perfect »

 

On utilise le « past perfect » pour parler de l’antériorité d’une action passée par rapport à une autre action passée.

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué au passé  » had «   + PAST PARTICIPLE du verbe.

le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to know »    : know, knew, known

 

 

  • I had deserved
  • You had deserved
  • He had deserved
  • We had deserved
  • You had deserved
  • They had deserved

 

 

Explications avec exemples :

 

Vous avez eu l’opportunité d’acheter votre vélo hier, mais vous pensez que vous ne le méritez pas. Vous direz alors :

If I had deserved this bike, I would have bought it yesterday.

(Si j’avais mérité ce vélo, je l’aurais acheté hier.)

 

 

Dans cette phrase nous pouvons observer qu’il y a deux temps différents.

  1. would have bought qui est au « conditional perfect ».
  2. had deserved qui est au « past perfect ».

 

 

to deserve

 

 

Grâce à la frise chronologique on peut avoir un visuel plus clair des événements.

Quand on parlera de deux événements qui ont lieu dans le passé, on pourra marquer la différence de temps entre ces deux actions à l’aide du « past perfect ».

Dans notre exemple nous parlons de deux actions qui se passent dans le passé mais l’une d’elle est antérieure à l’autre.

 

-Rouillon Adrien-

 

Cliquez ici pour recevoir votre Ebook offert « Débuter l’anglais » mais aussi plus d’1 heure de formation offerte.

 

To prefer / préférer. Conjugaison et exemples.

 

Nous allons voir dans cet article différentes conjugaisons du verbe « to prefer ». Nous allons aussi voir quand utiliser ces temps et comment les former. Voici avant tout quelques informations sur ce verbe :

 

  • « to prefer » se traduit en français par « préférer ».
  • C’est un verbe irrégulier : prefer / preferred / preferred.

 

 



« to prefer » au « present simple »

 

Voyons immédiatement la forme affirmative.

 

On utilise le « present simple » pour indiquer des faits, des habitudes ou des choses qui sont toujours vraies.

 

 

  • I prefer                              Je préfère
  • You prefer                         Tu préfères
  • He / She / It prefers          Il / Elle préfère
  • We prefer                          Nous préférons
  • you prefer                         Vous préférez
  • they prefer                        Ils / Elles préfèrent

 

 

Voici quelques exemples :

 

I prefer my house.              (Je préfère ma maison.)

You prefer my house.         (Tu préfères ma maison.)

He prefers my house.        (Il préfère ma maison.)

She prefers my house.      (Elle préfère ma maison.)

We prefer your house.       (Nous préférons votre maison.)

You prefer my house.         (Vous préférez ma maison.)

They prefer my house.       (Ils préfèrent ma maison.)

 

 

 

 



 

 

Forme négative.

 

Sur la gauche vous avez la version longue, au milieu vous aurez la version contractée et tout à droite la traduction.

 

Pour former la forme négative nous devons commencer par le sujet puis utiliser l’auxiliaire do + not et enfin le verbe.

 

SUJET + DO NOT (conjugué) + VERBE (sans le to)

 

 

I do not prefer                I don’t prefer                Je ne préfère pas

You do not prefer          You don’t prefer            Tu ne préfères pas

He does not prefer        He doesn’t prefer          Il ne préfère pas

She does not prefer       She doesn’t prefer        Elle ne préfère pas

It does not prefer           It doesn’t prefer            Il/Elle ne préfère pas

We do not prefer            We don’t prefer            Nous ne préférons pas

You do not prefer           You don’t prefer            Vous ne préférez pas

They do not prefer         They don’t prefer          Ils/Elles ne préfèrent pas

 

 

Exemples :

 

I do not prefer your friend.                (Je ne préfère pas ton ami.)

You do not prefer my friend.            (Tu ne préfères pas mon ami.)

He does not prefer your friend.        (Il ne préfère pas ton ami.)

She does not prefer your friend.      (Elle ne préfère pas ton ami.)

We don’t prefer your friend.             (Nous ne préférons pas ton ami.)

You don’t prefer my friend.              (Vous ne préférez pas mon ami.)

They do not prefer your friend.       (Ils ne préfèrent pas ton ami.)

 

 

 



 

 

La forme interrogative

 

Pour former la forme interrogative de tous les verbes (sauf « to be »), nous utiliserons l’auxiliaire « to do » de cette manière :

 

Forme interrogative:           Auxiliaire DO (conjugué) + SUJET + VERBE sans le « to »

 

 

  • Do I prefer?
  • Do you prefer?
  • Does he / she / it prefer?
  • Do we prefer?
  • Do you prefer?
  • Do they prefer?

 

 

Exemples :

 

Do I prefer to eat ice cream?              (Est-ce que je préfère manger de la glace ?)

Do you prefer to eat ice cream?          (Est-ce que tu préfères manger de la glace ?)

Does he prefer to eat ice cream?        (Est-ce qu’il préfère manger de la glace ?)

Does she prefer to eat ice cream?      (Est-ce qu’elle préfère manger de la glace ?)

Do we prefer to eat ice cream?          (Est-ce que nous préférons manger de la glace ?)

Do you prefer to eat ice cream?         (Est-ce que vous préférez manger de la glace ?)

Do they prefer to eat ice cream?        (Est-ce qu’ils préfèrent manger de la glace ?)

 

 

 

to prefer

 

 



« to prefer » au « Simple past / Prétérit »

 

On utilise le « simple past » pour parler d’une action qui est terminée et qui n’a pas d’influence sur le présent.

 

Pour les verbes réguliers la plupart du temps il faut ajouter « ed » à la base verbale :

talked, called, jumped …

 

Pour les verbes irréguliers c’est différent, il faut les apprendre :

be = was/were          eat = ate             know = knew

 

 

 

  • I preferre                      We preferred
  • You preferred                  You preferred
  • He/She/It preferred         They preferred

 

 

Exemples :

 

I preferred motorbike until I got my car.

(Je préférais la moto jusqu’à ce que j’ai ma voiture.)

 

You preferred motorbike until you got your car.

(Tu préférais la moto jusqu’à ce que tu es ta voiture.)

 

He preferred motorbike until he got his car.

(Il préférait la moto jusqu’à ce qu’il est sa voiture.)

 

She preferred motorbike until she got her car.

(Elle préférait la moto jusqu’à ce qu’elle est sa voiture.)

 

We preferred motorbike until I got my car.

(Nous préférions la moto jusqu’à ce que je reçoive ma voiture.)

 

You preferred motorbike until you got your car.

(Vous préfériez la moto jusqu’à ce que vous ayez votre voiture.)

 

They preferred motorbike until they got their car.

(Ils préféraient la moto jusqu’à ce qu’ils aient leur voiture.)

 

 

 



 

 

« to prefer » au « future »

 

On utilise le « future » pour parler d’action qui arriveront plus tard, dans un avenir plus ou moins proche ( dans 1 minute, 1 jour, 2 mois etc.)

 

Pour la formation du « future » nous allons utiliser :

SUJET + WILL + VERBE à l’infinitif

 

 

  • I will prefer                   It will prefer
  • You will prefer             We will prefer
  • He will prefer               You will prefer
  • She will prefer              They will prefer

 

 

Exemples :

 

I will prefer to think about it tomorrow.            (Je préférerai y penser demain.)

You will prefer to think about it tomorrow.       (Tu préféreras y penser demain.)

He will prefer to think about it tomorrow.        (Il préférera y penser demain.)

She will prefer to think about it tomorrow.       (Elle préférera y penser demain.)

We will prefer to think about it tomorrow.       (Nous préférerons y penser demain.)

You will prefer to think about it tomorrow.       (Vous préférerez y penser demain.)

They will prefer to think about it tomorrow.     (Ils préféreront y penser demain.)

 

 

Ici nous pouvons aussi contracter « will » par  » ‘ll

 

‘ll prefer to think about it tomorrow.            (Je préférerai y penser demain.)

You’ll prefer to think about it tomorrow.       (Tu préféreras y penser demain.)

He’ll prefer to think about it tomorrow.        (Il préférera y penser demain.)

Shell prefer to think about it tomorrow.       (Elle préférera y penser demain.)

We’ll prefer to think about it tomorrow.       (Nous préférerons y penser demain.)

You’ll prefer to think about it tomorrow.       (Vous préférerez y penser demain.)

They’ll prefer to think about it tomorrow.     (Ils préféreront y penser demain.)

 

 

 



 

« to prefer » au « Present continuous »

 

Le « present continuous » est utilisé pour parler d’une action qui est en train de se dérouler au moment où on parle.

 

Par exemple, si tous les soirs vous racontez une histoire à votre enfant alors vous utiliserez le « present simple ».

I tell him a story.

(Je lui raconte une histoire.)

 

Par contre si vous êtes en train de raconter une histoire à votre enfant et que votre conjoint(e) vous demande ce que vous êtes en train de faire, vous utiliserez le « present continuous » pour répondre.

I am telling him a story.

(Je lui raconte une histoire / Je suis en train de lui raconter une histoire.)

 

Pour former le « present continuous » nous devons associer l’auxiliaire BE (conjugué)+ le verbe souhaité avec ING.

 

 

  • I am prefering                      I’m prefering
  • You are prefering                 You’re prefering
  • He is prefering                     He’s prefering
  • We are prefering                  We’re prefering
  • You are prefering                 You’re prefering
  • They are prefering               They’re prefering

 

« To prefer » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

« to prefer » au « Past continuous »

 

Le « past continuous » est utilisé pour exprimer quelque chose qu’on était en train de faire.

 

Par exemple vous raconter à votre ami que quelqu’un vous a appelé pendant que vous étiez en train de dire quelque chose d’important.

Vous direz : Someone called me when i was saying something important.

 

  • I was prefering
  • You were prefering
  • He was prefering
  • We were prefering
  • You were prefering
  • They were prefering

 

« To prefer » fait parti des « stative verbs » c’est à dire qu’il ne s’utilise pas aux temps continus (progressifs).

Ces verbes n’expriment pas d’actions mais plutôt des états, des pensées, des émotions, relations, sens …

 

Exemple de verbe d’action :

(eat/manger), (drink/boire), (run/courir), (jump/sauter), (drive/conduire)

 

Exemple de verbe statique :

(want/vouloir), (know savoir), (imagine/imaginer), (need/avoir besoin)

 

 



 

 

« to prefer » au « Conditional Present »

 

On utilise le « conditional present » pour parler de situation qui ne sont pas réelles, mais qui auraient été possible.

Pour former le « conditional present » on doit associer l’auxiliaire would + le verbe que l’on veut utiliser sans le « to ».

Il existe trois exceptions avec « can, shall et may »:

  1. would + can = could
  2. would + shall = should
  3. would + may = might

 

 

  • I would prefer
  • You would prefer
  • He would prefer
  • We would prefer
  • You would prefer
  • They would prefer

 

 

Exemples :

 

I would prefer this car if it were red.

(Je préférerais cette voiture si elle était rouge.)

 

You would prefer this car if it were red.

(Tu préférerais cette voiture si elle était rouge.)

 

He would prefer this car if it were red.

(Il préférerait cette voiture si elle était rouge.)

 

We would prefer this car if it were red.

(Nous préférerions cette voiture si elle était rouge.)

 

You’d prefer this car if it were red.

(Vous préféreriez cette voiture si elle était rouge.)

 

They would prefer this car if it were red.

(Ils préféreraient cette voiture si elle était rouge.)

 

Comme vous l’avez sûrement remarqué dans l’exemple « You’d« . On peut contracter l’auxiliaire would par  » ‘d  »

 

I’d prefer                         We’d prefer

You’d prefer                    You’d prefer

He’d prefer                     They’d prefer

 

 

 



 

 

« to prefer » au « Conditional Perfect »

 

 

On utilise le « conditional perfect » pour parler de quelque chose qui aurait pu arriver par le passé.

Il se construit comme ceci : WOULD + HAVE + votre verbe au PAST PARTICIPLE.

Petit rappel, le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to prefer »    : prefer / preferred / preferred

 

Exemple avec un verbe régulier :

I would have preferred him if he were nicer.

(Je l’aurais préféré s’il était plus gentil.)

 

Exemple avec un verbe irrégulier :

I would have known my lesson if only I had learned it.

(J’aurais su ma leçon si seulement je l’avais appris.)

 

 

  • I would have preferred                  It would have preferred
  • You would have preferred             We would have preferred
  • He would have preferred              You would have preferred
  • She would have preferred             They  would have preferred

 

 



 

« to prefer » au « Present perfect »

 

On utilise le « present perfect » pour parler d’action passées qui ont des conséquences sur le présent.

 

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué + PAST PARTICIPLE du verbe.

le past participle pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to prefer »    : prefer / preferred / preferred

 

 

  • I havepreferred
  • You have preferred
  • He has preferred
  • We have preferred
  • You have preferred
  • They have preferred

 

 

Votre ami vous demande depuis quand vous préférez cette robe plutôt que les pantalons . Vous pouvez répondre :

I have preferred this dress from the beginning.

(J’ai préféré cette robe depuis le début.)

 

 

Votre sœur vous demande depuis quand votre amie préfére cette robe plutôt que les pantalons . Vous pouvez répondre :

She has preferred this dress from the beginning.

(Elle a préféré cette robe depuis le début.)

 

 

 



 

 

« to prefer » au « Past perfect »

 

On utilise le « past perfect » pour parler de l’antériorité d’une action passée par rapport à une autre action passée.

Pour le former nous devons utiliser l’auxiliaire have conjugué au passé  » had «   + PAST PARTICIPLE du verbe.

le « past participle » pour les verbes réguliers se construit avec (Verbe + ed) mais pour les verbes irréguliers vous devez utiliser la 3ème colonne.

Pour « to be »        : be, was/were, been

Pour « to have »     : have, had, had

Pour ‘to prefer »    : prefer / preferred / preferred

 

 

  • I had preferred
  • You had preferred
  • He had preferred
  • We had preferred
  • You had preferred
  • They had preferred

 

 

Explications avec exemples :

 

Votre ami vous demande pourquoi vous ne mangez plus de pomme. Vous direz alors :

I had preferred apples, but since I get pregnant I love pears.

(J’avais préféré les pommes, mais depuis que je suis enceinte j’adore les poires.)

 

 

Dans cette phrase nous pouvons observer qu’il y a deux temps différents.

  1. get qui est au « past simple ».
  2. had preferred qui est au « past perfect ».

 

 

to prefer

 

 

Grâce à la frise chronologique on peut avoir un visuel plus clair des événements.

Quand on parlera de deux événements qui ont lieu dans le passé, on pourra marquer la différence de temps entre ces deux actions à l’aide du « past perfect ».

Dans notre exemple nous parlons de deux actions qui se passent dans le passé mais l’une d’elle est antérieure à l’autre.

 

-Rouillon Adrien-

 

Cliquez ici pour recevoir votre Ebook offert « Débuter l’anglais » ainsi que 5 vidéos de formation 100% gratuites.

 

Les 100 verbes irréguliers anglais à savoir absolument ?

La langue de Shakespeare n’est pas toujours simple. En effet, il y a des subtilités à savoir pour maîtriser parfaitement la langue anglaise. Pour illustrer cela, on peut citer les verbes irréguliers anglais. Pour ceux qui ne le savent pas, il convient de connaître par cœur la liste de ces verbes pour espérer être bilingue en anglais. C’est le cauchemar des élèves. Cependant, il existe des techniques assez simples pour mémoriser la liste de ces verbes et vous n’avez pas « besoin » de tous les connaitre. On va vous donner les solutions les plus efficaces dans cet article.

Sachez aussi que c’est un peu difficile de fournir une définition bien précise aux verbes irréguliers, mais on va vous proposer le meilleur éclaircissement possible. Nous allons également vous expliquer pourquoi ces verbes sont irréguliers, c’est-à-dire que l’on va proposer des explications à cette irrégularité.

 

 

Qu’est-ce qu’un verbe irrégulier ?

 

Qui n’a pas encore entendu l’expression « verbes irréguliers » dans un cours ? Forcément, l’apprentissage de cette facette d’une langue est une étape cruciale pour maîtriser l’anglais. Il est important de notifier que les verbes irréguliers sont présents partout, peu importe la langue. On les retrouve dans le français, l’anglais ou encore l’allemand.

C’est un peu compliqué de donner une définition précise aux verbes irréguliers, néanmoins on peut affirmer qu’il s’agit de verbes qui ne suivent pas le modèle commun de conjugaison. Pour illustrer ces propos, on va prendre un verbe irrégulier français comme « Aller ». Quand on le conjugue au présent de l’indicatif, le mot change complètement, car on dit « je vais », mais pas « j’allais ». Il en va de même pour les verbes « vouloir » ou encore « avoir ».

À titre d’information, les linguistes considèrent aussi les verbes qui possèdent deux conjugaisons parallèles comme étant un verbe irrégulier, on peut prendre comme exemple « s’assoir ».

L’anglais, quant à lui dispose d’au moins 200 verbes irréguliers. Ces derniers ne suivent pas le schéma classique de conjugaison. C’est un peu complexe de connaître par cœur la liste de ces verbes, mais c’est une condition sine qua non pour progresser dans l’apprentissage de l’anglais.

À titre de rappel, il suffit de mettre le « ed » si l’on souhaite conjuguer un verbe au passé en anglais : «  to like = She liked ».

Ce principe vaut pour tous les verbes simples, mais quand on est en présence d’un verbe irrégulier, tout change : « to awake = awoke ». Pour un néophyte, cela peut paraître un peu alambiqué, mais avec un peu de pratique, c’est un jeu d’enfant d’utiliser les verbes irréguliers en anglais.

Le seul problème est que l’on nous a donné une liste assez longue de plusieurs verbes irréguliers à apprendre au collège. Dans la majorité des cas, on nous a demandé de les apprendre par cœur sans aucun contexte et sans savoir pourquoi. Dans ce genre de situation, c’est assez normal de constater la lassitude des élèves face aux verbes irréguliers.

 

 

Comment apprendre les verbes irréguliers anglais ?

 

Pour apprendre les verbes irréguliers en anglais, il faudra commencer par les bases. En d’autres termes, mieux vaut traduire les verbes pour mieux les comprendre. On dispose en principe d’un tableau récapitulatif qui possède quatre colonnes.

Comme on l’a dit un peu plus haut il existe au moins 200 verbes irréguliers anglais. C’est assez long à acquiescer. Pour les apprendre, il est important de procéder par étape. En ce sens qu’il est conseillé d’adopter une méthode pédagogique fiable. Ce ne sera pas la peine d’essayer de mémoriser les 200 verbes en une seule journée. C’est presque impossible pour le commun des mortels.

Apprendre verbe irrégulier anglais

Voici alors quelques astuces pour apprendre rapidement les verbes irréguliers anglais le plus rapidement possible.

 

 

Mémoriser les verbes

 

Le premier jour, il faut apprendre au moins 15 verbes avec ses formes le matin. N’hésitez pas à passer au moins 15 minutes pour cette étape. Au cours de la journée, dès que l’on a du temps libre, il faudra apprendre et répéter les verbes que l’on a appris. Avant de se coucher le soir, il faut essayer de remémoriser lesdits verbes. En utilisant cette méthode, vous allez voir que ce sera un jeu d’enfant d’apprendre les verbes irréguliers.

Le deuxième jour, on s’attaque à la traduction. C’est-à-dire que l’on va partir sur la traduction en Français. Par exemple, il faut juste voir le verbe « mordre » pour le traduire en anglais : « to bite », « bit », « bitten ». Sachez que l’on peut se tromper et faire des erreurs, dans ce cas-là, on ne doit pas se frustrer. Il suffit de noter le verbe et de refaire la révision. Plus on révise et plus les informations restent longtemps dans notre mémoire.

Il suffit de faire la même routine avec la majorité des verbes irréguliers et vous allez voir que cela sera un jeu d’enfant d’apprendre les verbes irréguliers. En seulement un mois, n’importe qui pourra connaître parfaitement la liste des verbes irréguliers anglais.

Un petit conseil, après avoir fait deux séries de 15 verbes irréguliers, mieux vaut prendre une pause et pourquoi pas revoir quelques exercices.

 

 

Regrouper les verbes

 

Une autre méthode consiste à regrouper les verbes par son pour les apprendre par cœur. C’est une astuce peu connue, mais très efficace. Sachez que cela va vous prendre un peu de temps pour réaliser le regroupement, mais cette technique facilitera grandement l’apprentissage au quotidien.

On peut prendre l’exemple suivant : il faut regrouper les verbes qui disposent de la même écriture dans les différents temps.

To hurt—hurt—hurt : Blesser

To cut—cut—cut : couper

etc.

Ensuite, il faut aussi regrouper les verbes en « i-a-u » :

To begin—Began—begun : commencer

To swim—swam—swum : nager

 

 

Utiliser des autocollants

 

Une autre astuce est de réaliser des autocollants de verbe que l’on peut mettre partout. Cette méthode est un peu plus radicale, mais ça aide beaucoup. Car dès que l’on pose les yeux quelques parts, on pourra voir un verbe quelconque. L’immersion sera alors totale. Si vous êtes plusieurs dans la maison à étudier l’anglais, c’est la meilleure solution pour se souvenir des différents verbes. Si vous êtes un utilisateur des réseaux sociaux, n’hésitez pas à les mettre en anglais. Cela peut paraître anodin, mais cela a un impact significatif au quotidien.

 

 

Apprendre avec les jeux

 

Sachez qu’il existe aussi des jeux qui utilisent les verbes irréguliers anglais comme base. On en trouve facilement dans le commerce, n’hésitez pas à en acquérir pour allier l’utile à l’agréable. À titre d’information, ce genre d’accessoire n’est pas très onéreux et il existe même des sociétés qui sont spécialisées dans les jeux de cartes pour apprendre l’anglais. Rien de tel qu’une petite séance de jeu pour apprendre l’anglais et passez un bon moment en même temps.

 

 

Ecouter des podcast

 

En outre, vous pouvez également apprendre l’anglais en écoutant des discussions ou des conversations en anglais. Sur ce point, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Mais pour faciliter votre tâche, n’hésitez pas tout de suite à vous rendre sur internet afin de trouver des dialogues faciles. Si possible, essayez toujours de trouver ceux qui intègrent des verbes irréguliers. De cette manière, il sera plus facile de les assimiler.

Une fois l’écoute terminée, pratiquez ce que vous avez entendu. Dans cette étape, la première chose à faire est de vous écouter parler ou de vous faire écouter. Dans ce cas, n’hésitez pas à demander à vos proches si votre prononciation est correcte, sinon vous pouvez également enregistrer votre vocal avec votre téléphone. Ensuite, si vous avez constaté que votre orale est parfait, essayez de travailler l’écrit en faisant des exercices en anglais. En suivant le rythme, vous allez certainement améliorer votre niveau en quelque temps.

Si vous avez remarqué une nette évolution après des semaines, n’arrêtez pas d’apprendre encore jusqu’à atteindre le niveau avancé. Pour vous aider, n’oubliez pas la pratique. Si vous avez l’habitude d’écouter les actualités en français, peut-être que vous aimeriez la version anglaise. Ça ne coûte rien d’essayer.

 

 

Tableau des 100 verbes irréguliers les plus utilisés en anglais

 

Sachez que ce n’est pas la peine d’apprendre tous les verbes irréguliers anglais. Seuls quelques-uns sont utilisés régulièrement. Pour vous aider à faire le tri, voici une liste des 100 verbes irréguliers. Apprendre ces verbes est un bon début. Voici une liste des verbes irréguliers les plus utilisés . Avoir cette liste est la meilleure façon de connaître l’anglais ainsi que la traduction des verbes. Par ailleurs. Sachez que les verbes sont présentés par ordre alphabétique, il sera alors facile de s’y retrouver.

 

Besoin d'aide pour les verbes irreguliers anglais

 

Il faut aussi savoir qu’il existe des conjugueurs en ligne, n’hésitez pas à les utiliser pour peaufiner votre maîtrise. Néanmoins, sachez que ce ne sont pas les arnaques qui manquent sur le Web. Par exemple, il y a de faux sites qui proposent des cours et tutoriels en ligne pour apprendre rapidement les verbes irréguliers en quelques heures. Rien ne remplacement un travail régulier. On apprend pas l’anglais en faisant la course mais en étant en contact avec quotidiennement.

En plus des 5 vidéos de formation gratuites et du ebook, je vous rajoute la liste des verbes irréguliers anglais en pdf. Comme ça vous pouvez l’imprimer et la consulter pour l’apprendre ou quand vous avez un trou de mémoire ;). Il suffit juste de renseigner son adresse email et vous recevrez tous les cadeaux offerts (Vidéos, ebook et liste version imprimable).

Bref, pour maitriser rapidement les verbes irréguliers anglais, il convient de se munir des bons outils comme cette liste des 100 verbes irréguliers les plus utilisés. C’est indispensable pour tous les débutants ainsi que pour les personnes qui souhaitent parfaire leurs connaissances.

 

 

Comment comprendre ce tableau ?

 

Dans la première colonne, il s’agit de l’infinitif. En anglais on distingue l’infinitif grâce à « To » comme « To begin » ou encore « To bring ».

Dans la deuxième colonne, on y retrouve la forme en Prétérit des verbes comme « began » ou « brought ». Le prétérit c’est lorsque l’action s’est déroulée dans le passé et que c’est terminé.

Dans la troisième colonne, c’est le participe passé du verbe. On utilise cette dernière lorsque l’action est terminée, mais que cela a toujours un lien avec le présent.

Enfin dans la dernière colonne, c’est la traduction en Français. C’est toujours dans cette disposition que l’on apprend les verbes irréguliers.

 

 

Voici la liste des 100 verbes les plus courants :

InfinitifPrétéritParticipe PasséTraduction (infinitif)
Bewas, werebeenêtre
beat
beatbeatenbattre, frapper
becomebecamebecomedevenir
beginbeganbeguncommencer
betbetbetparier
bleedbledbledsaigner
blowblewblownsouffler
breakbrokebrokencasser, briser, rompre
bringbroughtbroughtapporter
buildbuiltbuiltconstruire, bâtir
buyboughtboughtacheter
catchcaughtcaughtattraper
choosechosechosenchoisir
comecamecomevenir
costcostcostcoûter
cutcutcutcouper
dealdealtdealtdonner, distribuer (cartes)
digdugdugcreuser
Dodiddonefaire
drawdrewdrawntirer (rideaux), traîner (voiture), dessiner
dreamdreamtdreamtrêver
drinkdrankdrunkboire
drivedrovedrivenconduire
eatateeatenmanger
fallfellfallentomber
feedfedfednourrir
feelfeltfelt(se) sentir, éprouver un sentiment
fightfoughtfoughtcombattre
findfoundfoundtrouver
Flyflewflownvoler (air)
forgetforgot forgottenoublier
freezefrozefrozengeler
getgotgotobtenir
givegavegivendonner
Gowentgonealler
growgrewgrowngrandir, croître, pousser
hanghunghungpendre, suspendre, accrocher
havehadhadavoir/posséder (verbe), avoir (auxilliaire)
hearheardheardentendre
hidehidhidden(se) cacher, se blottir
hithithitfrapper, atteindre
holdheldheldtenir, avoir, posséder
hurthurthurtblesser
keepkeptkeptgarder, préserver, protéger (du mal, du froid)
knowknewknownreconnaître, savoir (faire), connaître
laylaidlaid(se) coucher, étendre quelqu'un par terre
leadledledguider, conduire, mener
learnlearntlearntapprendre
leaveleftleftlaisser, quitter, sortir, partir
lendlentlentprêter
Letletletlaisser, permettre
Lielaylainêtre étendu, être étendu
lightlitlit(s') allumer
loselostlostperdre, égarer
makemademadefaire, construire, fabriquer
meanmeantmeantvouloir dire, signifier
meetmetmet(se) rencontrer
paypaidpaidpayer
putputputmettre
readreadreadlire
rideroderiddenchevaucher
ringrangrungsonner, tinter , résonner, retentir
riseroserisense lever, se mettre debout, se relever
runranruncourir
saysaidsaiddire
seesawseenvoir
sellsoldsoldvendre
sendsentsentenvoyer
setsetsetmettre, poser, fixer
shakeshookshakensecouer
shineshoneshonebriller, reluire
shootshotshotse précipiter, s'élancer
showshowedshownmontrer
shutshutshutfermer
singsangsungchanter
sinksanksunkcouler, sombrer
Sitsatsats'asseoir, être assis
sleepsleptsleptdormir
speakspokespokenparler
spendspentspentdépenser
spreadspreadspread(s') étaler, répandre (s') étendre, déployer
standstoodstoodêtre, se tenir debout, se dresser sur
stealstolestolenvoler, dérober
stickstuckstuckcoller, enfoncer, piquer
strikestruckstruckfrapper
swearsworeswornjurer
sweepsweptsweptbalayer, ramoner
swimswamswumnager
swingswungswung(se) balancer, osciller
taketooktakenprendre
teachtaughttaughtenseigner
teartoretorndéchirer
telltoldtolddire, raconter
thinkthoughtthoughtpenser
throwthrewthrownjeter
understandunderstoodunderstoodcomprendre
wakewokewoken(se) réveiller
wearworewornporter (des vêtements)
winwonwongagner
writewrotewrittenécrire

 

 

Comment utiliser les verbes irréguliers anglais ?

 

L’utilisation des verbes irréguliers est assez facile à comprendre. Il suffit d’utiliser des phrases, par exemple, il faut réaliser un petit résumé de sa journée lorsque le soir est venu. C’est ainsi que l’on comprend le mieux le rôle des verbes irréguliers anglais. Exemple : ce matin je suis tombé du lit. Il faut essayer de traduire : « yesterday, I fell off the bed ».

Lorsque l’on ressent quelques difficultés, ce n’est pas interdit de demander de l’aide à quelqu’un d’un peu plus expérimenté. Sur ce point, l’apprentissage d’une langue est plus rapide et plus efficace lorsque l’on a une personne qui nous motive et qui donne des conseils. La fierté et l’orgueil ne sont pas nécessaires pour avancer, bien au contraire. On aura un avantage certain si on reçoit l’aide d’une personne un peu plus d’expérience. Sachez qu’il existe aussi une flopée de forums dans lesquels c’est un jeu d’enfant de trouver une assistance.

 

verbes irréguliers anglais

Pour mieux maitriser les verbes irréguliers, la pratique avec une personne qui connaît l’anglais est une étape obligatoire. Il faut donc trouver un partenaire de jeu pour peaufiner l’utilisation des verbes irréguliers anglais. N’hésitez pas à demander un coup de main dans votre entourage, il y aura certainement un de vos amis ou encore un membre de votre famille qui pourra vous donner satisfaction.

Un autre moyen de s’exercer aux verbes irréguliers est de regarder des films en version originale. Au fil du temps, on acquiesce facilement l’utilisation des verbes irréguliers. Tout sera facilement compréhensible. N’hésitez pas aussi à suivre des Youtubeurs ou encore des blogs en anglais qui vous passionne. Ainsi, l’apprentissage ne sera plus une corvée. L’astuce est de privilégier les médias en anglais qui traitent de vos centres d’intérêt. Par exemple, si vous aimez la technologie, n’hésitez pas à lire les forums ainsi que les sites en anglais. Vous allez voir que ces petits gestes vous seront grandement utiles pour maîtriser les verbes irréguliers en anglais.

 

Pourquoi télécharger notre liste des verbes irréguliers en anglais ?

 

Il est temps désormais de vous dire les raisons de télécharger la liste des 100 verbes irréguliers anglais. Sachez que tout a été fait afin de vous donner une meilleure lisibilité, les caractères choisis sont assez communs et la taille de la police est optimale. Par ailleurs, cette liste est aussi compatible avec les Smartphones ainsi que les tablettes. Vous n’êtes pas obligé de l’imprimer, vous pouvez juste la télécharger et la consulter sur le téléphone ou l’ordinateur. Elle sera alors consultable à tout moment et n’importe où. Dès que l’on a quelques minutes, on peut y jeter un petit coup d’œil.

Avec cette liste, ce sera un jeu d’enfant d’apprendre les verbes irréguliers. Elle s’adresse aux débutants, aux élèves ainsi qu’aux personnes souhaitant tout simplement améliorer leurs savoirs en anglais.

Même si vous connaissez déjà certains verbe irréguliers anglais, sachez qu’il est bon de les revoir de temps en temps pour les ancrer dans votre mémoire long terme.

 

Recevoir ma liste des verbes irréguliers anglais les plus utilisés : cliquez ici.

Si vous souhaitez commencer à apprendre l’anglais, j’ai créé pour vous 5 vidéos de formation gratuites. Vous les recevrez par email simplement en écrivant votre email dans le formulaire ci-dessous.

Le Franglish aussi appelé le Franglais.

Vous parlez déjà anglais mais vous n’en avez pas totalement conscience. En fait, de nombreux mots anglais se sont immiscés dans le langage courant, si bien qu’on oublie qu’ils ne sont plus français. Ces anglicismes se trouvent partout et dans tous les domaines. Souvent appelé “ Franglish” ou “ franglais”, vous utilisez des mots anglais tous les jours, que ce soit dans votre quotidien, au travail, ou encore en soirée.

Essayez de trouver dans chaque petite histoire les mots franglais qui se sont cachés !

vous parlez déjà anglais mais vous ne le savez pas encore. Ça s'appelle du franglish

 

Le franglish dans la vie de tous les jours

 

Votre réveil sonne. Vous êtes OFF aujourd’hui. Vous flânez un peu au lit, prenez votre smartphone et scroller sur les réseaux sociaux. Un petit like sur un article, lecture de quelques posts… vous êtes enfin prêt/es pour la journée. Vous décidez de profiter de votre jour de congé pour prendre soin de vous. Vous enfilez un jean, un t-shirt, un sweat shirt et vous allez faire un petit jogging. Vous rencontrez un ami en chemin, qui vous propose de continuer la matinée sportive avec une petite partie de football, ou de basketball. Vous acceptez volontiers. Vous réalisez que la plupart des sports que nous pratiquons se disent en anglais : baseball, handball, tennis, water-polo…  Vous invitez votre ami à déjeuner. Vous commandez un hamburger sauce barbecue, avec ou sans bacon, il préfère un sandwich toasté. Vous continuez la journée en faisant un peu de shopping. Chéri rentre du travail, et vous vous installez dans le salon et faites un puzzle. Avant d’aller dormir, vous feuilletez le best-seller de l’année.  Vous vous endormez lentement vers le pays des dreams.

 

 

Le franglish au travail

 

La semaine au travail, le train-train quotidien est parsemé d’anglais. En fait, vous parlez déjà anglais au travail.

Le weekend est terminé, c’est l’heure de reprendre le boulot!

Le management de votre entreprise vous convoque dès 9h pour le premier brainstorming de la semaine. Vous avez un tout nouveau projet, et la deadline est dans seulement quelques jours. Ce projet est un vrai challenge, vous ne savez pas si vous allez pouvoir gérer. Vous demandez un entretien avec votre manager et vous lui expliquez que ce job vous stresse et que vous ne voulez pas faire un burnout. Il vous dit que c’est le business, que la plupart des clients dans le web veulent des réponses rapides… et que si vous n’êtes pas contents, vous pouvez toujours devenir freelance. Vous considérez l’idée de changer de branche et de vous tourner vers le high-tech.  Heureusement que ce soir, il y à l’after-work, pour aller boire un verre et vous changer les idées.

 

 

Le franglish en soirée

 

cool, fun, playlist, fan, best-seller et blackout

 

Saturday night fever ! Le remake !  C’est vous, le samedi soir, après une folle semaine de travail – tout en anglais. Vous laissez les enfants à la babysitter pour profiter au maximum.

Et quoi de mieux que de commencer avec une before. La before, c’est la pré-soirée. Vous décidez d’aller voir un spectacle et vous opter pour un one-man-show. Après le show, vous allez boire quelques verres au bar. Vous commandez un starter,  vous n’avez pas trop faim. Par contre, vous n’hésitez pas à boire quelques cocktails. Le barman est vraiment très sympa, le bar est cool, la playlist est entraînante… Cela vous donne envie d’aller danser. Let’s go… rendez-vous au Club ! Là, c’est le DJ qui mène la danse. Vous devenez la queen du dancefloor. Quant au bar, c’est open-bar. Vous continuez à boire, non pas des softs mais bien des boissons hard, et profiter de cette soirée huppé où toutes la jet set est présente. La soirée bat son plein, c’est cool, c’est fun, c’est in. Vous côtoyez les stars.

Quelques heures plus tard, c’est le moment de rentrer. Mais vous voulez continuer à faire la fête. C’est le moment de l’after. Mais vous n’avez plus 17 ans, les enfants dorment et la babysitter à surement envie de rentrer chez elle. Le lendemain, c’est le blackout – personne ne se souvient de rien.

 

Les mots anglais les plus utilisés en français : because we love franglich.

 

Les français adorent utiliser des mots anglais dans leurs vocabulaires… sans aucune raison apparente. Peut-être parce qu’en English, ça sonne plus cool.

 

Du coup:

  • vie devient life
  • un canular devient un fake
  • personnaliser se traduit désormais par customiser.
  • Les filles ne portent plus de caleçon mais des leggings.
  • Les sports : football, basketball, baseball, jogging
  • Le shampoing est presque devenu français
  • Et puis bien sûr faire le buzz sur le web

 

Si vous n’êtes sur que votre mot et le même vous pouvez toujours le vérifier sur un traducteur anglais français.

Si vous souhaitez commencer à apprendre l’anglais gratuitement, j’ai créé pour vous 5 vidéos de formation qui vous sont offertes. Vous les recevrez par email simplement en écrivant votre email dans le formulaire ci-dessous.