Des conversations sur la météo en anglais

Quand on apprend une langue, surtout quand il s’agit d’améliorer son niveau, il est important de prendre en compte tous les sujets auxquels on peut être confronté. Parmi eux, la météo. Parler de la météo en anglais est, en effet, un sujet qui peut avoir lieu au quotidien. Cela peut être entre collègues, entre amis, en famille, entre connaissances, ou même dans le milieu professionnel. Il est, dans ce cas, important de connaître tous les vocabulaires correspondants.

Dans un précédent article, nous avons traité le temps en anglais, en évoquant les différents lexiques liés aux saisons et au temps. Ici, nous allons voir des exemples de conversation liés à la météo en anglais. En même temps, des notes et explications sur quelques vocabulaires ou expressions seront fournies après chaque discussion. De cette manière, il vous sera plus facile de comprendre le contexte auquel ces mots et/ou ces formules peuvent être utilisés.

 

 

Conversation sur la météo en anglais : parler du froid

 

météo en anglais froid

 

A : How freezing it is! Was the weather report wrong ? According to them, this cold front was supposed to pass. (Il fait très froid ! Le bulletin de météo était-il erroné ? Selon eux, ce froid de canard était censé passer.)

B : Yep, I thought so too. At least, that’s what I saw on TV this morning. (Oui, c’est ce que je pensais aussi. Du moins, c’est ce que j’ai vu à la télé ce matin.)

A : Maybe it’s because of the wind chill, do you think ? (Peut-être que c’est à cause du refroidissement éolien, tu crois ?)

B: I have no idea ! But all I know now is that I’m frozen. I’m starting to no longer feel my feet. (Je n’en ai aucune idée. Mais tout ce que je sais maintenant, c’est que je suis gelé. Je commence à ne plus sentir mes pieds.)

A : haha, me too, feel the cold through my bones. Let’s go inside. (Haha, moi aussi, je sens le froid à travers mes os. Allons à l’intérieur.)

 

Notes et explications :

 

  • Traduit littéralement, cold front signifie front froid. Mais comme nous pouvons le constater, cette expression est utilisée pour exprimer le froid. Cela désigne concrètement une masse d’air froid. Elle peut aussi être utilisée au pluriel. Par exemple, on peut dire “Several cold fronts are forecast for this spring.” (Plusieurs masses d’air froid sont prévues pour ce printemps.)
  •  Il existe plusieurs termes qui peuvent exprimer le froid : freezing, cold, chilly, frigid, frozen, clammy, dank. Toutefois, ces mots ne peuvent être utilisés pour décrire une ambiance froide, que ce soit dans une relation, ou dans un endroit. Pour cela, il faut utiliser unfriendy, bleak, stand-offish, distant, bleakness.
  • Dans la conversation, “supposed to” peut désigner deux choses : un objectif à atteindre ou un événement qui doit se produire. Voici des exemples pour chaque contexte :
  1. I thought the sun was supposed to shine today. Je croyais que le soleil devait briller aujourd’hui.
  2. They were supposed to arrive at 10 a.m., but the snowstorm blocked their way. Ils étaient censés arriver à 10h, mais la tempête de neige leur a barré la route.

 

  • Le mot “yep” est une manière de répondre par l’affirmative. Pareil pour “yeah”, “yup”, “uh huh”. Il peut être utilisé dans une conversation quotidienne, mais ne peut être employé dans le cadre professionnel.
  • Il faut faire attention au temps employé dans un verbe en fonction du moment où l’événement s’est produit. Par exemple, la phrase “that is what I saw on TV this morning” était une action passée. Le verbe peut être modifié, mais il faut toujours tenir compte du temps utilisé. On peut avoir « That’s what I read in the newsletter” (C’est ce que j’ai lu dans le journal) / that’s what I heard this morning (C’est ce que j’ai entendu ce matin), etc.
  • Wind chill ou refroidissement éolien : il s’agit de l’effet du vent sur la peau quand ce dernier crée une sensation de froid plus intense sur la peau même si la température n’est pas si basse. Il se mesure d’ailleurs par combinaison de la vitesse du vent et de la température ambiante extérieure. Cette expression est courante dans les bulletins de météo en anglais.

 

D’autres vocabulaires et expressions liés au froid :

 

  • It’s windy : il y a beaucoup de vent./ C’est venteux.
  • It’s chilly : il fait très frais
  • foggy, hazy, ou misty : du brouillard
  • It’s nippy : il fait frisquet
  • It’s cool : c’est frais
  • I’m perished : je meurs de froid
  • Icy cold : glacial. Vous verr
  • feel the cold : frileux
  • snowcovered : couvert de neige
  • a blanket of snow : une couche de neige
  • a snowfall : une chute de neige
  • sleet : de la neige fondue
  • a sheek of black ice : une plaque de verglas
  • to get wind of : avoir vent de quelque chose (apprendre/entendre quelque chose).
  • a storm is brewing : une tempête s’annonce (littéralement ou pour exprimer quelque chose de mauvais qui s’annonce.)
  • Snowball’s chance in hell : aucune chance (la chance qu’une boule de neige tiendrait en enfer). La même signification pour l’expression “When hell freezes over”, qui, littéralement, veut dire “quand l’enfer aura complètement gelé”.
  • Left out in the cold : laissé dans le froid, pour exprimer un sentiment d’exclusion.

 

 

Conversation sur la météo en anglais : parler de la chaleur

 

météo en anglais chaleur

 

A: It is stifling hot. How I wish I was at the beach right now. (Il fait une chaleur étouffante. Comme j’aimerais être à la plage en ce moment.)

B: How I agree! And to think that it has been going on for 3 days already. (Comme je suis d’accord ! Et dire que ça dure depuis 3 jours déjà.)

A: How long do you think it will last? (Tu crois que ça va durer encore combien de temps ?)

B: Well, according to the weather forecast, this scorching heat will still be here by the beginning of next week. (Eh bien, selon les prévisions météorologiques, cette chaleur torride sera encore d’actualité d’ici le début de la semaine prochaine.)

A: That’s not possible! We are going to melt. And we can’t even take a vacation. (Ce n’est pas possible ! Nous allons fondre. Et nous ne pouvons même pas prendre de vacances.)

B: No, but we can organize a pool day this weekend. What do you think? (
Non, mais on peut organiser une journée piscine ce week-end. Qu’en penses-tu ?)

A: Good idea, yes! It’s a good alternative. (Bonne idée, oui ! C’est une bonne alternative.)

B: So it’s decided. We’re going to swim all day Saturday. (Donc, c’est décidé. On va nager toute la journée de samedi.)

A: I can’t wait! I can’t take this heat anymore. (J’ai hâte ! Je n’en peux plus de cette chaleur.)

 

 

Notes et explications :

 

  • Stifling hot, ou chaleur étouffante peut être exprimé par différentes manières comme sweltering heat, scorching hot, sultriness, smoldering heat. Certaines expressions peuvent aussi exprimer la chaleur torride. Comme “scorching heat” dans le texte, blistering heat, searing heat, fierce heat, blazing heat. Dans tous les cas, tous ces vocabulaires peuvent être utilisés pour parler de l’intensité de la chaleur .
  • I wish I was est utilisé pour exprimer un souhait, une envie, un désir, ou un vœu. Dans le contexte, il exprime plutôt une envie de se trouver quelque part. “Wish” peut exprimer un souhait dans le présent ou dans le futur. Mais il sera toujours suivi de “were” ou de “was”. Pour information, was s’emploie dans le langage parlé. Dans une situation plus soutenue, il faut toujours utiliser “were”.
  • And to think that” exprime ici “et dire que”, mais on peut aussi utiliser une traduction simple dont “And say that”.
  • Il existe différentes manières de demander combien de temps cela dure, ou cela va durer à part “How long it will last”. On peut utiliser “How much longer must this go on?” ou “How much more time will have to pass?” Bien sûr, on peut aussi mélanger les vocabulaires qui suivent les questions.
  •  “According to” qui signifie selon, d’après, ou encore en fonction de, etc. peut être remplacé par “As stated by”, “as maintened by”, “as claimed by”, “conforming to”, “pursuant to”, ‘“in consonance with”… Effectivement, les synonymes peuvent être nombreux. Il faut juste faire attention à ne pas mélanger les prépositions.
  • littéralement, “will still be here” signifie “sera encore là”. Mais dans le contexte, on l’a utilisé pour exprimer la continuité de l’événement. On peut aussi employer les termes “still be relevant” (littéralement : encore pertinent / encore d’actualité) ou “still be up”. Mais se servir de cette dernière expression peut s’avérer un peu difficile, car littéralement, il signifie “toujours debout”. On peut donc évidemment l’utiliser dans un autre contexte.
  • Pourquoi utiliser “that’s not possible” et non “it’s not possible” ? Ces deux expressions signifient, en effet, “c’est impossible” ou “ce n’est pas possible”. Mais ici, “that’s not possible” est utilisé pour exprimer un mécontentement contre un fait. “It’s not possible” est souvent utilisé pour exprimer un avis sur l’impossibilité d’un fait. Il peut aussi être accompagné de la préposition “to” pour parler du fait en question.
  • Pour parler de la chaleur, “heat” peut être remplacé par “hotness”, “warmth”, « calefaction« , “fever”. Attention, ce dernier mot peut aussi exprimer la fièvre et l’enthousiasme.

 

D’autres vocabulaires et expressions sur la chaleur :

 

  • Sunny : ensoleillé
  • A blazing hot day : une journée de grand beau temps
  • Sultry : étouffant/ suffocant
  • It’s warm : il fait assez chaud
  • Tepid / lukewarm : tiède
  • to warm oneself up : se réchauffer tout seul
  • to get warmer : le temps se réchauffe
  • heat wave : canicule
  • In the warmth : au chaud
  • to be nice and warm : avoir bien chaud
  • a heatstroke : un coup de chaleur
  • To heat up : faire chauffer
  • It’s boiling hot! : C’est brûlant ! si on parle de boisson et piping hot! pour parler de la nourriture.
  • I’m boiling hot! : J’étouffe !
  • a heatwave : une vague de chaleur

 

Conversation sur la météo en anglais : parler du mauvais temps

 

météo en anglais nuage

 

A : What a terrible weather ! The sky’s still overcast. (Quel sale temps ! Le ciel est encore couvert.)

B: It’s forecast to rain cats and dogs. (Ils annoncent qu’il va pleuvoir des cordes.)

A: Really? After all, I think it is normal. We have not had any rain for a fortnight. Are we expecting thunderstorms? (Vraiment ? Après tout, je pense que c’est normal. Il n’a pas plu depuis deux semaines. Nous attendons des orages ?)

B: I don’t know. But it’s supposed to clear up later. (Je ne sais pas. Mais il est censé se dissiper plus tard.)

A: oh! That sounds like thunder. (Oh ! On dirait du tonnerre)

B: And that’s lightning. (Et il y a des éclairs.)

A: What’s the forecast like for tomorrow ? (Quelles sont les prévisions pour demain ?)

B: They said that we would have a lot of heavy rain. (Ils ont dit que nous aurons beaucoup de grosses averses.)

A: ok, thank you. I will change my umbrella for a raincoat. (Ok, merci. Je changerai mon parapluie contre un imperméable.)

 

Notes et explications :

 

  • à part “What a terrible weather”, Quel sale temps peut aussi être exprimé par la phrase “What a miserable day”. Toutefois, cette phrase peut également être utilisée pour décrire la journée qu’on vient de passer. Évidemment, il est possible d’interchanger les adjectifs.
  • On peut utiliser plusieurs autres adjectifs que “overcast” pour dire que le ciel est couvert. On cite, à titre d’exemple, les mots : cloudy (nuageux), clouded (assombri), overcloud (s’assombrir), darkned (sombre), leaden (plombé), heavy (lourd), dull (terne), hazy (brumeux), etc.
  • It’s forecast to : “forecast” signifie la prévision, mais quand on parle de météo en anglais, on peut ne pas préciser et dire the weather forecast (la prévision météo). Il peut aussi se traduire par “ de … (le temps qu’il fait) est prévu”. Par exemple, “It’s forecast to rain” = De la pluie est prévue. C’est souvent le terme employé par le présentateur. Ainsi, les spectateurs peuvent le traduire par “ils annoncent …”
  • To rain cats and dogs : littéralement, cela signifie “pleuvoir des chats et des chiens”. Mais c’est une expression idiomatique pour dire qu’il pleut beaucoup. D’où la traduction par l’expression française “Il pleut des cordes.” Petite remarque, saviez-vous qu’en Alsace, on dit qu' »il pleut des crapauds et des chats »?
  • Thunderstorm : orage – thunderstorms quand c’est au pluriel.
  • That’s sound like a thunder : on utilise “sound like” puisqu’on entend le son du tonnerre, et aussi parce qu’on est pas vraiment sûr de ce que l’on entend. Il peut donc être interprété autrement : “Cela ressemble au son du tonnerre”, “on dirait le son d’un tonnerre”; etc.
  • And that’s lightning : le mot “and” ici, est juste utilisé pour la continuité de la discussion. Si on traduit littéralement, la phrase peut donner “et, ça, c’est de l’éclair” ou “et c’est de l’éclair”. Même sans ce mot, « that’s lightning » peut exprimer qu’il y a des éclairs.
  • What’s the forecast like : “Quelles sont les prévisions” (“météorologiques” est facultatif) ? ou tout simplement “Que dit la météo?”
  • Heavy rain : peut être interprété littéralement forte pluie, ce qu’on traduit ici par grosses averses. Mais on peut aussi voir les mots “downpour”, “rainstorm”, “cloudburst”.

 

D’autres vocabulaires et expressions sur la pluie :

 

  • It’s pouring ou it’s really coming down : il pleut beaucoup, ou encore, il pleut à verse.
  • It’s drizzling ou it’s splitting : Il pleut à petites goûtes. Comme le dit si bien le présentateur météo, il tombe du crachin ou il pleut légèrement
  • To get drenched : être trempé
  • puddle : flaque
  • Scattered showers : averses éparses
  • flood : inondation
  • flooded : inondé
  • Raindrops : gouttes de pluies
  • Soaked through : trempé jusqu’aux os
  • a rain squall : une rafale de pluie
  • The match was rained off : Le match est annulé (à cause de la pluie)
  • To be as right as rain : littéralement, cela signifie “être aussi juste que la pluie”, mais cela veut tout simplement dire “aller bien”.

Comment progresser en anglais ? Astuces et étapes qui marchent à tous les coups

Quand on aime une langue, ou quand on l’apprend pour telle ou telle raison, on a toujours tendance à vouloir avancer rapidement. Heureusement qu’il existe plusieurs manières de progresser en anglais, et en d’autres langues étrangères.

En fait, nous savons tous que pour améliorer notre niveau, la pratique est indispensable. Mais il est souvent difficile de savoir comment s’y prendre, par où commencer, etc. C’est justement le but de cet article. Vous trouverez ici tous les points à améliorer ainsi que les méthodes correspondantes à chacun d’eux si vous voulez progresser en anglais.

 

 

Progresser en anglais en améliorant son écoute et sa compréhension

 

La première étape à réaliser pour progresser en anglais est l’amélioration de l’écoute et de la compréhension. Sûrement, si vous souhaitez progresser, c’est que vous avez déjà quelques notions de la langue. Il faut juste travailler ces deux points en fonction de votre niveau.

Vous avez sûrement remarqué que la prononciation et l’écrit sont bien différents pour l’anglais. C’est pourquoi de nombreuses personnes ont du mal à maîtriser cette langue. La phonétique de l’anglais est, en effet, difficile à cerner. De plus, en classe, on apprend plus à l’écrit. C’est aussi le même cas quand on prend l’initiative de regarder des supports en ligne ou physique. Ce n’est pas une mauvaise chose. C’est d’ailleurs un excellent moyen d’améliorer son niveau en écrit. Mais c’est la raison pour laquelle on arrive à comprendre facilement la langue à la lecture qu’à l’écoute. Et c’est également pour la même raison qu’il faut travailler davantage l’écoute.

 

progresser son écoute en anglais

 

En fait, le vrai problème à l’écoute, pour l’anglais particulièrement, se repose sur le manque d’attention, ou plutôt la difficulté à se concentrer dessus. On entend donc les paroles comme des sons superficiels. Et bien évidemment, cela ne permet d’avancer en rien.

Il faut donc commencer par une écoute active. Se concentrer sur la phonétique et la prononciation même s’il n’est pas encore évident de tout comprendre. Mais au fur et à mesure que l’on avance, les progrès se sentiront.

De ce fait, il est conseillé de varier les supports, et surtout, choisir ce qui vous intéresse le plus.
Voyons à présent quelles ressources pouvez-vous utiliser pour diversifier les supports.

 

 

Les podcasts

 

Savez-vous que les podcasts sont parmi les méthodes les plus recommandées pour apprendre une langue ? Dans ce sens, ils sont aussi très efficaces pour progresser en anglais.

Ce sont des émissions de radio préenregistrées que vous pouvez écouter en ligne, ou télécharger et enregistrer sur des supports variés (téléphone, ordinateur, tablette, etc.). Vous pouvez donc les écouter et réécouter à tout moment. Certains enregistrements sont même livrés avec des transcriptions écrites. De plus, il existe plusieurs sujets que vous pouvez sélectionner selon vos préférences. Ainsi, vous pouvez améliorer votre anglais, tout en vous divertissant et en apprenant mieux sur quelque chose qui vous passionne.

 

 

Les chansons

 

Toujours dans le divertissement, vous pouvez aussi améliorer votre écoute et votre compréhension de l’anglais en écoutant des chansons. C’est une excellente manière de vous immerger dans la langue.
Tout comme les podcasts, vous avez tous les styles et tous les genres musicaux. D’autant plus que les tubes les plus populaires en ce moment sont les chansons en anglais. D’ailleurs, il existe des chansons adaptées à toutes les générations.

D’autre part, vous pouvez aussi choisir les chanteurs qui articulent clairement pour mieux progresser après. Sinon, vous avez des artistes britanniques et américains qui vous permettront de distinguer la phonétique entre les deux phonétiques.

Pour assurer une totale compréhension, il est préférable d’écouter les chansons, puis, de jeter un coup d’œil aux paroles. Il y a aussi les sites et pages YouTube qui vous permettent de visionner les paroles en même temps que vous écoutez. Vous remarquerez, ainsi, les contextes dans lesquels certains vocabulaires, grammaires, et argo sont utilisés.

Toutefois, il faut noter que la plupart des paroles des chansons en anglais vous aident vraiment dans l’écoute et l’amélioration de la compréhension, mais elles ne sont pas des vraies références pour apprendre l’anglais parlé. En effet, elles reflètent rarement la langue parlée, car elles sont souvent poétiques ou grossières.

 

 

La radio

 

Vous pouvez aussi suivre des émissions en direct à la radio, comme BBC News par exemple, pour progresser en anglais. Tout comme les podcasts, cela permet d’améliorer votre capacité d’écoute. Néanmoins, cette méthode est réservée à ceux qui ont déjà pas mal avancé dans leur apprentissage de la langue. Outre l’impossibilité de ré-écouter votre émission plus tard, son aspect direct rend aussi l’approche plus difficile. Il s’agit donc d’une meilleure option pour sauter du niveau intermédiaire et passer à celui d’avancer.

Plusieurs émissions en anglais sont désormais proposées par de nombreuses chaînes, qu’elles soient francophones ou anglophones. Mais vous pouvez aussi écouter les radios en ligne qui proposent des émissions à votre goût.

 

 

Les films et séries

 

regarder film

 

Toujours pour associer l’agréable à l’utile, regarder les films et les séries vous seront aussi d’une grande aide pour améliorer votre écoute et votre compréhension de l’anglais. De plus, la majorité des séries et films populaires actuels proviennent des Etats-Unis ou du Royaume-Uni.

Si vous êtes débutant, vous pouvez progresser en anglais avec les versions originales des séries que vous avez déjà vu en français. Pour un avancé, l’idéal est de regarder les nouveautés qui vous intéressent directement en version originale.

Les films et les séries vous exposent l’anglais dans son utilisation quotidienne, et dans différents contextes. Ils vous plongent également dans la culture anglo-saxonne. De plus, quand vous regardez votre film ou série préférée, aucun risque que vous vous ennuyez. Vous serez même impatient de regarder la suite, et donc, de mieux avancer dans votre apprentissage.

Cependant, tout comme les chansons, ils ne sont pas suffisants pour maîtriser parfaitement une langue.
Mais faut-il regarder des films et séries en anglais avec des sous-titres ? C’est un vrai dilemme, car les sous-titres peuvent nous faire perdre notre concentration à l’écoute. D’un côté, ils permettent de distinguer la langue parlée et écrite. En fait, tout dépend de votre niveau.

Pour un débutant, il serait préférable de regarder une série ou un film que vous connaissez déjà et sans sous-titre. Par la suite, vous pouvez regarder une nouvelle série, mais cette fois, sous-titrée. Une fois que vous atteindrez le niveau avancé, il est judicieux de ne plus compter sur les sous-titres pour mieux avancer.

 

 

Les autres vidéos que les films et séries

 

De nombreuses vidéos en anglais vous permettent aussi de progresser rapidement. Tout dépend des émissions que vous aimez regarder sur le web. Vous pouvez par exemple suivre des interviews sur vos stars préférées sur YouTube. Sinon, vous pouvez aussi regarder et écouter des tutoriels des influenceurs qui parlent de sujets qui vous intéressent particulièrement. Il y a aussi les documentaires, les micro-trottoirs, les sujets d’actualités, etc.

Le but est d’apprendre à écouter dans différents contextes, dans un langage plus naturel, plus soutenu, quotidien, ou professionnel.

 

 

Progresser en anglais en améliorant son vocabulaire et en rehaussant son niveau de grammaire

 

Pour progresser en anglais, il faut aussi améliorer son vocabulaire et avancer dans la maîtrise de la grammaire.

En ce qui concerne le vocabulaire, c’est un détail qui s’apprend toute une vie. Tout au long de votre apprentissage, et peu importe votre niveau, vous découvrirez que vous ne cesserez jamais de trouver de nouveaux mots. Ce qui signifie qu’il serait impossible de tout maîtriser, et d’apprendre tous les vocabulaires utiles avec les méthodes que nous proposons ici.

 

progresser en anglais lecture

 

Dans ce cas, il est conseillé de choisir le vocabulaire dont vous aurez besoin. Vouloir tout apprendre ne fera que ralentir votre progression et votre maîtrise de la langue. Mais qu’est-ce qu’on entend par vocabulaire utile ? Cela dépend de votre objectif quand vous avez commencé à apprendre l’anglais.

Alors, pour les déterminer, il faut répondre à certaines questions :

  1. Pourquoi avez-vous appris l’anglais ?
  2. Dans quel contexte vous allez l’utiliser le plus ?
  3. Quelle utilisation souhaitez-vous faire de la langue ?

Si vous souhaitez l’utiliser dans le cadre professionnel par exemple, il faut donc orienter votre recherche sur l’anglais des affaires. Mais là encore, il y a plusieurs branches à étudier. Bien évidemment, les vocabulaires utilisés dans le commerce sont différents de ceux qu’on utilise dans le tourisme, etc.

Une fois que vous trouverez les réponses aux précédentes questions, vous pouvez sélectionner les vocabulaires que vous allez noter dans votre carnet, ou que vous allez rechercher dans un dictionnaire.
L’objectif, ici, est de vous enrichir en vocabulaire de façon pertinente. De cette manière, vous aurez la chance de progresser rapidement dans le domaine que vous souhaitez intégrer. Après, vous pouvez toujours élargir votre étude.

À part les différentes méthodes susmentionnées qui permettent aussi d’enrichir votre vocabulaire et d’améliorer votre niveau de grammaire, voici les deux outils les plus conseillés pour avoir de bons résultats.

 

 

La lecture

 

Vous avez sûrement entendu vos professeurs affirmer que la lecture améliore le vocabulaire et le grammaire. Effectivement, la lecture nous permet de découvrir toutes sortes de lexique que nous ne pouvons voir au quotidien. Parallèlement, les livres illustrent clairement les utilisations des grammaires. C’est valable pour toutes les langues. Donc, il est évident que cette option figure parmi les méthodes à adopter pour progresser en anglais.

En revenant un peu sur le point précédent, il est préférable de choisir un livre qui correspond au domaine où vous allez appliquer la langue. Vous pouvez donc avoir recours aux lectures graduées. Pour en savoir plus, découvrez notre top 7 des livres pour apprendre l’anglais.

 

 

Les applications

 

Les applications sont très intéressantes du fait que les options qu’elles proposent sont variées. En effet, vous pouvez découvrir une partie dédiée aux vocabulaires, à la grammaire, etc. Sinon, elles traitent plusieurs thèmes, et fournissent ainsi des vocabulaires correspondant à chaque sujet.

Le plus grand avantage des applications repose sur le fait qu’elles peuvent être téléchargées sur n’importe quel support (téléphone, tablette, ordinateur). Si certaines sont accessibles en hors ligne, il faut impérativement une connexion internet pour d’autres. Elles proposent toutes des options gratuites, mais certaines fonctionnalités peuvent être payantes.

La majorité de ces applications proposent une grande variété d’exercices pour vous aider à mémoriser les vocabulaires que vous avez appris et la grammaire. D’autres proposent directement des tests après le cours.

 

 

Progresser en anglais en travaillant son expression orale

 

À part l’écoute, de nombreuses personnes restent bloquées quand il s’agit de s’exprimer en anglais. Ce sont, effectivement, les deux points les plus difficiles qui peuvent empêcher de progresser en anglais.

S’il est plus facile de connaître et de comprendre les règles grammaticales, et les conjugaisons, la mise en pratique et converser spontanément reste toujours ardue. Bien que vous soyez très à l’aise à l’écrit, la traduction de la pensée de manière instantanée n’est pas évidente. C’est souvent par peur de faire des erreurs. Néanmoins, c’est la seule façon d’avancer dans votre apprentissage.

En fait, même si vous faites des erreurs, dites-vous que votre interlocuteur peut toujours comprendre ce que vous voulez dire. C’est aussi de cette manière que vous pouvez corriger vos erreurs.

Pour commencer, il est conseillé de préparer votre discours et vos conversations à l’avance si vous connaissez déjà le sujet à discuter. Cela peut être une conversation téléphonique, une prise de parole en public, un début de conversation avec un correspondant, etc. Ce qui implique la nécessité d’anticiper les questions. N’hésitez pas à demander à votre interlocuteur de répéter ou de parler moins vite si nécessaire. Vous pouvez aussi adopter les méthodes suivantes.

 

 

Avoir des aide-mémoire

 

Pour éviter de perdre votre fil d’idée, ou de ne pas savoir quoi dire, il est conseillé de préparer un aide-mémoire. Vous pouvez noter dans celui-ci les conversations types qui peuvent être liées à la situation.
Cela revient à anticiper les différentes questions ou les sujets qui peuvent être abordés. Il faut juste tenir compte de l’endroit où vous allez vous rendre, et de la personne avec qui vous allez discuter (cadre professionnel ou amical, personne proche ou assez éloignée, etc.).

 

 

Participez à des meet-up en anglais

 

meet up en anglais

 

Les meet-up sont des événements où plusieurs personnes ayant le même centre d’intérêt se regroupent pour parler d’un sujet relatif à leur passion en commun. Ce phénomène est aujourd’hui très courant, et les sujets peuvent être variés comme la mode, le voyage, la culture, la politique, la cuisine, le sport, etc. Et désormais, il existe aussi des meets-up réservés à l’apprentissage d’une langue.

C’est une bonne option pour mieux progresser en anglais, car non seulement vous rencontrez des gens ayant les mêmes objectifs que vous, mais vous avez aussi la chance de vous exprimer sans gêne, car tout le monde est au même niveau. Vous n’aurez pas d’excuse pour ne pas vous exprimer en anglais. Les séances peuvent se dérouler en anglais et en français ou entièrement en anglais selon le choix de tous les participants. Et les échanges tournent autour de différents sujets.

 

 

L’immersion totale

 

Outre les deux options précédentes, vous pouvez aussi choisir l’immersion totale. Il s’agit de vivre quelque temps dans un pays anglophone. C’est une solution très radicale, mais si vous avez la possibilité de le faire, c’est le meilleur moyen de progresser en anglais. En effet, en étant en contact avec la langue dans votre quotidien, vous développez rapidement vos capacités à écouter, à comprendre, et à vous exprimer.
D’autre part, la plupart des natifs sont compréhensifs si vous ne parlez pas correctement la langue. Ils vous aideront à vous adapter le plus facilement possible.

Vous trouverez, sur le web; plusieurs manières d’alléger votre dépense pour ce type de séjour. Mais si jamais cela reste encore trop cher, la recherche d’un correspondant anglophone est une alternative.

Pourquoi regarder une série en anglais pour débutant ?

La question qui se pose devrait plutôt être “pourquoi ne pas regarder une série en anglais pour débutant ?” En effet, si on veut vraiment apprendre la langue, ne serait-il pas mieux d’explorer toutes les pistes possibles pour améliorer rapidement son niveau ?

Nous avons toujours dit que l’immersion est la manière la plus rapide pour apprendre une langue, et notamment l’anglais. Ce n’est pas faux, mais cela demande beaucoup d’investissements et est assez compliqué à réaliser. Heureusement qu’il existe, aujourd’hui, plusieurs moyens de pratiquer l’anglais au quotidien. Cela peut être la lecture, les diverses applications mobiles, les podcasts, entre autres.

Aujourd’hui, les passionnés de séries télévisées vont être servis. En effet, nous allons voir une sélection des meilleures séries en anglais pour débutant.

 

Les avantages qu’on peut tirer en regardant une série en anglais pour débutant

 

série en anglais pour débutant

 

Regarder une série reste toujours plus amusant que de devoir passer 2 heures dans une salle de cours pour regarder un film en anglais de l’ancienne époque. Au moins, à la maison ou dans le bus, ou n’importe où, vous avez la possibilité de regarder votre série préférée tout en apprenant la langue de Shakespeare. C’est ce qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable.

D’ailleurs, vous n’aurez plus à vous culpabiliser de passer du temps devant votre série préférée. Vous êtes en train d’apprendre une langue vivante de la meilleure des façons possibles.

De plus, dans les séries, vous avez la chance de voir des situations réelles, courantes. Pareillement, vous avez également droit à différentes expressions courantes, idiomatiques, ou des argots récents. Sans oublier les accents et la phonétique aux consonances plus authentiques.

 

 

Notre top 10 des meilleures séries en anglais pour débutant

 

1- FRIENDS

 

friends série anglais débutant

 

Beaucoup d’entre-nous ont bavé devant cette série, et ont été affectées lorsqu’elle a pris fin en 2004. C’est une incontournable si vous recherchez des séries en anglais pour débutant. De plus, à force de regarder les épisodes, vous connaissez sûrement quelques épisodes par cœur. Ce qui facilite encore la compréhension de la version originale. De cette manière, vous n’aurez qu’à noter les vocabulaires et à identifier les contextes dans lesquels ils sont employés.

Si vous ne l’avez encore jamais vu, c’est l’occasion idéale pour découvrir le quotidien drôle et amusant, parfois aussi tumultueux d’une bande d’amis. Elle est idéale pour les débutants grâce aux vocabulaires plus accessibles. Les histoires racontant la vie émotionnelle et professionnelle de chaque personnage, les dialogues contiennent majoritairement des expressions courantes, et des mots au quotidien.

Toutefois, il faut faire un peu de recherche pour comprendre les mots d’argots. De même pour les blagues qui nécessitent un peu de connaissance en culture américaine. Ils ne sont pas très abondants, mais peuvent bloquer un peu la compréhension. Sinon, vous pouvez simplement éviter de vous focaliser là-dessus.
La série est partagée en 10 saisons, ce qui vous permettra de vous imprégner des vocabulaires et des accents des acteurs. Elle vous offre aussi les meilleures réparties en anglais.

 

 

2- How I met your mother

 

HIMYM série anglais pour débutant

 

Si vous avez aimé Friends et cherchez une série assez similaire, il y a How I met your mother. Ou sinon, si vous n’avez pas eu l’occasion d’apprécier la première, ou si vous ne l’aimez pas vraiment, peut-être que vous serez intéressé par HIMYM. Beaucoup de spectateurs ont affirmé que les deux séries sont très similaires.
Si Friends racontent le quotidien de la bande, How I met your mother est l’histoire d’un homme qui raconte à ses enfants sa rencontre avec leur mère. Et pendant qu’il raconte, on voit son histoire quand il était plus jeune, avec ses amis, etc. C’est à ce stade que les auditeurs reprochent la similitude avec Friends.
Mais cela reste tout de même amusant et très intéressant pour apprendre l’anglais quand on est au niveau débutant. En effet, les dialogues dans la série utilisent un langage quotidien, plutôt simple et facile à comprendre.

Cependant, l’humour dans cette série est assez suggestif. Ce qui pousse à conclure que la série est plutôt adaptée aux personnes âgées de plus de 15 ans.

Pendant les 9 saisons de How I met your mother, vous avez l’occasion d’apprendre plus de jeux de mots en anglais, en plus d’améliorer votre niveau de conversation en anglais.

 

 

3- Sex and the city

 

sexe and the city serie debutant anglais

 

Jusqu’ici, l’histoire se déroule à New York. Alors si vous êtes parmi ceux qui développent chaque jour une envie de vivre dans cette ville, vous êtes bien servis. Sex and the city est la série en anglais pour débutant qui est la plus adaptée aux jeunes.

Il s’agit, en fait, de l’histoire de quatre amies trentenaires et toutes célibataires qui habitent à New York. Elles sont des ces filles toujours au top de la mode, bien habillées. Bien-sûr, on parle ici de la tendance de l’époque. N’empêche que certaines tenues restent chics et mignonnes. Mais elles sont souvent confrontées à des situations absurdes qui peuvent être hilarantes, tristes, ou bizarres.

Avec cette série, vous avez toujours une raison de rire, tout en améliorant votre niveau d’anglais. De plus, c’est une occasion de vous familiariser un peu avec la ville de New York (la vie quotidienne avec l’intensité de la ville, la vie nocturne, les événements, etc.). Bien évidemment, vous entendrez des discussions adaptées à votre quotidien. Le petit plus, c’est que différents sujets sont traités (la vie quotidienne, le sexe, l’amour, l’homosexualité, et bien d’autres), sans tabous. Ainsi, Sex and the City ne convient évidemment pas aux enfants.

Avec les six saisons, vous avez largement le temps de prendre note, et d’améliorer votre vocabulaire en anglais.

 

 

4- GREY’S ANATOMY

 

grey's anatomy série débutant anglais

 

Si vous oeuvrez dans la médecine, ou si vous aimez simplement ce domaine, regarder Grey’s Anatomy dans la version originale peut améliorer rapidement votre vocabulaire en anglais.

En fait, il s’agit d’une série médicale dont la majorité des scènes se déroulent dans le Grace Hospital à Seattle. L”histoire concerne principalement Meredith Grey, une chirurgienne qui a su laisser sa marque dans cet hôpital. Mais la série ne se limite pas uniquement au domaine médical et à l’évolution de l’hôpital. Elle met aussi en évidence la vie des amis et collègues de Meredithe, et de Meredith elle-même, que ce soit sur le plan professionnelle ou sentimentale.

Ainsi, la discussion peut être à la fois plus complexe (quand elle traite la partie médecine), et accessible lorsque les personnages commencent un dialogue sur des sujets moins techniques.

Dans ce cadre, il faut éviter cette série si la médecine ne vous passionne en aucun cas. Nous avons toujours dit qu’il faut opter pour une méthode qui nous passionne pour apprendre rapidement.

 

 

5- GAME OF THRONES

 

GOT série anglais débutant

 

Beaucoup disent que Game of Thrones est réservé aux personnes passionné par l’univers fantastique et médiéval. Mais cette série a su séduire beaucoup de monde grâce à ses divers rebondissements et les tumultes en émotion.

Elle raconte des histoires de famille, des dragons, des combats à l’épée, des zombies, des quêtes de pouvoir, et bien sûr, des incontournables histoires d’amour.

Est-ce qu’il s’agit d’une série en anglais pour débutant ? Oui, mais il est préférable d’activer les sous-titres afin de comprendre toutes les subtilités du scénario.

L’avantage avec Game of Thrones, c’est la présence de nombreux acteurs venus du monde entier. Vous avez donc l’occasion d’entendre différents accents anglophones.

Cependant, la série n’est pas adaptées aux plus jeunes à causes des nombreuses scènes de violence choquante, ou encore les scènes de sexe plus ou moins explicites.

 

 

6- Desperate hosewives

 

Desperate Housewives série

 

Si vous aimez les histoires extravagantes, avec des péripéties extraordinaires, vous allez adorer regarder Desperate Housewife dans sa version originale.

En fait, la série raconte le quotidien de quatre “femmes au foyer désespérées” selon le titre. Elles habitent une banlieue assez classique des quartiers résidentiels américains. C’est l’ambiance de vie de ces quatre femmes qui rend la série plus intéressante. Sans oublier les intrigues et la personnalité des femmes qui laissent penser à l’incarnation de stéréotypes bourgeois.

C’est l’une des plus conseillée comme série en anglais pour débutant, car les dialogues sont plutôt clairs. D’autant plus que les actrices principales articulent correctement. Par ailleurs, le langage est assez accessible, même pour un débutant.

Les 8 saisons de Desperate Housewife vous permet donc d’améliorer votre niveau de vocabulaire en anglais, mais surtout votre prononciation. Elle vous apprend aussi quelques points sur la culture des classes moyennes en Amérique.

Elle est adaptée à tout le monde, du moins, pour ceux qui aiment le côté polar.

 

 

7- Peaky Blinders

 

 

Cette série est basée sur une histoire vraie. Originale, non ? Il s’agit notamment de l’histoire d’une famille à moitié Gitane, les Peaky Blinders. C’est une famille de gangsters de Birmingham, qui fait souvent face à plusieurs difficultés et rivalités.

Elle est idéale si vous aimez le mystère, les histoires assez hallucinantes, et les polars historiques. Les intrigues poussent toujours à regarder le prochain épisode. De plus, elle a l’avantage d’être diffusée avec des images de qualités alors que l’histoire se déroule au début du XXème siècle. Ce qui rend le visionnage plus intéressant. Certainement, ce serait moins instructif si l’image n’était pas nette et ne captait pas l’attention des amateurs de séries télévisées.

Elle est intéressante comme série en anglais pour débutant, car le langage utilisé est plus accessible à tous. Elle permet également de perfectionner votre accent et votre vocabulaire en anglais.

La difficulté repose un peu sur l’accent en anglais britanique des personnages. Mais au cours des différents épisodes, on finit par s’accommoder. D’ailleurs, c’est une excellente méthode pour avoir quelques bases en anglais britannique.

Sinon, cette série est aussi adaptée à ceux qui sont intéressés par la littérature anglaise, notamment celle du XXème siècle.

 

 

8- L’incroyable famille Kardashians

 

L'incroyable famille kardashians

 

Si vous aimez la téléréalité, suivre les différentes saisons sur L’incroyable famille des Kardashians est une très bonne alternative si vous recherchez une série en anglais pour débutant.

Bien évidemment, l’émission tourne autour de cette célèbre famille recomposée, notamment leur quotidien, leur vie sentimentale et professionnelle, et les événements. Chaque membre de la famille donne l’impression de jouer un rôle particulier, bien que ce n’est pas une véritable série comme les autres.

Cette émission vous donne une aperçue de la vie des stars :

  • Leur manière d’être quand ils sont en famille, en public, et en soirée
  • Leurs façons de gérer leur business. À ce propos, vous trouverez différentes méthodes, car chaque membre de la famille gère sa propre affaire à sa manière.
  • Leurs manières d’éduquer leurs enfants… La liste est longue.

Vous trouverez aussi des scènes improbables comme les disputes, voire les bagarres entre les membres de la famille. Tout comme vous trouverez des caprices de stars les plus fous.

En bref, vous ne risquez pas de vous ennuyer, car les scènes sont variées, traitant le quotidien plus ou moins normal d’une famille, ainsi que les choses auxquelles une personne lambda ne peut se permettre.

Cette série fait partie de notre sélection parce que c’est un meilleur moyen d’apprendre l’anglais au quotidien et l’argot anglais moderne.

 

 

9- House of Cards

 

House of cards série anglais débutant

 

Si vous aimez l’élaboration de plans, les séries qui tournent autour des manigances, de la manipulation, de la soif de pouvoir et tout, House of Cards est une des séries en anglais pour débutant qu’il vous faut. Le personnage principal dans la série essaye à tout prix d’accéder au pouvoir.

Vous aurez donc l’occasion de vivre une aventure dans la maison blanche à travers la série, tout en ayant quelques idées sur les rouages de la politique américaine.

Le niveau d’anglais dans House of Cards est plutôt accessible, malgré les jargons politiques et judiciaires qui sont assez complexes. Mais la série vous permet de voir le type de vocabulaire, d’expression, et de ton en anglais utilisé dans un milieu professionnel de haut niveau comme dans la maison blanche. Sinon, vous entendrez également des vocabulaires classiques lors des simples dialogues.

Vous pouvez activer le sous-titre en FR ou vous tenir prêt à faire quelques recherches pour mieux comprendre les vocabulaires complexes.

 

 

10- The Office

 

The office série

 

Et la dernière, mais non pas la moindre, de notre sélection de séries en anglais pour débutant, c’est The Office. Cette série raconte le quotidien des employés de bureau dans une société de vente de papiers. Elle présente ainsi différentes situations, plutôt professionnelles, mais aussi quelques parties émotionnelles. Le personnage le plus remarquable est le responsable assez loufoque. En fait, c’est lui qui met les employés dans des situations assez drôles et/ou surprenantes.

The Office est intéressante pour apprendre l’anglais utilisé dans la vie courante, mais aussi celle que l’on utilise en entreprise. Autrement dit, elle permet d’améliorer votre niveau de langage professionnel. D’autre part, tout au long des 9 saisons de la série, vous aurez toujours une raison de rire et de continuer votre apprentissage.

Pourquoi apprendre l’anglais ?

La question « pourquoi apprendre l’anglais ? » trotte souvent dans l’esprit des jeunes français. En effet, dès l’enfance,  à 6 ans pour être plus précis, les cours d’anglais sont obligatoires en France. Et qui dit obligation dit souvent rejet, voire dégoût.

Bien que l’apprentissage de la langue anglaise commence dès le plus jeune âge un peu partout dans le monde, cette langue reste la bête noire de beaucoup d’entre nous. C’est peut-être parce que nous avons négligé son importance dès le départ.

Mais pourquoi apprendre l’anglais exactement ? Quels avantages pouvons-nous tirer si nous maîtrisons cette langue ? Découvrons les réponses dans les lignes qui suivent. Voici quelques unes des raisons qui pourront peut être transformer le cauchemar de votre adolescence en un fabuleux outils.

 

 

Pour développer son cerveau

 

pourquoi apprendre l'anglais

 

Selon plusieurs études, être au moins bilingue permet à un individu d’avoir un cerveau plus développé qu’une personne monolingue. Être polyglotte serait encore mieux. Ce qui est totalement contraire à l’idée toute faite comme quoi être bilingue limite les facultés intellectuelles.

Voilà donc une des bonnes réponses à la question “pourquoi apprendre l’anglais ?”.

En fait, apprendre la langue anglaise ainsi que d’autres langues vivantes permet de stimuler les fonctions exécutives du cerveau. Cela concerne notamment les facultés cognitives qui améliorent notre capacité de planifier et de contrôler nos faits et gestes.

Ces avantages sont plus appuyés si on commence à commencer l’immersion dès le plus jeune âge. De plus, les enfants, à partir de l’âge de 6 ans, assimilent rapidement, et peuvent devenir bilingue rapidement. C’est parce que la plasticité neuronale est plus forte à cet âge.

Par contre, cela ne signifie en rien qu’apprendre l’anglais peut impacter l’intelligence dans tous les domaines. Cela permet principalement au cerveau de capter et de traiter les informations rapidement. L’apprentissage d’une langue étrangère permet aussi de travailler la mémoire. En effet, apprendre l’anglais avec le français pousse chaque étudiant à se concentrer sur deux éléments à fois.

Ainsi, apprendre l’anglais permet de lutter contre le vieillissement du cerveau. Cela s’applique tant pour les plus jeunes que pour les personnes déjà âgées. Nous avons vu les avantages chez les enfants, mais pour les personnes âgées, cela limite le déclin cognitif qui vient souvent avec l’âge.

 

 

 

Pourquoi apprendre l’anglais ? C’est une langue internationale

 

Actuellement, malgré les différentes langues comme le mandarin ou l’espagnol qui prennent de l’ampleur, l’anglais reste une langue internationale utilisée dans presque tous les continents. En fait, à part le fait que plusieurs pays l’apprennent à un certain âge, elle est aussi la langue natale de plus de 399 millions de personnes dont la plupart sont issues de la colonisation.

Il permet donc de communiquer partout dans le monde. Elle offre, de ce fait, plusieurs opportunités et ressources inattendues. C’est pourquoi apprendre l’anglais est obligatoire dès le primaire dans de nombreux pays.

Actuellement, on compte plus de 942 millions de personnes qui parlent anglais. Et à cette ère globalisée, l’échange et la communication avec l’étranger sont des indispensables dans plusieurs domaines. Dans l’Union Européenne, l’anglais compte parmi les 24 langues officielles.

En plus de pouvoir parler l’anglais et échanger avec des personnes venant de différents pays, l’anglais permet donc de découvrir plusieurs opportunités, professionnelles ou personnelles. Cela peut concerner les études, les voyages, le travail, etc.

Comme bonus, vous faites aussi partie de la statistique des anglophones sur la planète. Ce n’est pas grand chose à première vue, mais cela reste dans la tendance actuelle.

 

 

Pour les études

 

pourquoi apprendre l'anglais

 

Pour le moment, le mandarin occupe la première place en tant que langue la plus parlée du monde. Toutefois, l’anglais reste la première langue indispensable exigée pour étudier dans une université non-francophone à l’internationale. En effet, avec le français, c’est une langue dite “de travail”. Mais au fil du temps, le français a été dépassé. Cela a notamment pris effet quand l’Angleterre a pris son envol économique.

Apprendre l’anglais est donc indispensable si l’envie de travailler dans une université à l’étranger vous traverse.

Mais il ne s’agit pas uniquement d’étudier dans un établissement non-francophone. Maîtriser la langue anglaise est un vrai atout pour les études dans son ensemble. En effet, l’anglais, ne serait-ce que des connaissances de bases (la compréhension en lecture), peut aider chaque étudiant à compléter les informations dont ils auront besoin pour finir leurs études. En fait, la plupart des thèses en ligne, ou des documents pertinents sur le web sont en anglais. Mais tout dépend du type d’information recherché.
La connaissance de l’anglais vous permet aussi de suivre des formations en ligne dont nombreuses sont diffusées dans cette langue. Cela peut être des formations particulières, mais il y a également beaucoup d’universités, un peu partout dans le monde, qui proposent des cursus en ligne.

 

 

Pour découvrir plusieurs opportunités dans sa vie professionnelle

 

À part les études supérieures, la maîtrise de l’anglais offre également plusieurs opportunités de travail.

Se démarquer des autres candidats

 

La plupart des offres d’emploi exigent, en effet, la maîtrise de la langue. Vous pouvez donc inscrire fièrement votre niveau, notamment, “anglais courant” ou “anglais opérationnel” dans votre CV.

Et bien que ce ne soit pas un critère obligatoire, c’est toujours un atout pour un candidat. Parmi les centaines de candidatures reçues, les entreprises favorisent toujours ceux qui disposent d’un atout par rapport aux autres. D’ailleurs, nombreux sont les recruteurs qui mentionnent ce détail dans leurs annonces : “l’anglais serait un atout”.

Et même si ce n’était pas le cas, il arrive que les recruteurs proposent directement une petite discussion en anglais pendant l’entretien. Vous serez bien épargné des sueurs froides si vous maîtrisez un tant soit peu la langue.

 

Travailler à l’international

 

D’autre part, vous pouvez aussi avoir l’occasion de vous présenter à un concours dans les organismes internationaux, ou de postuler simplement à des offres similaires. Les offres sont variées dans ce secteur, mais la concurrence est assez rude, et sans la maîtrise de la langue anglaise, vos chances de réussite sont réduites, voire nulles.

Par ailleurs, vous pouvez également envisager de poursuivre votre carrière à l’étranger. Les annonces adressées aux anglophones situés aux quatre coins du globe sont de plus en plus nombreuses.

Sinon, vous pouvez aussi prospecter des boîtes qui pourraient s’intéresser à votre service. On ne sait jamais. Par la suite, la société pourrait exiger de vous un déménagement dans la ville où se situe leur local. Sinon, la collaboration peut aussi se faire à distance. Dans cette optique, le Canada est le pays qui fait le plus appel à l’immigration pour une opportunité de travail. Les francophones et anglophones sont les plus sollicités pour la plupart des offres.

Avec une bonne maîtrise de l’anglais, vous pourriez aussi être le représentant de la société à l’étranger. Vous aurez ainsi l’occasion de voyager grâce à votre job.

 

Élargir votre réseau professionnel

 

Pour les entrepreneurs, pourquoi apprendre l’anglais n’est pas une question qui se pose. Cela doit être une évidence, car cela vous permettra d’élargir votre champ d’activité. Vous serez aussi probablement amené à travailler avec des clients ou partenaires étrangers. Maîtriser les langues les plus utilisées comme l’anglais, le mandarin, l’espagnol, etc. est donc fortement recommandé. Cela vous évitera sûrement des moments de gêne pendant une réunion, ou un rendez-vous d’affaires.

Il est donc important de savoir converser en anglais des affaires dans un cadre professionnel. En plus d’être un avantage par rapport aux concurrents, cela aide aussi à améliorer la confiance en soi.

 

Pour accéder à plusieurs informations internationales

 

pourquoi apprendre l'anglais

 

En plus des formations, des cours, et des thèses en ligne, la connaissance de l’anglais permet d’accéder à tous les types de blogs et à différents articles de presse. Sinon, cela permet simplement d’accéder à tous les sites que vous voulez.

Si vous êtes adeptes du shopping en ligne, apprendre l’anglais vous serait d’une aide pour dénicher des bonnes affaires. En fait, la plupart des sites de vente en ligne qui existent actuellement sont en langue anglaise.

Sinon, la plupart des youtubeurs ou influenceurs vedettes du moment sont anglophones. Vous pouvez les suivre sans difficulté, être au top des dramas et suivre des tutos variés en anglais. Pareillement, les tubes tendances de nos jours sont en anglais. Ce serait dommage de devoir se taire quand on entend une chanson qu’on aime bien, mais dont on ne connaît pas la parole ou  encore pire si on chantait à tue-tête alors qu’on ne connaît pas les paroles ou qu’on les prononce mal (expérience personnel dans ce domaine). Le mieux c’est de maîtriser les paroles, la phonétique, et surtout, de comprendre ce que le chanteur veut dire.

Comme la musique, vous pouvez aussi regarder plusieurs films en version originale, sans attendre que la version française soit sortie.

 

Pour s’amuser

 

À part la possibilité de regarder des films en version originale, ou de comprendre ce qu’une chanson veut dire, la langue anglaise peut aussi nous divertir. Autrement dit, il est aussi possible de faire de l’apprentissage de la langue anglaise une activité amusante.

En fait, plusieurs méthodes pour apprendre l’anglais sont proposées par plusieurs entités de formation, ou par les applications en ligne. Certaines applications proposent, par exemple, d’apprendre l’anglais tout en jouant à des devinettes, à assembler des phrases, à décrire une image, à reproduire la phonétique, etc. Plusieurs établissements de formation proposent également des techniques similaires.

Toutefois, cette technique nécessite une pratique quotidienne pour que cela ait un effet sur notre niveau d’anglais. La pratique est d’ailleurs indispensable pour tous types de cours, mais avec les méthodes ludiques, il faut plusieurs répétitions avant de comprendre la structuration d’une phrase, ou les règles de grammaire, … C’est pourquoi apprendre l’anglais en classe est tout de même conseillé.

Sinon, faire un cours d’anglais vous permet aussi de vous faire des nouveaux amis, ou des nouveaux contacts. C’est toujours amusant d’avoir quelqu’un à qui parler et avec qui faire une pratique quotidienne.
Vous pouvez également vous amuser en donnant des cours à des enfants si vous maîtrisez l’anglais. Rien de plus fun que de transmettre son savoir de manière ludique, tout en améliorant notre niveau.

 

Pour voyager à travers le monde

 

Malgré le fait que la langue anglaise est apprise dès 6 ans en France, nombreux sont encore ceux qui ont des difficultés à communiquer dans un pays anglophone. C’est sûrement à cause du fait que c’est simplement obligatoire, et que les enfants ne sont pas incités à sortir de leur zone de confort. Voilà pourquoi apprendre l’anglais de manière plus approfondie est nécessaire si vous voulez parcourir le monde.
Qui n’aime pas voyager ? Mais la barrière de langue est souvent un blocage pour ne pas visiter tel ou tel endroit. Il n’y a pas que la peur de ne connaître personne, mais il y a aussi l’angoisse de ne pas savoir s’y prendre dans les hôtels, ou dans les restaurants, etc.

Si vous demandez à plusieurs personnes pourquoi apprendre l’anglais, la possibilité de voyager partout fera toujours partie des réponses vedettes.

Cela reprend le fait que l’anglais est une langue internationale. En maîtrisant cette langue, vous pouvez voyager partout sans avoir peur d’être incompris. Si vous entrez dans un hôtel, vous pouvez exprimer vos besoins, et faire votre réservation en toute tranquillité. Si vous voulez demander votre chemin, il suffit de vous assurer que la personne connaît un peu l’anglais pour mieux vous orienter.

De plus, la plupart des destinations de rêve d’aujourd’hui, comme la Thaïlande, Le Laos, l’Indonésie, et bien d’autres privilégient la langue anglaise à part leur langue locale.

En parallèle, vous avez aussi la possibilité d’accueillir des voyageurs anglophones. C’est toujours intéressant de faire de nouvelles connaissances et de découvrir de nouvelles cultures. C’est aussi très honorant de pouvoir aider quelqu’un dans la rue pour trouver son chemin par exemple.

 

Pour se faire des connaissances à l’international

 

Pourquoi apprendre l’anglais permet de multiplier ses relations et de tisser plusieurs liens sociaux avec des étrangers ? Tout simplement parce que c’est une langue qu’on parle ou qu’on étudie dans plusieurs pays.
Pendant vos voyages, par exemple, vous pouvez tisser des liens d’amitié avec les habitants de la ville où vous vous êtes logés. Grâce aux nombreux outils et plateformes en ligne que nous offre la technologie, vous pouvez rester en contact avec eux.

Vous pouvez également entrer dans des forums pour échanger avec les étudiants étrangers ayant le même cursus que vous.

Sinon, il y a aussi les sites de rencontres dans lesquelles vous pouvez trouver un ami, ou un partenaire à vie. Certes, les sites francophones dédiés à ce genre d’activité sont nombreux, mais vous pouvez élargir votre relation si vous maîtrisez l’anglais.

Mais vous pouvez aussi demander à un correspondant anglophone d’être votre mentor dans votre apprentissage de la langue. Vous n’êtes pas obligé de choisir un correspondant américain ou britannique. De nombreux pays utilisent aussi l’anglais comme langue officielle.

L’intérêt d’avoir des connaissances à l’international, c’est que vous pouvez améliorer votre niveau anglais, mais aussi vous aurez quelqu’un avec qui discuter, partager des nouvelles, et pourquoi pas, faire des rencontres par la suite. Vous pouvez par exemple devenir son guide lors de son voyage dans votre pays, et inversement.

En tout cas, apprendre l’anglais vous ouvre la porte dans de nombreux domaines, et vous permet aussi de vous épanouir sur le plan professionnel et personnel.

Pour encore plus d’informations, découvrir des techniques d’apprentissage récupérez votre ebook gratuit et vos vidéos en remplissant le formulaire ci-dessous.

Les 400 mots les plus utilisés en anglais

L’apprentissage d’une langue étrangère est plus pratique avec la connaissance et la maîtrise des phrases, des expressions, et des mots courants. C’est pourquoi ces éléments font souvent parti des programmes de cours. C’est justement la raison pour laquelle nous allons voir, dans cet article, les 400 mots les plus utilisés en anglais, voire un peu plus.

En fait, il existe des vocabulaires très fréquents qui composent environ 65 % des mots d’une discussion, d’un texte, d’une chanson, … Ce qui veut dire que vous avez sûrement déjà vu et/ou entendu nombreux d’entre eux. Vous n’aurez donc pas du mal à les mémoriser et à les utiliser dans une phrase ou une discussion.

 

Pourquoi retenir la liste des vocabulaires courants en anglais ?

400 mots les plus utilisés en anglais

 

L’apprentissage et la mémorisation d’une liste de vocabulaire sont des étapes indispensables dans la formation en langue anglaise. En fait, sans compter les gestes, il est impossible de communiquer sans les mots. Et en parlant de mot, il y a ceux qui sont plus utilisés que d’autres. Il faut donc les maîtriser en premier.

Nous avons déjà vu la liste des phrases les plus courantes en anglais. Celles-ci nous permettent de communiquer dans une situation particulière et précise. Pour ce qui est des mots les plus utilisés en anglais, nous pouvons les entendre et les utiliser dans différents contextes, que ce soit dans un cadre professionnel ou non. C’est aussi valable pour les autres langues étrangères.

Pour faciliter la compréhension et la mémorisation de ces mots, nous allons présenter la liste par catégorie et par ordre alphabétique.

 

Les noms (the nouns)

 

400 mots les plus utilisés en anglais

 

Il existe plusieurs noms qui figurent parmi les mots les plus utilisés en anglais. En voici une liste énumérée par ordre alphabétique. À noter que cela peut correspondre à des noms d’animaux, de nature, d’objet, du corps, de personne, du monde, de mesure, et à des noms abstraits. Les noms composent également la plupart des mots les plus utilisés en anglais.

 

Age : âge

Air : air

Animal : animal

Area : aire – zone

Base : base

Beauty : beauté

Bed : lit

Bird : oiseau

Boat : bateau

Body: corps

Book: livre

Box: boite

Boy : garçon

Car : voiture

Center : centre

Children : enfants

City : ville

Class : classe

Color : couleur

Country : pays

Course : terrain, parcours

Day : jour

Dog : chien

Door : porte

Earth : Terre

East : l’est

End : fin

Example : exemple

Eye : yeux

Face : visage

Fact : un fait

Family : famille

Farm : ferme

Figure : chiffre

File : dossier

Fire : feu

Fish : poisson

Food : nourriture

Foot : (feet au pluriel) : pied

Force : force

Form : forme

Friend : ami

Game : jeu

Girl : fille

Ground : sol

Group : groupe

Hand : main

Head : tête

Heat : chaleur

Help : aide

Home : maison

Hour : heure

House : maison

Idea : idée

Inch : pouce

Interest : intérêt

Island : île

King : roi

Land : terre

Letter : lettre

Light : lumière

Line : ligne

List : liste

Love : amour

Machine : machine

Man (mens au pluriel) : homme

Map : carte

Measure : mesure

Mile : 1 mile (1,61 km)

Mind : esprit

Minute : minute

Money : argent

Moon : lune

Morning: matin

Mother : mère

Mountain : montagne

Music : musique

Name : nom

Night : nuit

North : le nord

Notice : remarque

Noun : nom

Number : numéro

Object : objet

Order : commande

Paper : papier

Part : part

Pattern : modèle

People : gens

Person : personne

Picture : image

Piece : pièce

Place : place

Plane : avion

Plant : plante

Point : point

Port : port

Pound : une livre (monnaie)

Power : pouvoir

Problem : problème

Product : produit

Question : question

River: rivière

Road: route

Room: chambre / pièce

Round: rond

Rule: règle

School : école

Science : science

Sea : mer

Sentence : phrase

Shape : forme

Ship : navire

Side : côté

Size : taille

Snow : neige

Song : chanson

Sound : son

South : le sud

Star : étoile

State : État

Step: pas (pour exprimer une étape, un pas de mache)

Story : histoire

Street : rue

Sun : soleil

Surface : surface

Table : table

Tail: queue

Test : test

Thing: chose

Thought: pensée

Time : temps

Towel: serviette

Town : ville

Travel : voyage

Tree : arbre

Unit : unité

Voice : voix

War : guerre

Water : eau

Way : chemin

Week : semaine

West : l’ouest

Wheel : roue

Wind : vent

Wood : bois

Word : mot

Work : travail

World : monde

Year : année

 

Les adjectifs les plus employés

 

 

Dans la catégorie des adjectifs, on trouve les couleurs, les chiffres, les qualités, et les autres adjectifs non-catégorisés.

Best : meilleur

Better : mieux, meilleur

Souvent utilisé pour comparer. Par exemple : This car is better than this one : Cette voiture est mieux/meilleure que l’autre.

Big : grand, gros, important

Black: noir

Blue: bleu

Busy: occupé

Clear : clair, net

Common : commun, ordinaire

Complete : complet

Correctable : corrigible

Dark : noir, foncé

Deep : profond

Direct : direct

Done : terminé, fait

Pour exprimer une réalisation. Par exemple : Did you finished the liste ? – It’s done. Avez-vous terminé la liste ? – C’est fait.

Dry : sec

Far : loin

Fast : rapide

Few : peu

Final : final, dernier

Fine : bien, agréable, plaisant

First: premier

Five: cinq

Four: quatre

Free: libre

Full: plein

Gold: or

Good: bon, bien

Great: génial

Green: vert

Half: demi

Hard: difficile

Hot: chaud

Hundred: cent

Kind: gentil

Large: large

Last : dernier

Late : en retard

Less : moins

Little : peu

Long : long

Low : faible – bas

New : nouveau

Next : suivant

Numeral : numéral

Old : vieux

Other : autre

Plain : ordinaire, évident

Possible : possible

Quick : rapide

Ready : prêt

Real : réel, vrai

Red: rouge

Rich: riche

Right: droite, juste

Same : même, identique

Second : second

Several : nombreux

Short: court

Simple: simple

Six: six

Slow: lent

Small: petit

Special: spécial

Strong: fort

Ten: Dix

Thousand: mille

Three: trois

Top: haut

Usual: habituel

Warm: chaud

Well: bien

White: blanc

Whole: entier

Young : jeune

 

Les verbes les plus utilisés en anglais

 

400 mots les plus utilisés en anglais

 

Vous vous en doutez que les verbes représentent aussi une grande partie des mots les plus utilisés en anglais. C’est sûrement le cas de toutes les langues. Nous avons déjà vu les verbes irréguliers mais voici la liste dees verbes anglais les plus fréquents.

To Act : agir

To Add : ajouter

To Answer : répondre

To Appear: apparaître

To Ask: demander

To Be, been, are, am, was, were: être

To Begin, began : commencer, débuter

To Bring, brought : apporter

To Build : construire

To Call : appeler

To Care : prendre soin de

To Carry : porter

To Cause : provoquer

To Change : changer

To Check : contrôler

To Close : fermer

To Come, came : venir

To Contain : contenir

To Cover : couvrir

To Cross : traverser

To Cry : pleurer

To Cut : couper

To Decide : décider

To Develop : développer

To Differ : différer

To Do, does, did : faire

To Draw: dessiner

To Drive : conduire

To Ease: faciliter

To Eat : manger

To Fall : tomber

To Feel : ressentir

To Fill : remplir

To Find : trouver

To Fly : voler

To Follow : suivre

To Get, got : obtenir

To Give, gave : donner

To Go, went : aller

To Govern : gouverner

To Grow : grandir

To Happen : se passer

To Have, has, had : avoir

To Hear, heard : entendre

To Help : aider

To Hold : tenir

To Keep : garder

To Know, knew : savoir

To Laugh : rire

To Lay : coucher

To Lead : mener

To Learn : apprendre

To Leave, left : quitter

To Like : aimer

To Listen : écouter

To Live : vivre

To Look : regarder

To Love : aimer

To Make, made : faire

To Mark : marquer

To Mean : signifier

To Miss : manquer

To Move : bouger

To Need : avoir besoin

To Note : noter

To Open : ouvrir

To Own : posséder

To Pass : passer

To Play : jouer

To Press : appuyer

To Produce : produire

To Pull : tirer

To Put : mettre

To Rain : pleuvoir

To Reach : atteindre

To Read : lire

To Record : enregistrer

To Remember : se souvenir

To Rest : se reposer

To Run, ran : courir

To Say, said : dire

To See, saw : voir

To Seem : sembler

To Serve : servir

To Set : mettre en place

To Show : montrer

To Sing : chanter

To Sit : s’asseoir

To Sleep : dormir

To Spell : épeler

To Stand, stood : se tenir debout

To Start : commencer

To Stay : rester

To Stop : arrêter

To Study : étudier

To Take, took : prendre

To Talk : parler

To Teach : enseigner

To Tell, told : dire

To Think : penser

To Travel : voyager

To Try : essayer

To Turn : tourner

To Use : utiliser

To Wait : attendre

To Walk : marcher

To Want : vouloir

To Watch : regarder

To Wonder : demander

To Work : travailler

To Write : écrire

 

Les modaux

 

Les modaux sont utilisés pour exprimer des fonctions comme : la permission, la capacité, l’obligation, l’interdiction, le manque de nécessité, l’éventualité, la possibilité, et pour donner un avis.

Can /could : capacité, permission (Can I use this pen ? Puis-je utiliser ce stylo)

May /might: permission, éventualité, conseil (it may rain this afternoon)

Must : obligation, forte certitude (Might I suggest an idea?)

Should : suggestion, conseil (I should go to the market)

Would : bon vouloir, volonté forte (I would like a glass of wine)

 

 

Les prépositions, les adverbes, et les autres mots

 

Dans cette dernière partie relative aux mots les plus utilisées en anglais, nous allons voir les prépositions, les adverbes, ainsi que les autres mots qui ne sont pas compris dans les précédentes catégories.

A : un, une

About : sur, au sujet de

Above : au-dessus

After : après

Again : encore

Against : contre

Ago : il y a, depuis

All : tout

Also : aussi

Always : toujours

An : un, une (devant une voyelle)

And : et

Any : tout, n’importe lequel

As : comme

At : à, de, en train de

Back : arrière

Before : avant

Behind : derrière

Between : entre

Both : tous les deux

But : mais

By : par, de

Certain : certain

Down : en bas

During: pendant

Each: chaque

Enough: assez

Even : même

Every : tous

Far : loin

For : pour

From : de, à partir de

He : il

Her : son, sa (pour un personnage feminin)

Here : ici

Him : son, sa (pour un personnage masculin)

His : le sien, la sienne

How : comment

I : je

If : si

In : dans

It   : il, elle, ce (pour un objet)

Just : juste

Lot : beaucoup

Main : principal

Many : beaucoup

Me : moi

More : plus

Most : le plus

Much : beaucoup

My : mon, ma, mes

Near : près

Never : jamais

No : non, marque de négation

Nothing: rien

Now: maintenant

Of : de

Off : éteint, absent

Often : souvent

On : sur, dans, par

Once : une fois que

One : un, une

Only : seulement

Or : ou

Our : notre

Out : dehors

Over : sur, plus de

Perhaps : peut-être

Self : soi

She : elle

Since : depuis

So : donc

Some : certain(e)(s)

Soon : bientôt

Still : encore

Such : tellement, tel

Than : que

That : ce, cet, cette

The : le, la

Their : leur

Them : leur

Then : puis

There : là

These : ceux-ci, celles-ci

They : ils, elles, eux

This : ce, cet, cette

Those : ceux, celles

Though : bien que

Through : par

To : à

Together : ensemble

Too : aussi

Toward : vers

Under : sous

Until : jusqu’à

Up : en haut

Us : nous

Very : très

We: nous

What : quoi

When : quand

Where : où

Which : quel, quelle

While : tandis que

Who : qui

Why : pourquoi

With : avec

Yes : oui

Yet : encore

You : toi

Your : ton, ta, tes

 

 

Astuces pour apprendre ces mots courants en anglais

 

 

400 mots, c’est beaucoup ! Certes, mais avec de la volonté, et en appliquant une technique fonctionnelle, ils seront beaucoup plus facile à mémoriser. Voici les étapes à suivre pour facilement retenir ces mots les plus utilisés en anglais.

Il faut d’abord commencer à trier les mots que vous connaissez déjà. Mettez une croix devant ces derniers pour réduire la liste au maximum. Ensuite, il est conseillé de faire un planning de révision. Pour une semaine, vous pouvez réserver les six jours pour l’apprentissage, et le dernier jour pour tout réviser. Il est préférable de se fixer un objectif d’au moins 10 mots par jour. Il faut donc lister tous les mots que vous allez apprendre pour une semaine. Le nombre dépend de votre objectif journalier.

Pour le 7ème jour, vous pouvez demander à un proche de vous interroger, ou essayer de faire une phrase avec les mots que vous avez appris pendant la semaine. Si vous n’êtes pas encore arrivé à ce niveau, vous pouvez aussi chercher des phrases sur Internet contenant ces mots pour mieux comprendre leur utilisation. Vous pouvez ensuite reproduire avec d’autres exemples. Sinon, il est aussi possible de créer un petit dialogue avec les mots que vous avez appris.

N’oubliez pas de recommencer l’exercice avec des nouveaux mots la semaine suivante. Et dans tous les cas, il faut toujours réviser régulièrement afin de les graver dans votre mémoire.

Pourquoi utiliser des Podcasts pour apprendre l’anglais ?

Dans les précédents articles sur les outils pour apprendre l’anglais rapidement, nous avons toujours vu les podcasts. En effet, ce support est un des meilleurs moyens pour apprendre l’anglais, surtout à l’oral.

Mais comme les articles étaient relatifs à tous les supports, nous n’avons pas pu voir en détail les avantages d’un podcast pour apprendre l’anglais. Pourtant, ils sont nombreux. Dans cet article, nous pouvons enfin les découvrir et voir comment trouver les bons podcasts pour chaque niveau.

 

Les podcasts améliorent la compréhension orale, mais plus encore …

 

Podcast apprendre anglais

 

La compréhension orale est l’une des étapes de l’apprentissage qui posent beaucoup de blocages. En effet, il est souvent difficile d’assimiler la prononciation, et l’écoute, notamment la compréhension de son interlocuteur.

Grâce aux podcasts, cette étape peut être plus rapide et plus facile que si on suit un cours normal ou que si on se contente des applications pour apprendre l’anglais. Aujourd’hui, les podcasts pour apprendre l’anglais sont très nombreux, puisque les auditeurs se développent aussi rapidement.

En plus d’un passe-temps très captivant, les podcasts vous permettent une immersion complète. Le fait que le podcasteur ou ses invités ne parlent que l’anglais vous oblige à être attentif. De cette manière, l’écoute et la compréhension s’améliorent rapidement.

D’autre part, l’absence d’un écran évite que les auditeurs se perdent en regardant les scènes ou les sous-titres en français. C’est-à-dire qu’ils peuvent se focaliser facilement sur le contenu, notamment les mots de vocabulaire, la prononciation, et les expressions utilisées.

 

 

Ecoutez à votre rythme

 

L’écoute est l’une des clés de la réussite pour apprendre une langue, et l’anglais ne fait pas exception. Avec les podcasts, vous pouvez écouter et apprendre à votre rythme. En effet, vous pouvez reprendre un passage jusqu’à ce que vous comprenez le sens, mettre en pause le temps que vous changez de position par exemple, prendre des notes, etc.

D’ailleurs, certains podcasts pour apprendre l’anglais proposent parfois une transcription de l’enregistrement. Il est donc possible de le réécouter tout en lisant la transcription. Ainsi, vous pouvez corriger vos erreurs lors de l’écoute à nue, et aussi améliorer la prononciation de certains mots. Bien évidemment, cela permet aussi de trouver la signification des mots difficiles ou nouveaux lexiques dans un dictionnaire.

À noter qu’il est également important de prendre le temps de répéter ce que l’orateur dit. Une fois que vous avez compris ce qu’il veut réellement dire, vous pouvez vous exercer à la prononciation. Écouter et connaître la prononciation d’un mot sont une chose, mais se familiariser avec ces deux éléments en est une autre. Pour cela, il est important de répéter ce que le podcasteur a évoqué, surtout, si vous avez du mal avec un mot en particulier. Ce serait encore mieux si vous pouvez vous enregistrer et comparer votre prononciation à l’original.

Au début vous serez surpris du résultat car le fait d’écouter sa propre voix sur un enregistreur est assez spécial mais à force de recommencer l’opération vous vous améliorerez c’est sur ! Lancez vous le défi dès aujourd’hui d’enregistrer une ou deux  phrases tous les jours pendant un mois, à la fin du mois écoutez la version du premier jour et ensuite la dernière version. Vous serrez probablement très surpris.

 

 

Accessibles à tout moment et partout

 

Auparavant, il était encore difficile d’accéder aux différentes méthodes d’apprentissage. Mais aujourd’hui, même un podcast pour apprendre l’anglais est très accessible.

Peu importe où vous vous trouvez, un podcast est accessible à l’international. D’autre part, de nombreux enregistrements peuvent être téléchargés sur votre Smartphone. Vous pouvez donc l’avoir à portée de main et l’écouter à tout moment. Si vous préférez vous consacrez à la suite de vos cours d’apprentissage pendant vos temps libres, vous pouvez écouter les podcasts dans le bus, en conduisant, pendant que vous faites les courses, ou pendant que vous faites votre jogging, etc. Puisqu’il ne requiert que votre sens de l’ouïe, vos mains et votre vue sont libres pour faire autre chose. Toutefois, il faut veiller à ce que cela ne perturbe pas votre concentration lors de l’écoute.

Par ailleurs, les podcasts pour apprendre l’anglais sont accessibles en ligne ou hors ligne. Il est évident que vous pouvez écouter vos téléchargements hors connexion, mais vous pouvez écouter de nouvelles émissions en ligne. Il suffit de prendre votre Smartphone et votre écouteur tout le temps afin que vous puissiez les écouter quand vous voulez, et où vous voulez.

Sinon, il existe aussi des formats de podcast très variables. Vous pouvez donc choisir un podcast court (5 à 15 minutes) si vous choisissez d’en écouter un pendant vos petites pauses. Mais vous pouvez écouter des formats longs (jusqu’à plusieurs heures) si vous envisagez d’accélérer votre apprentissage.

 

 

Les podcasts pour apprendre l’anglais sont gratuits

 

podcast pour apprendre l'anglais gratuit

 

L’acquisition des différentes méthodes d’apprentissage d’une langue est souvent difficile et coûteuse. C’est surtout le cas des livres, ou des abonnements à des sites particuliers ou à des plateformes d’apprentissage. Il existe, évidemment, des formations et des accès gratuits, mais la plupart d’entre eux sont limités. Par exemple, l’accès gratuit sur une plateforme s’arrête à partir d’un certain niveau ou après quelques jours d’essai. D’ailleurs recevez votre ebook gratuit en cliquant ici

Pour ce qui est des podcasts, dans 95% des cas l’abonnement et le téléchargement ne nécessitent aucuns frais. Même si vous souhaitez accéder à plusieurs enregistrements, aucun paiement ne vous sera réclamé. Autrement dit, l’accès à ces derniers ne sont pas uniquement faciles, mais sont aussi entièrement gratuits. Et cela concerne tous types de podcasts, que ce soient des émissions radiophoniques, des enregistrements sur un thème précis, des talks, etc.

Cette gratuité des podcasts signifie qu’ils peuvent constituer une solution plus économique, et plus intéressante dans votre parcours d’apprentissage de la langue anglaise. Comparés aux livres par exemple, en plus d’être gratuit, les podcasts pour apprendre l’anglais vous permettent de connaître de nouveaux mots de vocabulaire, tout en améliorant votre prononciation et votre compréhension orale. Vous pouvez donc réduire vos livres qui, sans oublier, sont onéreux, et rassembler autant de podcasts que possible. Néanmoins, il est judicieux de choisir des enregistrements sur des thèmes qui vous passionnent particulièrement.

Par ailleurs, il existe également plusieurs plateformes et applications qui recensent les podcasts. Généralement, ces derniers sont gratuits, mais peuvent demander une inscription avant de donner accès leur enregistrement.

 

 

Il existe différents types de podcast

 

podcast radio anglais

 

Un podcast pour apprendre l’anglais peut se présenter sous différentes formes. À part les podcasts qui se consacrent à une langue particulière, il est aussi possible de trouver des podcasts sur différents thèmes. Le choix dépend toutefois de votre niveau en anglais.

Vous pouvez par exemple, écouter des émissions de culture si vous souhaitez apprendre davantage sur la cuisine, l’histoire, les coutumes d’un pays anglophone. Généralement, ce type de podcast se présente sous un format talk. C’est-à-dire que le présentateur de l’émission invite souvent des experts pour discuter sur un sujet spécifique, ou pour faire un partage d’expérience. L’avantage de ce type de podcast est que le podcasteur lui-même n’est pas un expert dans le domaine. C’est-à-dire que, poussé par sa curiosité ou sa passion, il va poser différentes questions à son invité. De plus, vous pouvez vous identifier facilement à lui.

Sinon, contrairement aux émissions radios ou télévisions, les sujets des podcasts sont moins médiatiques et populaires. C’est-à-dire que vous pouvez écouter des contenus inédits si vous aimez les émissions découvertes dans un podcast. D’autre part, avec ce genre d’émission, l’orateur s’assure de traiter des sujets variés et originaux. D’autant plus que les podcasts ne sont pas soumis à des règles éditoriales, ni à des censures qui peuvent limiter le sujet. Ce qui signifie que le ton employé est plus libre, tout comme les sujets à traiter. À noter que ces types de podcasts sont généralement plus longs (qui prennent environ 1 h 30 min en moyenne).

Il existe aussi des podcasts qui peuvent vous faire bénéficier d’un coaching en particulier. En fait, à part les émissions de développement personnel, il peut aussi s’agir d’un coaching au travail ou d’un coaching sportif. En plus d’un coaching performant, ces formats apportent une immersion totale, car ils permettent aux auditeurs d’être en contact direct avec le podcasteur.

À part cela, un podcast peut aussi remplacer les journaux télévisés. En effet, il peut vous aider à être au top des informations dans le monde, car il existe des podcasts qui s’y consacrent. L’avantage de ce type, c’est la possibilité de choisir le domaine qui vous intéresse. En effet, il y a les émissions de 3 à 5 minutes, ou de 30 à 50 minutes qui se consacrent à l’actualité. C’est ce qu’on appelle les podcasts médias. Vous trouverez aussi les podcasts radios qui permettent d’écouter certaines chaines en différé. Il y a aussi les éditos politiques qui consistent à débattre d’un sujet politique ou d’une actualité. Ces formats sont généralement courts.

Dans tous les cas, le choix dépend de votre niveau en anglais. Si vous êtes débutant, il est préférable de chercher directement un podcast pour apprendre l’anglais à votre niveau.

 

 

Comment trouver des podcasts ?

 

Nous avons mentionné plus tôt que les podcasts pour apprendre l’anglais ont l’avantage d’être accessibles. En effet, si vous êtes sur un ordinateur, il suffit de taper dans la barre de recherche du navigateur «Podcast pour apprendre l’anglais ». Mais pour être sûr de tomber sur les meilleures émissions, vous pouvez taper directement en anglais « Podcast to learn English ».

Sinon, si vous êtes sur un Smartphone ou une tablette, vous pouvez chercher facilement dans les applications de téléchargements. Cela concerne notamment Play Store pour Android ou App Store pour les produits Apple. Vous pouvez ensuite faire les mêmes recherches que sur un ordinateur.

Il est conseillé de choisir des podcasts que vous pouvez télécharger pour une écoute hors ligne ou autre. Cela assure une accessibilité à tout moment, même si vous êtes à un endroit hors réseau.

Que ce soit sur Smartphone ou sur ordinateur, vous pouvez aussi trouver des podcasts sur YouTube, Spotify, SoundCloud, etc.

 

 

Quel podcast écouter ?

 

Quel podcast pour apprendre l'anglais écouter

 

Il existe plusieurs podcasts pour apprendre l’anglais, seulement, il faut vous référer à votre niveau actuel avant d’en choisir ceux qui vous conviennent le mieux. Il est préférable de ne pas tout télécharger au risque de vous y perdre quand vous écoutez les enregistrements. Voici quelques exemples de podcast conseillé pour chaque niveau.

 

 

Les podcasts pour les débutants

 

  • Learn English : ce programme est conseillé par plusieurs sites qui parlent de podcast pour apprendre l’anglais. Il s’agit en fait d’une conception du British Council, un organisme britannique qui a pour but de promouvoir l’anglais dans le monde. Les épisodes de ce podcast se basent sur la discussion, le vocabulaire et des situations quotidiennes. Vous pouvez les télécharger gratuitement. De plus, chaque épisode est accompagné d’une transcription qui défile en même temps que l’audio. D’autre part, British Council met également à disposition de ses auditeurs des quiz en ligne permettant de tester leurs connaissances récemment acquises.

 

  • Voice of America : c’est un de ces podcasts pour apprendre l’anglais qui parle aussi des sujets d’actualité. En fait, il s’agit donc d’un service d’information, mais pour que les auditeurs aient le temps d’assimiler chaque mot et de comprendre la prononciation, la diffusion se fait de manière plus lente que la cadence normale en anglais. De plus, il y a également une transcription. Par ailleurs, il propose plusieurs programmes répondant à plusieurs centres d’intérêts (science, musique, art, grammaire, etc.).

 

  • English Audio Stories : des histoires en anglais pour débutants. Ce podcast comprend des résumés brefs d’histoires en anglais. Pour faciliter la compréhension, vous avez droit à un débit assez lent, et à une transcription au-dessus des commandes audios.

 

  • Espresso English : podcast avec des leçons présentées de manière amusante qui durent environ 5 à 10 minutes.

 

Exemples de podcast pour les niveaux intermédiaires

 

  • 6 Minutes English : c’est un programme de la BBC pour apprendre l’anglais de façon ludique. Les leçons sont basées sur des situations courantes, avec une mise en scène de discussion entre deux personnes. Il incite également les auditeurs à participer en posant des questions simples. Les épisodes sont diffusés avec une transcription ainsi qu’une liste de vocabulaire avec des définitions.

 

  • Pour ceux qui souhaitent faire un apprentissage accéléré, le Podcasts in English est conseillé. Il regroupe plusieurs programmes pour différents niveaux, avec des épisodes courts qui ne dépassent pas les 5 minutes.

 

  • Pour se familiariser à la prononciation et aux conversations en anglais, le Culips ESL Podcast est remarquable. Il propose 600 épisodes adaptés à tous les niveaux.

 

Quels podcasts pour les niveaux avancés

Ceux qui sont au niveau avancé dans leur apprentissage de la langue anglaise ont plus de choix que les autres niveaux. En effet, ils peuvent choisir des podcasts relatifs aux linguistiques, aux cultures, ou autres. Voici quelques exemples de podcasts intéressants :

 

  • The English We Speak : pour peaufiner l’apprentissage de l’anglais, la BBC a créé ce podcast qui se base sur les expressions et les idiomes populaires employés dans leur contexte.

 

  • Splendid Speaking : ce podcast pour apprendre l’anglais se concentre sur la linguistique avec des leçons présentées sous forme d’entretien et de discussion en anglais avec des locuteurs non-natifs. Chaque épisode est accompagné de commentaires d’experts sur chaque performance.

 

N’oubliez pas de récupérer votre ebook et vos vidéos de formation gratuites : elles sont la, elles vous attentent il suffit simplement de cliquer ici et vous recevrez tout dans votre boite mail. Pour ceux qui ont choisi les vidéos je vous dis à tout de suite dans votre première vidéo.

Top 7 des meilleurs traducteurs instantanés

Arrivé à un stade de votre apprentissage de la langue anglaise, le vocabulaire devient plus complexes. Par exemple, lorsque vous écoutez un podcast pour apprendre l’anglais avec un niveau plus avancé, l’orateur commence à prendre son aise pour parler, et insert petit à petit des phrases plus difficiles à comprendre. Ainsi, un traducteur instantané serait d’une grande aide. Ce dispositif est aussi très utile si vous allez dans un pays anglophone, mais que vous êtes encore débutant.

 

 

Comment fonctionne un traducteur instantané ?

 

Il s’agit d’un petit appareil que vous pouvez transporter partout, dans un sac ou même dans la poche. Comme son nom laisse entendre, il sert à traduire instantanément des discours anglais en français, du français à l’anglais ou dans une autre langue cela dépend du modèle.

L’appareil dispose d’un bouton de parole pour enregistrer le discours. Cela peut être un discours direct, ou un enregistrement. Il suffit juste de maintenir ce bouton et de faire en sorte à ce que la voix soit bien captée par le microphone. Lors de la traduction, l’appareil reconnaîtra immédiatement le discours et la langue utilisée. Il le traduit ensuite à haute voix.

 

 

Notre top 7 des meilleurs traducteurs instantanés.

 

Voici une sélection des meilleurs traducteurs instantanés disponible avec un lien qui vous dirigera vers le produit si vous voulez plus d’information technique. Nous avons collecté cette liste en se basant sur les retours des utilisateurs.

 

#1- Buoth Traducteur vocal Instantané T8pro

traducteur instantané buoth T8pro

Buoth T8pro est un petit appareil de 123 x 57 x 12,5 mm qui a reçu une évaluation de 4,3 sur 5 sur Amazon.

Ce traducteur instantané ne se limite pas à la traduction vocale, mais affiche également le texte sur son écran tactile en couleur de 2,4 pouces et de 240 x 320 de résolution. D’autre part, il a aussi une fonction de traduction de photo HD. Il dispose, en fait, d’un appareil photo de 5 mégapixels qui le permet d’enregistrer les informations en image et de les traduire.

Par ailleurs, Buoth T8pro vous permet d’enregistrer la traduction. Il affiche également plusieurs autres fonctions comme l’heure, la météo, une encyclopédie de voyage, etc.

Cet appareil ne nécessite aucun téléchargement d’application, ni l’utilisation de carte SIM. Toutefois, il a besoin d’une connexion Wifi ou Hotspot pour la traduction en langue étrangère. À part l’anglais, il prend en compte 105 autres langues.

Il utilise une technologie d’enregistrement HIFi qui est très avantageux pour une utilisation professionnelle. Dans ce sens, il fournit un enregistrement HD ainsi qu’un microphone à réduction de bruit.

Avec sa batterie dotée d’une capacité de 1200mAh, il peut être utilisé pendant 10 heures en continue.

La marque offre une garantie de 12 mois.

Points positifs :

  • Facile à transporter
  • La traduction photo
  • Le nombre de langues pris en charge
  • Traduction écrite et parlée

Points négatifs :

  • Pas très intuitifs
  • Plus cher
  • Parfois difficile à connecter à Internet

 

 

#2- Buoth Traducteur Vocal Instantané T9

Buoth Traducteur vocal Instantané T9

Comme le précédent modèle, le traducteur vocal instantané Buoth T9 prend en charge 106 langues. Il connait un réel succès auprès des utilisateurs, avec une note de 4,2 sur 5.

Avec cette version de Buoth, la traduction vocale peut se faire en bidirectionnelle. C’est-à-dire que deux langues parmi les 106 pris en charge peuvent être traduites et commutées instantanément. De plus, il prend en compte la prononciation dans plus de 200 pays.

Comme son prédécesseur, il est aussi doté d’une traduction de photo, ainsi qu’un appareil photo de 5 mégapixels. Il fonctionne également avec un réseau Wifi ou Hotspot. Aucun téléchargement d’application n’est nécessaire, et la mise à jour peut se faire automatiquement.

D’autre part, ses microphones (2 microphones actifs) et son pare-brise sont indépendants, et sont conçus de manière à supprimer les bruits. Il est également doté d’une technologie de reconnaissance vocale qui peut identifier votre voix avec précision.

En veille, l’appareil peut tenir jusqu’à 7 jours, mais il peut fonctionner en continu durant 8 h. Son écran tactile fait 2,8 pouces.

Il est également accompagné d’une garantie de 12 mois.

Points positifs :

  • Facile à transporter
  • Traduction photo
  • Nombre de langues pris en charge
  • Quelques langues disponibles hors-ligne

Points négatifs :

  • Connexion difficile
  • Traduction approximative pour les phrases trop compliquées

 

 

#3- POCKETALK, Traducteur Vocal B07QQZLV6G

POCKETALK, Traducteur Vocal Blanc

Ce traducteur vocal POCKETALK est un petit appareil de 15,0 x 9,4 x 4,6 cm qui supporte 74 langues, avec plusieurs dialectes. Il a récolté une note moyenne de 3,8 sur 5.

Contrairement aux précédents modèles, ce dernier fonctionne sans réseau Wifi et ne nécessite aucune connexion à un point d’accès dans 133 pays. Il est plutôt équipé d’une carte SIM intégrée, ainsi qu’un plan de données illimité de 2 ans.

À part la traduction instantanée, il est possible d’établir une communication bidirectionnelle entre 2 langues dans les 74 pris en charge. De plus, il est équipé d’un double microphone doté d’une fonction de suppression de bruit ainsi que des haut-parleurs qui fonctionne correctement même dans un endroit bruyant.

Il est plus avantageux qu’une application de traduction, car sa vitesse moyenne de traduction est de 0,6 seconde. Cependant, il faut retenir que cela dépend de l’environnement où l’appareil est utilisé.

Grâce à son écran tactile d’une résolution de 240 x 320 pixels, la navigation est plus intuitive.

Points positifs :

  • Facile à utiliser
  • Facile à transporter
  • Ne nécessite pas de connexion internet
  • Bonne qualité de son

Points négatifs :

  • Pas de notice en français
  • Parfois difficile de capter un réseau avec la carte SIM

 

 

#4- Traducteur Vocal Instantané Bestrans

Traducteur Vocal Instantané Bestrans

La traduction instantanée avec l’appareil Bestrans peut se faire en ligne ou hors ligne. Il a actuellement une note moyenne de 3,8 sur 5.

Hors ligne, il peut traduire en français 4 langues en vogue actuellement, notamment l’anglais, le chinois, le japonais et le coréen. Sinon, avec une connexion Wifi, il peut traduire instantanément 100 langues, avec une précision à plus de 98 %.

D’autre part, l’appareil peut aussi traduire des textes en image. Avec sa petite taille de 13 x 5,3 x 1 cm, et sa forme qui s’apparente comme un téléphone portable, il est facilement maniable et transportable. Son écran tactile de 2,4 pouces facilite aussi la manipulation.

Ce traducteur instantané permet aussi de faire une traduction en ligne bidirectionnelle (pour 70 langues).

Points positifs :

  • Facile à transporter
  • Facile à utiliser
  • Traduction hors ligne et en ligne

Points négatifs :

  • Bugs au niveau de la reconnaissance vocale

 

 

#5- Langogo Genesis Traducteur Vocal

Langogo Genesis Traducteur Vocal

En plus d’être un traducteur vocal instantané, Langogo Genesis est aussi un enregistreur de transcription. Il est évalué à 3,8 étoiles sur 5.

Ce traducteur instantané permet de traduire plus de 100 langues. Il est également possible de faire une traduction bidirectionnelle. Dans tous les cas, il faut être connecté à un réseau Wifi pour capter la traduction. D’autre part, il dispose aussi d’un mode global Hotspot mobile qui lui permet de connecter 5 appareils à Internet. C’est surtout grâce à sa carte e-SIM intégrée.

Par ailleurs, il peut aussi fournir une transcription texte d’un discours de moins de 4 heures. Après la transcription, l’appareil l’enregistre automatiquement dans le Cloud Amazon. Ce texte peut ensuite être copié ou modifié directement sur l’application.

Points positifs :

  • Facile à transporter
  • Traduction rapide et efficace
  • Facile à utiliser

Points négatifs :

  • Bug avec la traduction sans Wifi

 

 

#6- Traducteur instantané Travis Touch Go

Travis Touch Go - Traducteur Électronique Intelligent

Travis Touch Go est un traducteur instantané de poche de 10,9 x 5,9 x 1,8 cm. Il a une évaluation de 3,7 sur 5 sur la plateforme.

Cet appareil supporte 155 langues. Il permet de réaliser une traduction audio bidirectionnelle, mais fournit également une retranscription écrite. Il fonctionne au Wifi, mais est également équipé d’un e-SIM qui contient un mois de données internationales gratuites.

Grâce à son écran tactile de 2,4 pouces, il est facile à utiliser, et la traduction écrite est facilement lisible. La configuration de la langue à traduire peut se faire simplement en manuel, mais vous pouvez aussi utiliser la commande vocale pour configurer automatiquement l’appareil.

Les mises à jour à venir souhaitent installer un mode assistant pour recevoir des reconversions de devises ou pour vérifier la météo, etc. et un mode conversation qui permet de traduire les conversations sans perdre le contact visuel avec votre interlocuteur.

Points positifs :

  • Facile à transporter
  • Facile à utiliser
  • Efficace
  • Possibilité de connecter en Wifi ou en carte SIM multisurf

Points négatifs :

  • Bug au niveau de la reconnaissance vocale

 

 

#7- Buoth traducteur vocal instantané T6

Buoth T6

Ce traducteur Buoth T6 est un appareil de 144 x 56 x 15 mm qui supporte 70 langues. Il est noté 3,9 sur 5 sur Amazon.

Il a beaucoup de ressemblance avec les autres modèles de la même marque, comme la connexion au Wifi ou à un hotspot, l’absence de carte SIM, la non-nécessité d’un téléchargement APP, la traduction bidirectionnelle, l’écran tactile (2,4 pouces), et la garantie de 12 mois. Le Buoth T6 est aussi doté d’une technologie qui élimine les bruits de fond.

La capacité de sa batterie est de 1 200mAh, et lui permet un temps de travail de 8 h.

Points positifs :

  • Vitesse de traduction
  • Facile à transporter
  • Traduction fiable

Points négatifs :

  • Bug de temps en temps

 

 

Les avantages d’un traducteur instantané

vasco mini

L’utilisation d’un traducteur instantané permet de gagner du temps dans son apprentissage de la langue, mais permet aussi de voyager dans plusieurs pays. Les avantages sont multiples.

 

Pour apprendre une langue

Si vous apprenez une nouvelle langue, l’anglais dans notre cas, il est important d’avoir un outil de traduction pour faciliter la compréhension d’un sujet. Le traducteur vocal instantané facilite cette étape, et permet aussi d’améliorer la prononciation d’un mot ou d’une phrase pour éviter les barrières de la langue quand on voyage.

Voyager dans un pays sans maîtriser la langue parlée dans ce dernier est un calvaire. Mais avec un traducteur instantané, il est possible d’établir une conversation plus ou moins fluide avec un natif. Il n’y a plus besoin d’être accompagné par un guide ou par quelqu’un qui parle couramment la langue.

 

Pour saisir des opportunités à l’étranger

La barrière de langue est souvent un obstacle pour saisir une opportunité professionnelle à l’étranger. Avec un bon traducteur instantané, il n’y a plus besoin de se freiner pour devenir un expatrié dans le pays de votre choix.

 

Pour communiquer avec des étrangers

Pour établir une relation avec des personnes étrangères, personnelle ou professionnelle, il est important de pouvoir se communiquer aisément. Un traducteur instantané peut être utile pour éviter tous malentendus.

 

Comment choisir votre traducteur vocal instantané ?

Le choix d’un traducteur instantané dépend principalement des langues supportées par ce dernier, et aussi de son prix. Mais d’autres critères sont aussi à considérer.

 

Le nombre de langues supportées par l’appareil

T8pro

Lorsque vous achetez un traducteur instantané, c’est sûrement pour comprendre et traduire une langue particulière. Mais il faut aussi tenir compte de l’endroit que vous visitez souvent, ou que vous prévoyez de visiter dans le futur. Les traducteurs instantanés prennent en compte, généralement, plusieurs langues? Nous recommandons, cependant, de bien vérifier la liste de ces dernières pour ne pas être déçu de l’achat.

 

Ergonomie

Chaque traducteur instantané fonctionne différemment. Si d’autres nécessitent plusieurs manipulations, certains appareils autorisent la configuration vocale. Il faut donc chercher un appareil que vous pouvez utiliser dans les meilleures conditions.

 

La qualité de l’appareil et de ses composants

La qualité de l’appareil en général peut être visible d’un seul coup. Toutefois, il faut faire attention aux détails. Par exemple, la qualité du microphone. Est-ce que ce dernier dispose d’une fonction de reconnaissance vocale ? Comment est-ce qu’il capte le discours si l’environnement est bruyant ? De même pour le haut-parleur, notamment la qualité du son. Il faut aussi se renseigner sur la qualité de la traduction, orale ou écrite. Sans oublier l’autonomie de la batterie (en veille ou en fonction).

 

Les options supplémentaires

À part la traduction instantanée, certains traducteurs proposent aussi des options supplémentaires qui pourraient vous être utiles. Par exemple, la traduction d’un texte en image, la possibilité d’obtenir une transcription texte ou un enregistrement de la traduction, etc.

La plupart des traducteurs nécessitent une connexion au Wifi ou à un Hotspot, mais certains appareils fonctionnent avec une carte SIM intégrée qui disposent des données de connexion. D’autres permettent aussi de traduire en ligne et hors connexion. Toutefois, il faut évaluer les avantages et les inconvénients de chaque option. Par exemple, la connexion hors ligne peut présenter des bugs et ne fonctionne pas correctement. Sinon, la qualité d’une connexion avec une carte SIM intégrée peut dépendre du réseau et de l’endroit.

Dans tous les cas, il faut faire une réelle comparaison avant de se lancer dans l’achat de votre traducteur instantané. Il faut surtout retenir que la qualité de votre conversation avec un interlocuteur étranger dépend de l’efficacité de cet appareil.

Top 7 des livres pour apprendre l’anglais

Nous avons souvent vu que la lecture d’un livre, les chants et les films sont des excellents outils pour apprendre l’anglais. En effet, ils permettent d’enrichir notre vocabulaire, mais aussi la compréhension de la grammaire. À part les livres physiques ou numériques, il y a aussi les livres audio qui ont l’avantage d’améliorer notre capacité d’écoute ainsi que notre prononciation (pour plus de détails cliquez-ici pour recevoir notre ebook gratuit).

Mais avant de se lancer dans des lectures passionnées, il est préférable de choisir un livre pour apprendre l’anglais. C’est-à-dire un livre qui consiste vraiment à donner les meilleures leçons et astuces pour maîtriser cette langue. C’est une étape indispensable si vous êtes débutant ou si vos souvenirs sur les cours sont très lointains.

Aujourd’hui nous avons de la chance, car plusieurs outils d’apprentissage de la langue anglaise sont mis à notre disposition. De plus, il existe un large choix et plusieurs options proposées pour chaque méthode.

Découvrez, ici les 7 livres pour apprendre l’anglais le plus vendus sur Amazon (dans des catégories différentes).

 

 

1/7 des livres pour apprendre l’anglais :

Maîtriser la grammaire anglaise à l’écrit et à l’oral

 

Livre grammaire anglaise
1/7 des livres pour apprendre l’anglais : Maîtriser la grammaire anglaise à l’écrit et à l’oral

 

Ce livre de 224 pages, créé par Wilfrid Rotgé et Michèle Malavieille a été publié le 19 juin 2013. Il a reçu pas mal de retours positifs depuis sa mise en vente sur Amazon. Avec une note de 4,6 sur 5, Il est vendu à 11,90 €.

Comme son titre laisse entendre, le livre est plutôt dédié à l’apprentissage de la grammaire. En fait, Wilfrid et Michèle mettent à disposition des lecteurs 82 fiches contenant les points clé de la grammaire anglaise. L’ouvrage est donc fortement conseillé pour les étudiants. En sus, des exercices sont proposées pour s’exercer tant à l’écrit qu’à l’oral.

 

En tout, le livre offre l’apprentissage d’une :

  • Grammaire efficace : chaque point clé correspond à une fiche de révision et à une série d’entraînements progressifs. À la fin du livre, vous trouverez des tableaux récapitulatifs ainsi que le corrigé des exercices.
  • Grammaire tournée vers l’oral : il est souvent difficile de faire une pratique à l’oral avec les leçons théoriques surtout quand c’est couché sur papier. Mais ce livre pour apprendre l’anglais accorde un intérêt particulier à la compréhension orale. En effet, à part les fiches relatives à ce sujet et les exercices associés, il y a aussi des documents audio correspondants accessibles sur leur site. Il existe aussi des formats qui vous permettent d’y accéder directement via votre tablette ou votre Smartphone.

Ce livre est excellent pour toutes personnes ayant un niveau B1 ou B2. Conçu pour les lycéens et les étudiants à la base, il est aussi adapté aux adultes qui souhaitent reprendre toutes les bases et progresser rapidement.

Points positifs

  • Simple
  • Efficace
  • Prend compte de la compréhension orale
  • Beaucoup de pistes en audio
  • Idéal pour une mise à niveau ou une progression rapide

Points négatifs

  • Ne convient pas au grand débutant
  • Exercices assez simples pour certains utilisateurs
  • Limité à la grammaire

Découvrez le produit en « cliquant ici ».

 

 

2/7 des livres pour apprendre l’anglais :

Apprendre l’anglais en 75 leçons progressives

 

2/7 des livres pour apprendre l'anglais : Apprendre l'anglais en 75 leçons progressives

 

Il s’agit d’un livre de 116 pages sous format Kindle, conçu par la maison d’édition Internotes, spécialiste en livres éducatifs. L’ouvrage connaît un vrai succès avec une note de 4,3 sur 5. vous pouvez l’obtenir pour moins de 10€.

Ce livre est excellent pour réviser tout votre Anglais, ou débuter dans votre apprentissage. En effet, il vise à offrir une formation globale dans chaque domaine indispensable dont la conjugaison, le vocabulaire, et la grammaire. Pour cela, il fournit 75 fiches de cours présentés par ordre bien déterminé afin de suivre une évolution cohérente.

Le livre est donc accessible à tous. Si vous êtes débutants, vous ne risquez pas d’être perdu au cours de votre apprentissage. En effet, celle-ci se fait étape par étape. Vous pouvez aussi vous en servir si vous avez oublié vos leçons ou si vous souhaitez venir rapidement à bout de votre apprentissage de la langue anglaise. Le programme d’apprentissage établit dans le livre est bien calé de manière à permettre à tout le monde de s’exprimer en anglais.

De plus, en appui aux différentes leçons classiques, vous y trouverez également les expressions anglaises les plus courantes ainsi que des points de culture générale. Et oui, la partie « Le savez-vous ? » vous fait découvrir la culture anglophone. À noter que c’est indispensable pour communiquer correctement dans une langue.

Points positifs

  • Cours complet
  • Facile à comprendre
  • Convient au débutant
  • Efficace
  • Bon rapport qualité/prix

Points négatifs

  • Manque de fichier sonore
  • Trop théorique

Découvrez le produit en cliquant ici.

 

 

3/7 des livres pour apprendre l’anglais :

Bescherelle – L’anglais pour tous

 

4/7 des livres pour apprendre l'anglais : Petit Livre des 800 expressions pour tout dire en anglais

 

Comme le top 1 de notre liste, c’est également l’un des ouvrages de Michelle Malavielle et de Wilfrid Rotgé. Cette fois, le livre contient 432 pages pour apprendre tous les modules (grammaire, vocabulaire, et conjugaison) nécessaires dans l’apprentissage d’une langue. Comme leur livre précédent, ce livre « L’anglais pour tous » a obtenu une note de 4,6 sur 5 sur Amazon. Son prix est de 12,99 €.

Le livre se destine plutôt à ceux qui souhaitent améliorer leur anglais mais les débutants un peu plus avancés y trouveront sans nulle doute quelques astuces utiles. Pour être plus clair, il permet notamment d’accompagner les niveaux B1 et B2 du CECR dans leur pratique.

Les auteurs de cet ouvrage ont fait en sorte de mettre à disposition des utilisateurs tous les outils indispensables à l’apprentissage. Le cours se divise nettement en 5 parties :

  • La grammaire : des leçons adaptées à l’anglais d’aujourd’hui, et des exercices de validation.
  • Le vocabulaire : vous y trouverez 3 000 mots qui vous aideront à comprendre et à vous faire comprendre.
  • La conjugaison : présentée sous forme de tableau avec les verbes irréguliers pour veiller à leur mémorisation.
  • Communiquer : cette partie propose 25 fiches qui visent à améliorer votre façon de vous exprimer dans des situations courantes.
  • Traduction : afin de trouver le mot juste, 200 entrées en français sont disponibles dans le livre.

À part ces grandes parties, vous trouverez également des exercices validation express. Cela vous permettra de faire une auto-évaluation afin de vérifier si le cours est acquis ou pas, d’autant plu qu’ils sont disponibles après chaque chapitre.

Sans oublier que plus de 2 000 exemples sont dispersés dans chaque chapitre. Ils se réfèrent notamment à la vie quotidienne des anglophones. Cela permet une explication plus facile d’une transition délicate du français à l’anglais, d’un point de grammaire, d’un vocabulaire dans un contexte, etc. Ces exemples facilitent également la mémorisation d’une structure de communication.

Pour ce qui est de l’oral, les acheteurs recevront un accès gratuit sur le site mobile de l’éditeur qui contient des fichiers mp3 relatifs à l’ouvrage. D’autres exercices pour une bonne expression orale sont aussi disponibles.

Points positifs

  • Efficace
  • Explication claire
  • Avec fichiers sonores
  • Formation complète

Points négatifs

  • Ne convient pas au grand débutant
  • Manque d’exercice (seulement un par chapitre)

Découvrez le produit en cliquant ici.

 

 

4/7 des livres pour apprendre l’anglais :

Petit Livre des 800 expressions pour tout dire en anglais

4/7 des livres pour apprendre l'anglais : Petit Livre des 800 expressions pour tout dire en anglais

Ce livre de Brigitte Lallement et de Nathalie Pierret est proposé en deux formats : un format kindle (à 1,99 €) et un livre de poche (à 2,99 €). Il est évalué à 4,3 sur 5 sur Amazon. Ce petit livre est facile à transporter de par son petit format.

Cet ouvrage est idéal si vous souhaitez mettre à jour les cours d’anglais que vous avez appris à l’école. Il est également indispensable si vous n’êtes pas au top, mais que vous allez visiter un pays anglophone. En effet, ce livre permet de parler en anglais dans différentes circonstances. De plus, le fait qu’il entre facilement dans la poche facilite vraiment la tâche.

Les 800 expressions mentionnées dans le titre sont réparties dans les 14 chapitres du livre. Ces derniers concernent notamment une multitude de situations courantes variées comme la salutation, la présentation, la commande dans un restaurant en anglais, les conversations dans un magasin, etc.

À part cela, des petits encadrés seront disponibles pour les mots qui peuvent être ambigus. Ces derniers vous permettront de comprendre chaque contexte et de choisir les bons mots.

Il y a aussi des pages annexes qui vous fourniront un rappel de tous les points de grammaires indispensables. Cela peut être des pronoms et/ou adjectifs possessifs, des formes verbales, des verbes irréguliers, des mots interrogatifs, des nombres, etc.

Pour éviter de se perdre, l’auteur a présenté chaque situation dans le sommaire. Par ailleurs, les autrices ont décidé de partir du français et ont mis la traduction en dessous. Pour différencier les deux langues, tous ceux qui sont écrits en anglais sont en italiques.

 

Points positifs

  • Petit format : facile à emporter partout
  • Explications claires
  • Efficace
  • Petit prix

Points négatifs

  • Difficile à lire pour certains à cause du format
  • Des expressions ou phrases qui datent

Découvrez le produit en cliquant ici.

 

 

5/7 des livres pour apprendre l’anglais :

The méthode

5/7 des livres pour apprendre l'anglais : The méthode

 

Ce livre de Sylvie Hanot est dédié à l’apprentissage de l’anglais pour les enfants de 5 à 7 ans. Au lieu des cours élémentaires habituels, l’autrice a décidé de mettre des chansons et des jeux dans les 187 pages de The méthode. Pour 19,94 €, vous pouvez avoir ce livre, en noir et blanc, et faire votre retour pour ajouter ou réduire sa note de 4,6 sur 5.

Il est dédié à toutes les personnes qui sont en charge d’un enfant (parents, enseignants, ou autres). C’est une bonne activité, tant éducative que ludique, à pratiquer avec les enfants de 5 à 7 ans. En plus d’être amusant, ce livre pour apprendre l’anglais propose des activités courtes, simples, motivantes, variées, et faciles à comprendre. Vous y trouverez aussi des références culturelles régulières ainsi que des activités artistiques. En tout, cet ouvrage privilège une approche multi-sensorielle de l’anglais.

En fait, cela améliore rapidement le niveau des enfants. Quand ils écoutent, chantent, dansent, et s’amusent, ils mémorisent facilement. D’ailleurs, il ne serait pas difficile de les inciter à réviser et à exercer puisque pour eux, il s’agit d’un jeu auquel il faut absolument participer. Nous savons tous que les chansons restent plus longtemps que les leçons apprises à l’école.

La familiarisation avec la langue anglaise se fait automatiquement grâce à ces différentes activités. En plus du fait que le cours soit plaisant, chaque chapitre est illustré par des images pour renforcer la mémoire des enfants. De cette manière, ils se rappelleront facilement des phrases ou des lexiques appris en contexte.

Le livre se divise en plusieurs thèmes que les enfants de cette tranche d’âge peuvent facilement comprendre. Cela peut être les différentes manières de saluer, les noms des nourritures, les formules de politesse, les fêtes (Noël, fête nationale, halloween, Pâques, etc.) et bien d’autres thèmes amusantes et éducatives. D’ailleurs, il s’agit également d’une programmation détaillée annuelle. Beaucoup de programmes qui peuvent constituer une suite à cet ouvrage (diaporamas, paroles de chansons illustrées, leçons en couleurs, plateaux de jeu, évaluations de compréhensions, etc.) sont proposés en téléchargement.

 

Points positifs

  • Convient aux débutants
  • Pratique
  • Apprentissage ludique

Points négatifs

  • Pour les enfants

Découvrez le produit en cliquant ici.

 

 

6/7 des livres pour apprendre l’anglais :

Tout pour maîtriser l’anglais

6/7 des livres pour apprendre l'anglais : Tout pour maîtriser l'anglais

Ce manuel de 340 pages de Mary Del est présenté sous format Kindle. Son prix broché est de 14,99 €. Son évaluation actuelle est de 4,5 sur 5.

Il s’agit d’un cours complet adapté à tout le monde, que vous soyez débutant ou avancé. Notamment, les leçons concernent les niveaux A1 à C1. Il privilégie plutôt la pratique, avec un guide détaillée et des explications simples. Probablement le meilleur des livres pour apprendre l’anglais quand on veut aller jusqu’au niveau C1 en un seul livre.

Vous y trouverez des éléments de grammaire, des pratiques sur la prononciation, des exemples et explications des structures complexes, les différentes règles avec des illustrations, une représentation claire des verbes modaux pour exprimer le conditionnel ou la probabilité, et bien d’autres astuces pratiques qui vous permettront de parfaire votre niveau d’anglais.

Points positifs

  • Pratique
  • Apprentissage ludique
  • Efficace
  • Explication claire

Points négatifs

  • Manque de dialogue

Découvrez le produit en cliquant ici.

 

 

7/7 des livres pour apprendre l’anglais :

Apprendre l’anglais en lisant des histoires courtes

7/7 des livres pour apprendre l'anglais : Apprendre l'anglais en lisant des histoires courtes

 

Cet ouvrage est le plus adapté au débutant de niveau A1 et A2. Il est écrit par Charles Mendel et a été édité par Language University France. Dans les 115 pages du livre se trouvent 10 histoires en anglais et en Français. Sans oublier la liste de vocabulaire à retenir. Il est vendu sous format Kindle broché à 6,96 €. Son appréciation est de 4,2/5.

Ce livre pour apprendre l’anglais vous permet de :

  • Enrichir votre vocabulaire
  • Connaître de nouvelles expressions à utiliser dans un contexte particulier
  • Trouver facilement les mots de vocabulaire de la vie quotidienne afin que vous puissiez communiquer facilement.
  • Découvrir des phrases typiques souvent utilisées dans les dialogues
  • Corriger et travailler votre prononciation (des exercices d’écoute orale sont proposés dans le livre).
  • Améliorer votre niveau d’anglais

Pour faciliter l’apprentissage et la mémorisation des bases de la langue anglaise, l’auteur a décidé de raconter les histoires au présent de l’indicatif.

Points positifs

  • Pas cher
  • Convient au débutant, même au très grand débutant

Points négatifs

  • Contient quelques fautes

Découvrez le produit en cliquant ici.

 

Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur dans ces 7 livres pour apprendre l’anglais vous pouvez encore recevoir gratuitement notre ebook en « cliquant ici » 😉

Comment tenir une conversation en anglais A1

Tenir une conversation en anglais intimide beaucoup d’amateurs de la langue anglaise. Peut-être est-ce par peur de faire des fautes, ou d’être incompris, ou juste par manque de vocabulaire.

Il y a aussi le fait que comprendre l’anglais parlé peut s’avérer difficile quand on n’a pas l’habitude. Mais il ne faut pas lâcher prise. Cela fait partie de la pratique, et nous avons toujours dit que c’est le plus important dans l’apprentissage de la langue anglaise.

En plus des phrases en anglais plus ou moins courantes que vous maîtrisez déjà, vous pouvez aussi vous inspirer des modèles de conversation dans cet article. Dans tous les cas c’est en pratiquant que l’on obtient des résultats et que l’on gagne en expérience et en confiance en soi.

 

 

Vous parlez l’anglais ? Do you speak English?

 

Quand nous sommes en contact avec un anglophone, nous entendons souvent cette question. C’est d’ailleurs souvent la première phrase lors d’une conversation en anglais avec un étranger. C’est vrai que le cas inverse peut aussi arriver, mais c’est l’occasion idéale pour faire un peu de pratique, non ? Voici quelques exemples de situations que l’on peut rencontrer.

 

 

Situation 1 :

  • A : Hello ! Excuse-me, are you American? Bonjour. excusez-moi, êtes-vous américain ?
  • B: Hello! No. Bonjour, non.
  • B: Do you speak English? Vous parlez l’anglais ?
  • A: Oh, I don’t speak English very well, but a little. Oh, je ne parle pas très bien l’anglais, mais juste un peu.
  • B : Ok, I will try to speak clearly as possible. D’accord, je vais essayer de parler aussi clairement que possible.
  • A : I’m listening. Je vous écoute.
  • B : Could you tell me how can I go to the town, please ? What bus shoud I take? Pourriez-vous m’indiquer comme puis-je me rendre en ville s’il vous plaît ? Quel bus dois-je prendre ?
  • A : You can take this bus that’s coming. All the buses that go through here lead into the city. Vous pouvez prendre ce bus qui arrive. Tous les bus qui passent par ici mènent en ville.
  • B : Thank you very much. Merci beaucoup.
  • A: You’re welcome. Je vous en prie.

 

Situation 2 :

  • Bryce : Hi, my name is Bryce. What is your name? Salut, je m’appelle Bryce. Comment tu t’appelles ?
  • Marie : Hi, I am Marie. Salut, je suis Marie.
  • Bryce : Nice too meet you Marie. Could you help me? I should go to the English classes but I do not know where it is. Ravi de te rencontrer Marie. Peux-tu m’aider ? Je devrais aller aux cours d’anglais, mais je ne sais pas où c’est.
  •  Marie : Excuse-me, could you speak slowly please ? I don’t speak English very well. I didn’t really understand what you just said. Excuse-moi, tu peux parler lentement s’il te plait ? Je ne parle pas très bien l’anglais. Je n’ai pas vraiment compris ce que tu viens de dire.
  • Bryce : Oh, sorry. I didn’t know. Oh, désolé. Je ne savais pas.
  • Marie : It’s nothing. So, what were you saying? Ce n’est rien. Alors, tu disais ?
  • Bryce : I’m looking for the English classroom. Je cherche la salle de cours d’anglais.
  • Marie : You can come with me. We have the same class. Tu peux venir avec moi. Nous avons le même cours.

 

Situation 3 :

  • C : Excuse-me, miss. Do you speak English? Excusez-moi mademoiselle, vous parlez anglais ?
  • D : Yes, sir. How can I help you? Oui, monsieur. Comment puis-je vous aider ?
  • C : Great. Can you tell me where the park is, please? I have an appointment there in 15 minutes. Parfait. Pouvez-vous m’indiquer où se trouve le parc s’il vous plaît ? J’ai rendez-vous là-bas dans 15 minutes.
  • D : It’s nearby. Just take this street, and turn left when you get to the corner. C’est tout près. Prenez cette rue, et tournez à gauche quand vous arrivez au coin.
  • C : Thank you, miss. Otherwise you are good at English. Merci mademoiselle. Sinon, vous êtes bonne en anglais.
  • D : Thank you. Merci.

 

 

Fixer un rendez-vous. Make an appointment

 

Se fixer un petit rendez-vous entre amis, famille, collègue est aussi une conversation courante. Mais cela peut également être professionnel comme un rendez-vous médical. Voici un exemple de conversation en anglais pour chacun de ces cas.

 

conversation en anglais

 

Se fixer un rendez-vous entre amis

 

  • Mary : Ann, when can we both have a shopping day?

Ann, quand pouvons-nous, toutes les deux, avoir une journée de shopping ?

 

  • Ann : Oh yes, it’s been a long time. Let me check my calendar. With our new project at work, I don’t have much time. I’ve been going from meeting to meeting to meeting to meeting to meeting.

Ah oui, cela faisait longtemps. Attends, je regarde mon agenda. Avec notre nouveau projet au boulot, je n’ai plus beaucoup de temps. J’enchaîne les réunions et les conférences.

 

  • Mary : I don’t blame you. I think we should think directly about our vacation.

Comme je te comprends. Il faudrait même qu’on pense à nos vacances.

 

  • Ann : Calm down, Mary. Let’s plan our shopping first.

Du calme Mary. Planifions notre shopping d’abord.

 

  • Mary : Okay, you got it. When will you be available?

OK, ça marche/c’est bon. Quand est-ce que tu seras disponible ?

 

  • Ann : Wow ! I don’t believe it. I’m free this Saturday.

Waouh ! Super. Je suis libre ce samedi.

 

  • Mary : Cool ! go for Saturday then.

Cool ! Va pour samedi alors.

 

PS : “I don’t blame you » peut être traduit littéralement par « Je ne te blâme pas ».

 

 

Se fixer un rendez-vous avec la famille

 

 

  • A : What’s the date?

Quelle date on est ?

 

  • B : It’s June 1st, why?

On est le 1er juin, pourquoi ?

 

  • A : I suggest we plan our vacation now.

Je propose qu’on planifie nos vacances dès maintenant.

 

  • C : Oh yes! Where are we going on vacation?

Oh oui ! Où allons-nous pour les vacances ?

 

  • A : How about California?

Que dites-vous de la Californie ?

 

  • B : That’s a good idea. Besides, we could stay with Aunt Helen.

Bonne idée ! En plus, on pourrait se loger chez Tante Helen.

 

  • A : That’s right. I hadn’t thought of that.

C’est vrai. Je n’y avais pas pensé.

 

  • C : When are we leaving?

Quand est-ce que nous partons ?

 

  • A : Normally, we leave the second week of July.

Normalement, nous partons la deuxième semaine de juillet.

 

  • C : Yes, let’s go to Aunt Helen.

Oui, allons chez tante Helen.

 

  • B : I’ll notify her this week. She will be very happy.

Je me charge de la prévenir cette semaine. Elle sera très contente.

 

 

Se fixer un rendez-vous avec un collègue

 

 

  • Josh : Hey Jenny, what do you say we plan an afterwork party with our coworkers?

Hé Jenny, et si on planifiait un afterwork avec nos collègues ?

 

  • Jenny : Yeah, that would be nice. When are we going to do it?

Oui, ce serait bien. Quand est-ce qu’on va le faire ?

 

  • Josh : Today?

Aujourd’hui ?

 

  • Jenny : Sorry, I can’t go today.

Désolée, je peux pas y aller aujourd’hui.

 

  • Josh : Okay, how about tomorrow night?

Ok, et demain soir ?

 

  • Jenny : All right, what time should we meet?

C’est bon, on se retrouve à quelle heure ?

 

  • Josh : Uh, right after work, of course. We’re going straight to the bar.

Euh, juste après le travail, bien sûr. On va directement au bar.

 

  • Jenny : What if we suggest a party at the night club? After all, it’s the weekend.

Et si on proposait carrément une soirée en boite de nuit ? Après tout, c’est le week-end.

 

  • Josh : Oh. I’m sorry, but I have an early driver’s test on Saturday morning.

Oh. Je m’excuse, mais j’ai un examen de conduite tôt le samedi matin.

 

  • Jenny : Okay, we’re staying in afterwork this month.

Ok, on reste à l’afterwork ce mois-ci.

 

 

Fixer un rendez-vous médical

 

  • A : Hi, I would like to see the doctor please.

Bonjour, je voudrais voir le docteur s’il vous plaît.

 

  • B : Do you have an appointement?

Avez-vous un rendez-vous ?

 

  • A : No but is today possible?

Non. Est-ce possible aujourd’hui ?

 

  • B : Yes, there are some hours free today. What time do you like? At 11 a.m., 2 p.m. or 4:00 p.m.?

Oui, il y a quelques heures de libre aujourd’hui. Quelle heure vous convient ? À 11 heures, 14 heures ou à 16 heures ?

 

  • A : Oh, I would have preferred a little earlier. How about tomorrow before 10:00 a.m. ?

Oh, j’aurais préféré un peu plus tôt. Et pour demain avant 10 heures ?

 

  • B: Please wait a moment. I will check the calendar.

Un instant s’il vous plaît. Je vais vérifier l’agenda.

 

  • A : Ok
  • B: You are lucky. He is avalaible at 8 a.m.

Vous êtes chanceux. Il est disponible à 8 heures.

 

  • A: Thank you. I take it.

Merci. Je le prends.

 

Pour plus de vocabulaire pour voir votre médecin, voici un petit récapitulatif des mots les plus importants pour décrire votre état de santé.

 

 

Acheter quelque chose. Buying Something

 

L’achat fait aussi partie de notre quotidien. Plusieurs situations peuvent être envisagées, mais vous vous en doutez surement, nous ne pouvons pas tous les citer dans un article. Ainsi, prenons un exemple de conversation en anglais typique que ne pouvons plus ou moins adapter selon le cas :

 

  • Vendeur/seller : Hello, madam. May I help you ?

Bonjour, madame. Puis-je vous aider ?

 

  • Client/Customer : Yes. May I try this dress on the second row please?

Oui. Puis-je essayer cette robe sur la deuxième rangée s’il vous plaît ?

 

  • Vendeur/seller : Sure. Here it is.

Bien sûr, le voici.

 

  • Client/Customer : How much does it cost ?

Combien ça coûte ?

 

  • Vendeur/seller : 75 dollars.

 

  • Client/Customer : 75 dollars ? That’s too much.

75 dollars ? C’est trop cher.

 

  • Vendeur/seller : How about this one ? It is on Sale for only 40 dollars.

Et que pensez-vous de celle-ci ? C’est en solde pour seulement 40 dollars.

 

  • Client/Customer : hum. I prefer the first one.

hum. Je préfère la première.

 

  • Vendeur/seller : And how about the next one? The dress after the grey rhinestone one. It’s very similar to the one you like.

Et celle d’à côté ? La robe après celle en strass gris. Elle est très similaire à celle que vous aimez.

 

  • Client/Customer : Yeah, that’s nice. How much is it?

Oui, c’est bien. Combien coûte-t-elle ?

 

  • Vendeur/seller : 47 dollars.

 

  • Client/Customer : That’ll be fine.

Ça ira.

 

  • Vendeur/seller : Is this color ok? There are other colors.

Cette couleur vous convient ? Il y a d’autres couleur.

 

  • Client/Customer : that black one is perfect.

Le noir est parfait.

 

  • Vendeur/seller: Do you need something else?

Vous avez besoin d’autre chose ?

 

  • Client/Customer: That is all for the moment.

C’est tout pour le moment.

 

 

Parler de musique. Talking about music

 

conversation entre amis

 

Quand nous faisons connaissances avec quelqu’un, les goûts en musique sont souvent abordés. Voici comment cela pourrait se présenter :

 

  • Daniel : Hey, Lily. What kind of music do you like?

Hé, Lily. Quel genre de musique aimes-tu ?

 

  • Lily : All kinds, but mustly Pop and hard rock. And you?

Tous les genres, mais surtout du Pop et du Slow hard. Et toi ?

 

  • Daniel : I think all kinds too. But I dislike the hard rock.

Tous les genres aussi, je pense. Mais je n’aime pas le hard rock.

 

  • Lily : I understand. I guess you like the Beatles, right?

Je comprends. Je suppose que tu aimes les Beatles, non ?

 

  • Daniel : Yes. How did you know that? They are one of my favorites bands.

Oui. Comment le sais-tu ? C’est un de mes groupes préférés.

 

  • Lily : I heard you listen to a bunch of their songs last week.

Je t’ai entendu écouter plusieurs de leur chanson la semaine dernière.

 

  • Daniel : I saw them at a concert a long time ago.

Je les ai vus à un concert il y a longtemps

 

  • Lily : really? You are lucky.

Vraiment ? Tu as de la chance.

 

 

Anniversaire. Anniversary – birthday

 

Quand arrive l’anniversaire d’un proche anglophone, c’est normal de vouloir lui faire plaisir. Outre le fait de donner un cadeau, ce serait aussi parfait si nous pouvons maintenir une conversation en anglais relative à cet anniversaire. Voici un exemple :

 

  • Adam : Happy birthday, Lucy.

Joyeux anniversaire, Lucy.

 

  • Lucy : Thank you. I can’t believe you remembered it.

Merci. Je n’arrive pas à croire que tu t’en sois souvenu.

 

  • Adam : Well, I have an agenda in my phone. It helps me remember things like that. What are you doing?

Eh bien, j’ai un agenda dans mon téléphone. Il m’aide à me souvenir de ce genre de choses. Qu’est-ce que tu fais ?

 

  • Lucy : I’m trying on these new shoes my cousin gave me for my birthday.

J’essaie ces nouvelles chaussures que ma cousine m’a donné pour mon anniversaire.

 

  • Adam : Let me see. Oh, it looks great on you. I want to give you a present too.

Laisse-moi voir. Oh! Ça te va super bien. Je veux aussi te faire un cadeau.

 

  • Lucy : Wow. It is the book that I have search for a long time. Thank you very much.

Waouh. C’est le livre que je cherchais depuis longtemps. Merci beaucoup.

 

  • Adam : You’re welcome. It is a pleasure.

De rien. C’est un plaisir.

 

  • Lucy : I’ll read it just tonight.

Je le lirai pas plus tard que ce soir.

Les parties du corps en anglais

Quand vous commencez à parler l’anglais, vous vous rendez compte qu’il est indispensable de connaître les différentes parties du corps en anglais. En effet, les mots de vocabulaire sur le corps humain sont un des sujets de tous les jours. C’est valable que ce soit dans une conversation banale, ou dans une discussion sur la santé lors de votre visite chez le médecin par exemple. C’est pourquoi nous allons voir les parties du corps en anglais dans cet article.

Quand nous étions en primaire, nous apprenions les différentes parties du corps en citant les grandes parties du corps et celles qui les composent. Mais ici, nous allons les voir avec des phrases ou des expressions qui y sont souvent associées. En plus de retenir facilement les mots de vocabulaire, vous pouvez aussi avoir besoin de ces dernières dans votre quotidien. Et bien sûr, nous allons favoriser le vocabulaire le plus courant.

 

 

La tête et le visage / The head and the face.

 

La tête, (the head), et le visage (the face) sont les parties du corps qu’on identifie en premier quand on rencontre une personne. Pareil, si vous allez décrire une personne, vous commencez généralement par la tête. Nous vous avons listé les éléments qui composent cette partie la plus haute de notre corps dans cet article. Voici, alors, le vocabulaire qu’on peut associer à cette partie du corps utilisé dans une phrase ou dans une expression. Pour mieux les retenir nous allons les mettre en situation :

 

  • A head scratcher. Un casse-tête.
  • She has a short hair. Elle a les cheveux courts.
  • ET have big forehead. Les extraterrestres ont un gros front.
  • You are the apple of my eyes. Tu es la prunelle de mes yeux.
  • He has wrinkles around his eyes. Il a des rides autour des yeux.
  • Babies have a little nose. Les bébés ont un petit nez.
  • We have two ears. Nous avons deux oreilles.
  • Their iris are blue. Ses iris sont bleus.
  • He has a shaved skull. Il a le crâne rasé.
  • You have something on your face. Tu as quelque chose au visage.
  • They have long eyelashes and thick eyebrows. Ils ont de longs cils et des sourcils épais.
  • Everyone closes eyelids. Tout le monde ferme les paupières.
  • Open your mouth. Ouvre ta bouche.
  • He kissed her on the lips. Il l’a embrassé sur les lèvres.
  • I bit her tongue. J’ai mordu sa langue.
  • Her teeth are very white. Ses dents sont très blanches. À noter qu’au singulier, la dent devient « tooth » en anglais.
  • His chin is pointed and his jaw is a bit square. Son menton est pointu et sa mâchoire est un peu carrée.
  • This man had a white beard. Ce monsieur a une barbe blanche.
  • With her round cheeks and her cheekbones up, she looks like a doll. Avec ses joues rondes et ses pommettes relevées, elle ressemble à une poupée.
  • Her tears wet her sweater. Ses larmes ont mouillé son pull
  • She has many freckles. Elle a beaucoup de taches de rousseur.
  • My neck and throat hurt. Mon cou et ma gorge me font mal.
  • His face skin is so soft. La peau de son visage est si douce.
  • My brain will explode. Mon cerveau va exploser.
  • His Adam’s apple goes up and down. Sa pomme d’Adam monte et descend.
  • I salivate when I see foods. Je salive quand je vois de la nourriture.

 

Beau bébé aux yeux bleus
Ici par exemple on pourrait dire : This cute little baby with blue eyes  and chubby cheeks smiles with all his teeth to show his joy. (Ce mignon petit bébé aux yeux bleus et aux joues joufflues  sourit de toutes ses dents pour montrer sa joie.)

 

 

Les parties haut du corps en anglais

 

Il y a aussi beaucoup de parties du corps en anglais qui se trouve sur le tronc (trunk), ou le haut du corps (the upper body) que vous devriez connaître.

  • She dislikes her chest. Elle déteste sa poitrine. Si le mot exact est « breasts » il s’agit alors des seins. Mais on utilise aussi le mot « chest » pour désigner la poitrine, ou précisément le torse.
  • Their nipples are pink. Leurs tétons sont roses.
  • His ribs are cracked. Ses côtes sont fêlées.
  • She has a flat belly. Elle a un ventre plat.
  • You have a nice belly button. Tu as un joli nombril.
  • His waist circumference is smaller than mine. Son tour de taille est plus petit que le mien.
  • Look how she moves her hips. Regarde comment elle bouge ses hanches.
  • He often has back pain. Il a souvent mal au dos.
  • He has a tattoo on his lower back. Il a un tatouage sur le bas du dos.
  • His spine needs surgery. Sa colonne vertébrale a besoin d’une intervention chirurgicale.
  • I feel a slight pain in the scapula (ou the shoulder blade). Je ressens une légère douleur au niveau de l’omoplate.

 

 

Les membres supérieurs :

 

Il est évident que les membres supérieurs, « upper limbs » en anglais, font également parties du haut du corps. Voici quelques phrases qui y sont associés :

  • He hurts his shoulder./ He injured his shoulder. Il s’est blessé à l’épaule.
  • She’s waxing her armpits. Elle s’épile les aisselles.
  • Wash your arms. Lave tes bras.
  • He mutilated his right forearm. Il a mutilé son avant-bras droit.
  • We cannot lick our elbow. Nous ne pouvons pas lécher notre coude.
  • She has gold jewelry on her wrist. Elle a des bijoux en or au poignet.
  • Everyone raised a fist to defend a cause. Tout le monde a levé le poing pour défendre une cause.
  • Show me your hands. Montre-moi tes mains.
  • By holding on too tightly, he has very white knuckles. En se tenant trop fermement, il a des phalanges très blanches.
  • She has thin fingers. Elle a les doigts fins
  • I cut my nails. Je me coupe les ongles. Vous pouvez aussi dire « fingernail » pour spécifier les ongles des doigts.
  • He wrote his number on my palm. Il a noté son numéro sur ma paume.

 

 

D’autres mots de vocabulaire à savoir sur le haut du corps

 

  • The thumb : le pouce
  • The index finger / forefinger : l’index
  • I have a lot of belly fat. J’ai beaucoup de graisse abdominale.
  • The middle finger : le majeur
  • The ring finger : l’annulaire
  • His trunk muscles are huge. Les muscles de son tronc sont énormes.
  • The little finger / pinkie: l’auriculaire

 

 

Le bas du corps

 

partie du corps en anglais

 

Le bas du corps, « lower body » en anglais et « lower limbs » pour les membres inférieurs, ne dispose pas beaucoup de parties comme le haut. Les  mots de vocabulaire sont donc plus faciles à retenir. Toutefois, il peut exister plusieurs mots de vocabulaire sur une partie spécifique. Par exemple pour les fesses, vous pouvez utiliser le mot « butt » ou « buttocks ». Mais vous pouvez aussi utiliser le mot « behind », mais c’est spécialement pour traduire l’expression « arrière train ».

 

  • I did a little gymnastics. Now my calves hurt. J’ai fait un peu de gymnastique et maintenant, mes mollets me font mal. En singulier, on dit « the calf ».
  • She sprained her ankle during the game. Elle s’est foulé la cheville pendant le match.
  • To walk properly, you have to put one foot in front of the other. Pour marcher correctement, il faut mettre un pied devant l’autre. Si vous voulez utiliser le mot « pied » au pluriel, il faut remplacer « foot » par « feet ».
  • They fought and the other one stuck a knife in the other one’s thigh. Ils se sont battus et l’autre a enfoncé un couteau dans la cuisse de l’autre.
  • He got down on his knees to pick the old woman’s apples. Il s’est mis à genou pour ramasser les pommes de la vieille dame.
  • I have been too scared and I have cotton legs. J’ai eu trop peur et j’ai les jambes en coton.
  • I am walking on my heels because I cannot find my sandals. Je marche sur mes talons car je ne trouve pas mes sandales.
  • Ouch, I hit my toe on the couch. Aie, je me suis cognée un orteil sur le canapé.
  • I put varnish/ nail polish/ polish on my toenails. Je mets du vernis sur mes ongles de pieds.

 

 

Les organes du corps humain en anglais

 

Les organes font aussi partie du corps. Ainsi, il est évident qu’on en parle dans cet article sur les parties du corps humain en anglais. Mais vous n’êtes pas obligés de les apprendre par cœur. D’ailleurs, de nombreux mots de vocabulaire ne sont pas très courant. Raison pour laquelle nous n’allons pas faire des phrases dans cette partie et aussi parce qu’ils sont assez nombreux. Nous allons juste les citer un par un.

Toutefois, ces mots de vocabulaire peuvent être très utiles pour parler de votre état santé à votre médecin ou à votre employeur. Il est, dans ce cas, judicieux de les connaître bien que vous n’allez pas tous les maîtriser.

  • Un organe : an organ
  • Le lobe frontal : the frontal lobe
  • Le lobe pariétal : the pariétal lobe
  • Le cervelet : the cerebellum
  • Les neurones : the neurons
  • Le cerveau : the brain
  • Le larynx : the larynx
  • Le cœur : the heart
  • Le vaisseau sanguin : the blood vessel
  • Une artère : an artery
  • Une veine : a vein
  • La veine jugulaire : the jugular vein
  • La veine pulmonaire : the pulmonary vein
  • Les amygdales : the tonsils
  • Les bronches : the bronchus/ bronchial tubes
  • Les intestins : the bowels/ the intestines
  • Le gros intestin : the arge intestine
  • L’intestin grêle : the small intestine
  • L’aorte : the aorta
  • L’appendice : the appendix
  • L’estomac : the stomach
  • Le foie : the liver
  • Le pancréas : the pancreas
  • Les poumons : the lungs
  • Les reins : the kidneys
  • Le cartilage : the cartilage
  • L’œsophage : the oesophasus
  • Le colon : the colon
  • Le diaphragme : the diaphragm
  • La thyroïde : the thyroid gland
  • La trachée : the windpipe
  • La rate : the spleen
  • La prostate : the prostate
  • L’urètre : the urethra
  • L’utérus : the womb/ the uterus
  • La vésicule biliaire : the gall bladder / the gallbladder
  • La vessie : the bladder
  • Les organes génitaux : the genitals
  • Le pénis : the penis/ the winkle
  • Le gland : the head of penis
  • Le prepuce : the foreskin/ the prepuce
  • Le meat : the meatus
  • Les testicules : the testicles
  • Le vagin : the vagina / the fanny
  • La trompe de Fallope : the Fallobian tube
  • Le rectum : the retcum
  • Un tendon : a tendon
  • Le tendon d’Achille : Achille tendon
  • Le système digestif : the digestive system
  • Le système nerveux : the nervous system

 

 

Le squelette en anglais

 

colonne vertebrale spinal

 

Comme nous avons fait pour les organes, nous allons citer les parties de ce composant du corps humain en anglais.

  • Le squelette : the skeleton
  • Un os : a bone
  • L’os iliaque : the ilium
  • Le crâne : the skull
  • Le sternum : the sternum/ the breast bone
  • La clavicule : the collarbone/ the clavicle
  • Les carpes : the carp/ the carpus
  • Les métacarpes : the metacarpals
  • Les métatarses : the metatarsals
  • La cage thoracique : the rib cage
  • La moelle osseuse : the marrow
  • Les vertèbres : the vertebrae (« a vertebra» pour une vertèbre)
  • La colonne vertébrale : the spine/ the backbone
  • Le radius : the radius
  • L’humérus : the humerus
  • Le sacrum : the sacrum
  • L’omoplate : the shoulder blade
  • Le pelvis et le bassin : the pelvis
  • Le péroné : the fibula
  • Le fémur : the thigh bone/ the femur
  • La rotule : the kneecap
  • Les tarses : the tarsus
  • Le tibia : the tibia
  • Le cubitus : the ulnar bone
  • Les côtes : the ribs

 

 

D’autres mots sur le corps humain qui sont (ou peuvent être) utiles

 

D’autres mots sur les parties du corps humain en anglais ne sont pas dans les précédentes catégories. Toutefois, ils peuvent vous être utiles dans certaines circonstances.

  • Le sang : the blood
  • Les globules blancs/rouges : White/red blood cells
  • Le pouls : the pulse
  • Les articulations : the joints
  • Un nerf : a nerve
  • Du vomit : vomit
  • La bile : the bile
  • La chair : the flesh
  • La peau : the skin
  • L’épiderme : the epidermus
  • Les pores : the pores
  • Des boutons : spots
  • Les muscles : the muscles
  • Le mucus : the mucus
  • La sueur : the sweat, the perspiration
  • L’urine : the urine
  • Le sperme : the semen
  • Le spermatozoïde : the sperm, the spermatozoid
  • Une glande : a head of penis
  • Les testicules : The testicles
  • Les ovaires : the ovaries
  • Les ovules : the eggs
  • Un grain de beauté : a beauty spot, a mole,

 

 

Des phrases et expressions sur le corps humain en anglais qui sont utiles

 

Il y a également quelques phrases qui vous seront utiles à l’école, ou au bureau :

 

  • Désolé, j’ai envie de faire pipi/caca. Sorry, I want to have a wee, a pee/ a poo.
  • Accoucher : To give birth/ be in labour. Attention, cette dernière expression n’est utilisée que pendant le travail.
  • Uriner : urinate
  • Avoir une révélation : to have an eye-opener
  • Se creuser les méninges : rack a brains
  • Demander de l’aide à quelqu’un : to pick someone’s brains
  • S’efforcer de comprendre : To beat out the brains
  • Être incapable de parler : to be tongue-tied
  • Plaisanter : to speak tongue in cheek  
  • Se passer pour un idiot : to have a egg on your face