Contrairement à ce que l’on pense, apprendre l’anglais à un enfant en niveau CE1 n’est pas difficile. Comment cela me demanderiez-vous ? Eh bien, des recherches ont prouvé que les gamins ont une capacité redoutable d’apprendre une deuxième langue à un temps record. Personnellement, cet état de fait ne m’étonne pas vraiment, parce que les enfants sont très curieux, en plus ils sont capables de mémoriser rapidement les nouvelles choses. Et pour preuve, mes enfants chantent incroyablement les tubes de Disney ou les bandes originales d’une série manga sans aucune difficulté. Du coup, je pense qu’apprendre l’anglais ne serait pas une obligation pour eux, à condition d’être plus astucieux bien sûr. Ici, je fais principalement référence aux méthodes que vous allez adopter. En effet, l’apprentissage de votre enfant dépend des exercices quotidiens qu’il va faire. C’est la raison pour laquelle, il est important de rendre les cours un peu plus ludiques. Pour y voir plus clair, voici quelques pistes.

 

L’étape préalable à ne pas oublier pour apprendre l’anglais à un enfant

Pour commencer, essayez de vous renseigner sur le programme scolaire de votre enfant de CE1. Rassurez-vous, cette étape n’est pas difficile à réaliser, car il suffit de récolter les informations auprès de l’enseignant. Sinon, vous pouvez également consulter le site d’un établissement spécialisé. Pour ma part, je me suis informé auprès de l’école de mon enfant en contactant directement le responsable de CE1. De cette manière, j’ai eu plus d’assurance sur les méthodes à appliquer. Après quelques discussions avec l’instituteur, j’ai compris que le programme consistait justement à consolider les vocabulaires utilisés pour les expressions familières ou quotidiennes. C’est le cas des salutations, de la présentation, et bien d’autres encore. Mais ce n’est pas tout ! Le cours initie également à l’oral, à l’écrit et à l’expression.

apprendre anglais enfant à l'école

 

 

En ce qui concerne la durée du programme, ne vous inquiétez pas, il ne sera pas très chargé. Votre enfant disposera d’un délai d’un an pour apprendre en toute tranquillité l’anglais. Normalement, à l’issue de l’apprentissage, il devra acquérir un certain nombre de compétences. Évidemment, il sera capable de saluer et de se présenter correctement. Si possible, n’hésitez pas à l’aider à se souvenir de toutes les formules de politesse. La méthode que j’utilise pour cela est la salutation du matin et les bonnes nuits du soir. Dans la plupart du temps, il m’arrive également de lui demander comment il va, dans quel pays il vient, quel est son nom…

Mais le programme des enfants en CE1 ne se limite pas seulement aux salutations. En effet, comme il s’agit d’un cours progressif, l’élève apprend de nombreux vocabulaires à l’école. Ici, je prends l’exemple des verbes qui tournent autour de l’école, des animaux, de la maison, des jouets, de la nourriture, des vêtements, et bien d’autres éléments. Avec un champ lexical bien riche, l’enfant sera capable de reconnaitre sans difficulté son environnement et d’employer le mot adéquat pour décrire ce qu’il entend, ce qu’il voit et ce qu’il ressent.

Au fur et à mesure de l’enseignement, votre enfant sera aussi à même de poser et de répondre à des questions en anglais. À ce stade, attendez-vous à ce qu’il vous demande des choses simples, comme « what colour is it ? » ou encore, « are you happy ? ». Dans certains cas, il lui arrive même de prononcer des mots sans aucune cohérence. Dans ce cas, inutile de le réprimander sévèrement, car comme tout le monde, votre enfant peut faire des erreurs. Face à cela, essayez tout simplement de le rectifier pour qu’il puisse se souvenir de ses fautes.

 

Les méthodes classiques très efficaces

Apprendre l’anglais à un enfant n’est pas toujours aussi facile qu’il n’y parait, car nous-mêmes, nous avons des difficultés à nous y mettre. Mais, comme je l’ai déjà évoqué, rien n’est impossible à condition d’adopter les bonnes méthodes. Pour ma part, j’utilise la technique de l’immersion totale. Comment je m’y prends me demanderiez-vous ? Eh bien, je pratique l’anglais tous les jours à la maison pour que mon petit trésor puisse l’assimiler rapidement. À titre d’exemple, je n’hésite pas à lui parler en anglais au moment du repas, à l’heure du bain et parfois même lorsqu’il joue avec ses amis. Dans la plupart du temps, je l’incite également à raconter sa journée en essayant de parler en anglais. Au début, ses phrases étaient encore incohérentes, mais avec le temps et l’habitude, elles ont bien changé. C’est pourquoi je vous recommande vivement d’appliquer cette méthode, car vous allez voir qu’après quelques semaines d’échange, votre enfant va beaucoup s’améliorer.

 

À part cela, n’oubliez surtout pas d’associer l’utile à l’agréable. Ici, je fais principalement référence aux activités ludiques que vous pouvez très bien exploiter. Si vous avez constaté que votre enfant aime bien regarder la télévision, notamment les dessins animés, alors n’hésitez pas à acheter une version anglaise. Avec une telle technique, nul doute, il pourra très bien assimiler les cours en quelque temps. En plus, comme il se fait plaisir, il ne risque pas de s’ennuyer rapidement. Pour ma part, je pense même que mon enfant s’amuse incroyablement.

Sinon, vous pouvez également opter pour les chansons. Il parait que la musique est une meilleure technique pour initier un enfant à la langue de Shakespeare. Ce n’est pas pour rien s’il continue à être appliqué dans les programmes scolaires. Si possible, choisissez toujours des mélodies dont les paroles sont bien articulées. En effet, la locution est très importante pour apprendre à parler rapidement en anglais, car une bonne prononciation sera mieux imitée par les enfants.

Comme je suis de la vielle-école, j’aime bien faire la lecture à mon enfant. Pour les livres, je le laisse parfois choisir celui qu’il aime afin d’attirer un peu plus son attention. Mais dans certains cas, je l’impressionne avec une belle histoire. Personnellement, j’avais eu des difficultés à choisir le meilleur livre, mais au fur à mesure de mes recherches sur Internet, mon choix s’est tourné vers les livres qui parlent des animaux, comme « Elmer » ou encore le fameux « Cat and mouse ». Sinon, le « Winnie in the Winter » est également très conseillé pour les enfants de 7 ans. Pour commencer, vous pouvez tout d’abord assister votre enfant dans sa lecture, mais au fur et à mesure qu’il s’habitue à écouter et à lire l’anglais, alors il pourra ensuite devenir plus autonome.

 

Le choix des nouveaux supports

Les supports à utiliser pour apprendre l’anglais à un enfant en CE1 ne doivent pas être choisis au hasard. En effet, un support inadapté peut le décourager de continuer ses cours et ses leçons. À école, je me suis renseigné sur les supports qu’il utilise. Dans la plupart des cas, les enseignants emploient des supports classiques, comme les activités manuelles. C’est par exemple le cas des dessins ou encore des reproductions artistiques des leçons.

Actuellement, avec le développement de la technologie, ils n’hésitent pas non plus à recourir aux vidéos, qui notons-le sont très intéressantes. En effet, ces supports permettent de travailler les verbes, les couleurs, les nombres, les illustrations, la mémoire, l’écoute et la concentration. Un des enseignants m’a même recommandé plusieurs supports efficaces, dont voici le lien http://debuterlanglais.com/recevoir-mon-ebook/ pour que vous puissiez également en profiter. Je vous conseil vivement de les consulter, car ils sont pleins d’idées intéressantes qui peuvent vous servir pour accompagner votre enfant dans son apprentissage.

 

En outre, si votre enfant a un faible pour les jeux, alors ce serait dommage de lui en priver. Pour cela, n’hésitez pas à télécharger des applications intéressantes afin qu’il puisse jouer. Il en existe d’ailleurs beaucoup sur Internet. Pour ma part, j’ai par exemple téléchargé Abracadabra. Il parait qu’il est excellent pour faciliter la compréhension et l’écrit. Mais ce n’est pas tout ! Les images colorées et animées des autres jeux aident beaucoup les enfants à déchiffrer les nombres et les lettres. En plus, cela leur permet également de stimuler leurs capacités intellectuelles, surtout si vous avez choisi le bon jeu. Sur ce point, je vous conseille par exemple les cartes, le loto, les mots croisés, et bien d’autres encore. Toutefois, comme je suis un parent très prévoyant, j’essaie toujours de limiter l’usage de ces nouvelles technologies, cela afin d’éviter les effets négatifs sur la santé oculaire ou sur le sommeil.

Comme alternative, vous pouvez également jouer à des jeux intéressants avec votre enfant. Au début, j’avais des difficultés à m’y prendre, car je n’avais pas l’habitude, mais après quelques pratiques, on avait fini par nous habituer et nous amuser comme des fous. Chaque semaine par exemple, j’accorde une séance de 15 à 20 minutes à mon enfant afin qu’il puisse jouer le rôle d’enseignant. Le but de cette activité est de l’aider à s’exprimer et à vaincre sa timidité. Ainsi, il lui sera plus facile de reproduire le modèle oral de ses cours. Aujourd’hui, après quelques semaines exercices, je constate que mon enfant s’est bien amélioré.

Enfin dans l’apprentissage de mon enfant en CE1, Internet m’a beaucoup aidé. Une fois quand j’étais à court d’idées pour raconter une histoire à mon enfant, je me suis référé à un tutoriel. En plus, il m’est également possible de télécharger des jeux, des livres et des vidéos sur mon Smartphone. Du coup, je n’ai plus du mal à me procurer des supports pour apprendre l’anglais à mon enfant.