Anglais des affaires, voici un terme bien précis qui intéresse plus d’un apprenti de la langue de Shakespeare. L’anglais des affaires est un passage obligé pour certains et représente juste un module d’apprentissage pour d’autres.

Comment s’y prendre quand on veut apprendre les termes et vocabulaires professionnels en anglais ? Tout le monde peut-il apprendre l’anglais des affaires ? Surtout, est-ce un module d’apprentissage qui peut convenir à tout le monde ? Je vous propose de découvrir les réponses à ces questions dans cet article spécial anglais des affaires.

Qu'est-ce que l’anglais des affaires 

 

Qu’est-ce que l’anglais des affaires ?

Une langue est premièrement un outil de communication. Elle permet à son utilisateur de s’exprimer, de comprendre, d’illustrer ; bref, elle sert à s’exprimer et à écouter ce que les autres ont à dire. Dans chaque langue, chaque culture, on retrouve des milliers de thèmes.

Certains de ces thèmes ne sont utilisés que dans un cadre culturel restreint tandis que d’autres sont évoqués dans un domaine culturel mondial. L’anglais des affaires fait partie de ces « thèmes » que l’on va évoquer à travers le monde. Mais de quoi s’agit-il en plus clair ?

Alors, ce module désigne globalement les termes en anglais qu’il faut utiliser dans le domaine professionnel. L’anglais des affaires va englober plusieurs domaines, allant de la formulation d’une lettre de motivation au négoce avec un client.

 

Qui doit apprendre l’anglais des affaires ?

Tous les professionnels, de tous les domaines professionnels devraient apprendre des termes et vocabulaires anglais professionnels. Que vous ayez à traiter ou non à des collaborateurs anglophones, l’anglais des affaires vous sera utile d’une façon ou d’une autre. Apprendre les différentes techniques professionnelles évoquées dans ce module va en effet vous aider dans l’accomplissement de votre travail. Il faut également rappeler que la langue anglaise peut toujours entrer en scène à un moment ou à un autre dans votre domaine professionnel. Que vous soyez coiffeur, pêcheur, homme d’affaires, ou entrepreneur, vous devez donc essayer d’acquérir quelques connaissances en anglais des affaires.

 

Quand apprendre l’anglais des affaires ?

Vous pouvez apprendre l’anglais des affaires avant d’entrer dans un domaine professionnel ou encore en cours de route. Il est cependant préférable d’avoir une notion en anglais des affaires dès même l’obtention du baccalauréat. Ce module d’apprentissage de la langue anglaise ne va pas simplement étoffer votre CV.

En effet, grâce à vos connaissances de l’anglais des affaires, vous allez par exemple pouvoir obtenir plus facilement un stage dans un pays anglophone dans le cadre de vos études. Vos notions en anglais des affaires vont également vous aider lors de vos entretiens d’embauche. Par-dessus tout, elles vont vous aider dans l’accomplissement de votre travail.

Ainsi, quelle que soit votre situation professionnelle, n’attendez pas ! Trouvez-vous un bon cours, de bons documents, un bon prof pour apprendre l’anglais des affaires.

 

Comment apprendre l’anglais des affaires ?

 

Comment apprendre l’anglais des affaires 

 

L’apprentissage de l’anglais des affaires n’est pas compliqué. Il vous suffit d’avoir les bons supports de cours, les bonnes bases et les bonnes balises pour y arriver. Vous pouvez certainement acquérir toutes les connaissances nécessaires par vos propres moyens. Quoi qu’il en soit, si vous préférez être accompagné, prenez un cours classique.

Que vous soyez inscrit ou non à un cours d’anglais des affaires, vous pouvez aller encore plus loin dans votre projet d’apprentissage en vous appuyant sur les techniques suivantes :

 

Se documenter sur la toile

Vous trouverez de nombreux supports de cours très intéressant sur internet si vous désirez apprendre l’anglais des affaires. Tapez simplement les bons mots clés sur Google et vous trouverez une liste innombrable de possibilités. Si vous êtes de ceux qui préfèrent apprendre en lisant, choisissez les documents numériques écrits. Vous pouvez télécharger des livres en PDF ou encore suivre un programme écrit en ligne.

Pour ceux qui arrivent mieux à apprendre en écoutant un professeur, un lot de podcast fera mieux l’affaire. L’avantage d’apprendre l’anglais des affaires avec des podcasts à écouter est la possibilité d’avoir ses cours partout où l’on va. Sinon, ceux qui arrivent mieux à se concentrer en fusionnant le visuel et l’audio, Youtube restera le moyen le mieux recommandé.

 

Entretenir une relation productive avec des professionnels anglophones

On ne peut mieux apprendre l’anglais des affaires qu’en étant en contact permanent avec des professionnels anglophones. Si vous êtes assistante de direction par exemple, développez une relation d’échanges avec l’assistante de direction de l’un des partenaires anglophones de votre boite. De la sorte, vous allez automatiquement apprendre les termes et formulations techniques. Aussi, vous n’allez pas vous écarter de votre domaine de travail. Quel que soit le poste que vous occupez, trouvez un partenaire d’échanges avec qui vous allez pouvoir parler en anglais.

 

Trouver de bons documents physiques

Il est toujours intéressant d’avoir des documents physiques dans un projet d’apprentissage. Après tout, les batteries de nos gadgets nomades et numériques peuvent lâcher à tout moment. Outre, si l’on prévoit de partir dans une zone géographique non desservie par l’énergie électrique ou une connexion internet hasardeuse, il serait toujours plus rassurant de savoir que l’on a un support de cours physique.

Donc, si vous voulez apprendre l’anglais des affaires pensez à prendre : UN LIVRE D’ANGLAIS DES AFFAIRES ! Je vous propose d’ailleurs de découvrir une pépite qui s’intitule Anglais des Affaires/ Anglais Professionnel. Dans ce livre, vous trouverez de la vraie matière pour réellement apprendre.

Anglais des affaires, anglais professionnel de Serena Murdoch-Stern

C’est l’auteure Serena Murdoch-Stern qui a écrit le livre Anglais des Affaires, Anglais Professionnel. Dans ce livre, vous allez découvrir de multiples façons d’anticiper et de réagir dans le cadre professionnel. Vous y sont proposés les bons vocabulaires pour : discuter au téléphone, structurer et rédiger des écrits professionnels, mettre en place et dynamiser une réunion, négocier avec des clients, se présenter, accueillir un visiteur, se déplacer dans un pays étranger, etc. C’est donc un livre complet qui va vous propulser en avant en matière d’anglais des affaires.

 

Pourquoi prendre ce livre pour apprendre l’anglais des affaires ?

Premièrement, ce document vous est conseillé pour son contenu bien étoffé. Ensuite, comme il est proposé avec un CD convertible en mp3, il vous offre encore plus de supports pour mieux apprendre.

Deuxièmement, les thèmes sont bien distincts. Même si vous débutez en anglais, vous pouvez suivre le filon assez facilement avec ce livre.

Troisièmement, il est très intéressant dans la mesure où l’on y retrouve des dialogues et des traductions clairs et faciles à saisir.

Quatrièmement, c’est tout simplement un document pratique.

lien amzn : https://amzn.to/2NLF4xA

 

Comment s’organiser pour apprendre l’anglais des affaires ?

Comment s’organiser pour apprendre l’anglais des affaires 

Si vous voulez apprendre l’anglais des affaires plus facilement et plus rapidement, appliquez-vous quotidiennement. Ayez également les bons réflexes et soyez attentif aux détails. Pour y arriver, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

 

Prendre des notes

Prenez des notes ! Quand vous lisez, quand vous êtes en cours, quand vous discutez avec votre correspondant d’affaires anglophone, quand vous regardez une vidéo en anglais ou quand vous écoutez votre podcast, prenez des notes.

Équipez-vous d’un « cahier d’anglais des affaires » et de stylos de toutes les couleurs. Aussi, subdivisez votre cahier en plusieurs parties. De la sorte, quand vous lirez vos notes, vous allez pouvoir vous y retrouver plus rapidement.

Sachez également que le fait de prendre des notes va vous aider à mémoriser plus rapidement les termes et les vocabulaires importants.

 

Mémoriser

Pour apprendre l’anglais des affaires, il faut aussi apprendre à mémoriser ses leçons. Déjà, vous pouvez mieux mémoriser vos leçons d’anglais des affaires en structurant vos notes avec méthode. Ensuite, collez des petits post-its sur un pan de mur de votre chambre pour vous aider à mémoriser les termes que vous avez le plus du mal à retenir.

Après cela, sachez que votre cerveau se trouve dans les meilleures dispositions de mémorisation dans l’heure qui précède votre couchée. Donc, relisez vos notes, vos cours et vos documents deux heures avant d’aller au lit.

 

Bouquiner

Lire est une méthode de mémorisation. Attention toutefois, vous ne devez pas lire dans le but de faire simplement défiler les mots. Si vous faites ainsi, vous n’allez rien mémoriser. Pour mémoriser ses leçons en bouquinant, il faut :

  • Surligner les mots importants ;
  • Inclure des notes au crayon en bas de page ;
  • Noter les mots de vocabulaire avec leurs significations dans un carnet dédié à cet effet.

Surtout, n’hésitez pas à lire et à relire le même livre d’anglais des affaires.

 

Simuler une présentation professionnelle

Finalement, pour mémoriser les locutions et les vocabulaires, simulez des présentations. Pour cela :

  • Commencez par échafauder un plan de présentation sur un thème de réunion que vous pouvez avoir au travail ;
  • Rédigez votre discours avec les bons termes et vocabulaires ;
  • Organisez votre vidéo de présentation ;
  • Présentez le fruit de vos recherches devant une petite assistance, devant le miroir ou pourquoi pas devant votre prof.

En mettant en pratique tout ce que vous avez appris, vous allez plus facilement comprendre et maitriser vos leçons.

 

Si vous êtes débutant en anglais ne partez pas sans vos 5 vidéos de formation gratuites. Vous les recevrez par email simplement en remplissant le formulaire ci-dessous.